Opération Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opération Lorraine
Informations générales
Date 28 octobre-14 novembre 1952
Lieu Phu Doan - Yen Binh, Indochine française (Viêt Nam)
Issue Réussite de l'opération
Belligérants
Drapeau français France Flag of North Vietnam 1945-1955.svg Viêt Minh
Commandants
Drapeau de la France Raoul Salan Flag of North Vietnam 1945-1955.svg Võ Nguyên Giáp
Forces en présence
30 000 hommes 15 000 hommes
Pertes
1 200 tués, blessés ou disparus 3 600 tués, blessés ou disparus
Guerre d’Indochine
Batailles
Bataille de Hanoï – Opération Léa – Bataille de Phu Tong Hoa – Bataille de la RC 4 – Bataille de Nghia Lo – Opération Lorraine – Bataille de Na San – Opération Camargue – Opération Hirondelle – Opération Brochet – Opération Mouette – Opération Castor – Bataille de Diên Biên Phu – Opération D – Extension au Laos

L’opération Lorraine est une opération militaire française de la guerre d'Indochine qui se déroule du 28 octobre au 14 novembre 1952 pendant la mise en place du camp retranché de Na San[1]. L'objectif de celle-ci était double : attirer les forces Viet Minh présentes en pays thaï afin d'alléger la mise en place du dispositif et anéantir ses bases logistiques. L'opération est une réussite[2] mais son démantèlement fait l'objet d'embuscades meurtrières dans les rangs des groupements mobiles[3].

L’opération Lorraine[modifier | modifier le code]

Circonstances[modifier | modifier le code]

Depuis que la Chine communiste de Mao Zedong a vaincu les troupes de Tchang Kaï-chek en 1949, le Viet Minh dispose d'une aide logistique et de centres d'entrainement qui lui ont permis de transformer son armée[4] et ses méthodes de combat. Ainsi, à partir de fin 1949, la guerre militaire succède aux opérations de guérilla menées jusqu'ici[5].

La bataille de la RC 4 sème la panique au sein de l’état-major et du gouvernement français. Le général de Lattre de Tassigny est alors envoyé en Indochine pour redresser la situation. Dès son arrivée il doit s'opposer aux desseins du général Vo Nguyên Giap qui souhaite s'emparer du delta du Tonkin mais qui est défait à quatre reprises lors des batailles de Vĩnh Yên (janvier 1951), de Mao Khê (mars 1951), du Day (mai 1951) et de Hoa Binh (novembre 1951 à février 1952) [6].

À l'automne 1952, Giap change de stratégie : il délaisse le delta et lance une offensive en pays thaï pour s'assurer l'accès vers le sud. Lorsque Nghia Lo tombe le 18 octobre, le général Salan, qui remplace de Lattre à la tête de l'armée en Indochine, décide d'affronter les troupes Viet Minh à Na San[7].

Chronologie des événements[modifier | modifier le code]

Les forces en présence[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Forces françaises[modifier | modifier le code]

  • GAP 1 du colonel Ducournau
    • 1er BEP commandant Brothier
    • 2e BEP commandant Bloch
    • 3e BPC capitaine Bonnigal
  • GM 1 du colonel de Boisredon
    • BMI
  • GM 3 du colonel Moneglia
  • GM 4 du colonel Kergaravat

Flag of North Vietnam 1945-1955.svg Forces Việt Minh[modifier | modifier le code]

  • TD 176
  • TD 36 (de la division 308)

Le bilan[modifier | modifier le code]

Les conséquences[modifier | modifier le code]

Pertes françaises[modifier | modifier le code]

Pertes Viet Minh[modifier | modifier le code]

Lexique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographies[modifier | modifier le code]

  • Jacques Dalloz, Dictionnaire de la guerre d'Indochine, Armand Colin - 2006 - (ISBN 2-200-26925-0).
  • Jacques Favreau et Nicolas Dufour, Nasan - La victoire oubliée éditions Economica, 2009 - (ISBN 978 2 7178 3940 1).
  • Pierre Labrousse, La méthode Vietminh : Indochine, 1945-1954, Paris : Charles Lavauzelle, 1996. (ISBN 0-7025-0387-X[à vérifier : isbn invalide]).
  • Erwan Bergot, Indochine 52-53, éditions Presses de la Cité, 1990 - (ISBN 2 258 03172 9)
  • Raoul Salan, Mémoires - Fin d'un empire (Tomes 1 à 4), éditions Presses de la Cité, 1970.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. In Dictionnaire de la guerre d'Indochine, page 144. D'autres ouvrages donnent pour dates 29 octobre aux 16 novembre.
  2. In Mémoires d'un empire, page 340.
  3. In 'Indochine 52-53, page 106.
  4. In NASAN la victoire oubliée, page 36.
  5. In L'Indochine - Guerres et paix, page 153. Un premier avertissement avait été donné avec la prise de Pho Lu par des troupes régulières.
  6. In L'Indochine - Guerres et paix, pages 153, 172, 173 et 178.
  7. In Indochine 52-53, pages 26 à 28.