Opération Koutouzov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opération Koutousov
Informations générales
Date du 12 juillet 1943 au 18 août 1943
Lieu Région d'Orel, Front de l'Est, (URSS)
Issue Victoire stratégique soviétique qui se révéla décisive
Belligérants
Flag of the Soviet Union (1923-1955).svg Union soviétique Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Commandants
Constantin Rokossovski
Hovhannes Bagramyan
Walter Model
Lothar Rendulic
Forces en présence
370 000 soldats
1 095 chars
4 285 canons
2 200 avions[1]
700 avions
Seconde Guerre mondiale
Batailles
Front de l’Est

Campagne de Pologne · Guerre d’Hiver · Opération Barbarossa · Guerre de Continuation · Bataille de Białystok–Minsk · Opération Silberfuchs · 1re bataille de Smolensk · Bataille de Kiev · Siège d'Odessa · Siège de Léningrad · Offensive de Siniavino · Campagne de Crimée · Bataille de Moscou · Seconde bataille de Kharkov · Bataille du Caucase (Opération Fall Blau) · Poche de Demiansk · Poche de Kholm · Bataille de Stalingrad · Opération Uranus · Opération Mars · Opération Saturne · Opération Iskra · Offensive Ostrogojsk-Rossoch · Offensive Voronej-Kastornoe · Bataille de Krasny Bor · Troisième bataille de Kharkov · Bataille de Koursk · 2e bataille de Smolensk · Bataille du Dniepr · Offensive Dniepr-Carpates ·Offensive de Crimée · Opération Bagration · Offensive Lvov-Sandomierz · Insurrection de Varsovie · Soulèvement national slovaque · Guerre de Laponie · Bataille de Budapest · Offensive de Poméranie orientale · Siège de Breslau · Offensive de Prusse-Orientale · Offensive Vistule-Oder · Bataille de Königsberg · Offensive Vienne · Bataille de Seelow · Bataille de Bautzen  · Bataille de Berlin · Insurrection de Prague · Offensive Prague · Bataille de Slivice · Capitulation allemande


Front d’Europe de l’Ouest


Campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Bataille de l’Atlantique


Guerre du Pacifique


Guerre sino-japonaise


Théâtre américain

L'Opération Koutouzov fut une offensive militaire de l'Armée rouge, dans la région d'Orel, en Russie, contre les forces nazies durant la Seconde Guerre mondiale.

Cette opération fut nommée en référence à Mikhaïl Illarionovitch Golenichtchev-Koutouzov, le général tsariste qui sauva la Russie de la défaite durant l'invasion de son empire par Napoléon lors de la campagne de 1812.

Présentation[modifier | modifier le code]

L'opération débuta le 12 juillet 1943 et s'acheva le 18 août de la même année avec pour résultat la défaite de la 2e Panzerarmee allemande face aux armées soviétiques du front de l'Ouest et du front de Briansk ainsi que la destruction des positions fortifiées allemandes placées autour d'Orel.

La bataille[modifier | modifier le code]

L'opération Koutouzov fut conduite par les armées soviétiques du front de l'Ouest, du front de Briansk et du front central contre la 2e armée de Panzers allemands et la 9e armée allemande dans le secteur d'Orel. L'objectif des Soviétiques était de faire pression sur le groupe d'armée centre allemand qui était alors déjà partiellement engagé dans la Bataille de Koursk, mais également de réduire le saillant d'Orel, long de plusieurs centaines de kilomètres à travers les immenses plaines russes. Enfin, le but était de détruire les nombreuses armées adverses pour porter un coup décisif à la Wehrmacht. Le premier objectif fut pratiquement atteint avec succès dès les premiers jours de combat, grâce à un vaste mouvement en direction des réserves allemandes désignées préalablement pour la bataille de Koursk. Ces dernières durent donc faire face à cette attaque, ce qui les retint sur place durant plusieurs jours et les empêcha de se porter sur le front de Koursk.

L'attaque initiale fut déclenchée simultanément sur les faces nord et orientales du saillant d'Orel. Par la suite, l'attaque se généralisa également sur le flanc sud, après que les forces blindées allemandes se furent retirées de l'offensive menée sur Koursk pour se porter à la rencontre des armées soviétiques lancées dans l'opération Koutouzov.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Les forces soviétiques finirent par repousser les défenseurs allemands, ce qui leur permit de libérer ensuite Orel. L'Opération Koutouzov permit d'anticiper la libération de Smolensk en septembre 1943. Les Allemands furent grandement affaiblis par cette avancée et furent de ce fait incapables de stopper par la suite toute nouvelle percée soviétique en direction de l'ouest.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christer Bergström, Kursk; The Air Battle: July 1943, Chervron/Ian Allen, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bergstrom 2007, p. 83.

Sources[modifier | modifier le code]