Opération Jupiter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opération Jupiter
Char britannique à Maltot
Char britannique à Maltot
Informations générales
Date 10-11 juillet 1944
Lieu Côte 112
Issue Victoire britannique
Belligérants
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Drapeau de l'Allemagne nazie Allemagne
Commandants
Drapeau du Royaume-Uni Richard O'Connor Drapeau de l'Allemagne nazie Inconnu
Pertes
environ 2000 tués, blessés ou disparus inconnues
Seconde Guerre mondiale
Batailles
Bataille de Normandie

Neptune · Tonga · Utah Beach · Omaha Beach · Gold Beach · Juno Beach · Sword Beach · Pointe du Hoc · Manoir de Brécourt · Caen · Perch · Carentan · Mesnil-Patry · Moulin des Rondelles · Villers-Bocage · Haies · Cherbourg · Epsom · Windsor · Charnwood · Jupiter · Goodwood · Atlantic · Martlet · Crête de Verrières · Spring · Saint-Lô · Cobra · Bluecoat · Totalize · Mortain · Tractable · Côte 262 · Poche de Falaise · Chambois · Rennes · Saint-Malo · Brest · Paris

Coordonnées 49° 07′ 25″ N 0° 27′ 36″ O / 49.12361111, -0.46 ()49° 07′ 25″ Nord 0° 27′ 36″ Ouest / 49.12361111, -0.46 ()  

Géolocalisation sur la carte : Basse-Normandie

(Voir situation sur carte : Basse-Normandie)
 Différences entre dessin et blasonnement : Opération Jupiter.

L'opération Jupiter est le nom donné à une offensive militaire britannique de la bataille de Normandie qui eut lieu les 10 et 11 juillet 1944 au niveau de la côte 112 (en anglais : Hill 112). Ce point géographique est en fait une petite hauteur, à approximativement 10 km au sud-ouest de Caen, près d'Esquay-Notre-Dame, juste au-dessus d'une jonction routière (D8).

Forces[modifier | modifier le code]

Le contingent britannique comprenait les hommes de la 49th Polar Bear Division, les 15th Scottish, 11th Armoured, 43rd Wessex, 53rd Welsh, 7th Armoured et 9th Armoured RTR ainsi que de nombreuses autres unités soit au total plus de 63 000 hommes sur une période de plus de sept semaines.

Stratégie[modifier | modifier le code]

L'intention des commandants alliés dont Montgomery, était de stopper les Panzerdivisions allemandes, estimées à sept, sur ce front alors que les Américains faisaient route vers Cherbourg pour se saisir du port, ces derniers n'ayant sur leur route qu'une seule Panzerdivision devant eux.

Lourdes pertes[modifier | modifier le code]

Ce n'est qu'après la prise de Cherbourg, lorsque les Américains parvinrent enfin à percer le front allemand, fin de juillet, lors de l'opération Cobra, que l'encerclement de l'armée allemande à Chambois se produisit. Les Allemands se retirèrent alors de la colline et le 53rd Welsh en prit le contrôle.

Les pertes britanniques s'élevèrent à environ 2000 tués, blessés et disparus[1].

La Cote 112 fut un point stratégique important pour la bataille de Caen. Un mémorial avec un char Churchill et autre mémorial dédié au 43e régiment anglais du Wessex rappellent ces combats.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bataille de Normandie, Opération Jupiter - 10 juillet 1944

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bataille de Caen 1. La côte 112, hors-série 58 du magazine Militaria

Liens externes[modifier | modifier le code]