Opération Copperhead

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'opération Copperhead ("tête de cuivre", son nom d'origine fut opération Télescope) fut une opération de déception menée par les Britanniques durant la Seconde Guerre mondiale.

Ce fut l'une des nombreuses diversions montées par les Alliés et regroupées sous le nom de code d'opération Fortitude pour cacher le lieu réel du débarquement Allié en Normandie.

Un acteur australien, M. E. Clifton-James, sosie du Field Marshal Bernard Montgomery fit un voyage à Gibraltar et en Afrique du Nord. Cela donna à penser aux Allemands que les Alliés se préparaient à débarquer dans le sud de la France.

Le 25 mai 1944 Clifton-James s'envola de Northolt pour Gibraltar dans l'avion privé de Winston Churchill. Lors de la réception chez le gouverneur général, des allusions furent faites sur le "plan 303", conçu pour envahir le sud de la France. Les services secrets allemands tombèrent dans le panneau et leurs agents se mirent à la recherche d'éléments sur le plan 303...

Clifton-James s'envola ensuite pour Alger où il fit plusieurs apparitions publiques en compagnie du général Henry Wilson commandant des forces alliées en Méditerranée. Clifton-James s'envola ensuite secrètement pour Le Caire où il resta caché jusqu'aux débuts de l'invasion en Normandie. Il retourna ensuite à son travail après une absence de cinq semaines.

Cette opération a fait l'objet d'un livre et d'un film, I Was Monty’s Double. Dans ce film, Clifton James tient son propre rôle et aussi celui de Montgomery.

Certaines sources erronées nomment cette opération opération Hambone.

Références[modifier | modifier le code]

  • Howard, Sir Michael, Strategic Deception (British Intelligence in the Second World War, Volume 5) (Cambridge University Press, New York, 1990), p. 126
  • Holt, Thaddeus, The Deceivers: Allied Military Deception in the Second World War (Scribner, New York, 2004), pp. 561-62, 815
  • British National Archives, "A" Force Permanent Record File, Narrative War Diary, CAB 154/4 pp. 85-90