Opération Chicago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'opération Chicago est un renfort à l'opération Albany. Elle consista en un parachutage et atterrissage de planeurs de la 101e Division Aéroportée US américaine à Vierville en Normandie dans la nuit du . Cette opération faisait partie intégrante du débarquement de Normandie (opération Overlord).

Les planeurs utilisés étaient des Horsa tractés par des C-47 ou encore des Halifax

Mission[modifier | modifier le code]

La 101e sera larguée au sud-est de Sainte-Mère-Église et fera sauter les ponts vers Carentan, prendra les passages sur la Douve à Pont-l'Abbé et Beuzeville la Bastille dans un souci de protection de la tête de pont.

Opération[modifier | modifier le code]

La 101e Division Aéroportée US n'a pas eu beaucoup de chance. Le pilotage inexpérimenté et le terrain difficile ont entrainé une dispersion fatale des forces. Certains sont tombés en mer ou sur des secteurs délibérément inondés. Après 24 heures, seulement 3 000 hommes s'étaient rassemblés. Beaucoup ont continué à errer et combattre derrière les lignes ennemies pendant des jours.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]