Opération Barak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Opération Barak (Hébreu : מבצע ברק ; translittération : Mivtza Barak ; littéralement, Opération éclair) est une opération menée en 1948, à partir du 4 mai, en Palestine mandataire juste avant la fin du mandat britannique en Palestine. Il fait partie du Plan Dalet. Son objectif était la capture des villages du Nord de Gaza par anticipation de l'arrivée de l'armée égyptienne. Elle a été effectuée par la brigade Giv'ati (ou brigade Guivati) nouvellement formée, commandée par Shimon Avidan.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Les ordres et objectifs de l’opération ont été : « Interdire à l’ennemi une base ... provoquer la panique générale et casser son moral ... provoquer le combat des habitants des petites colonies de cette région. ». Les instructions de Shimon Avidan, commandant l'opération étaient : « Vous allez déterminer seuls, en consultant vos conseillers en affaires arabes et officiers des services de renseignements, les villages de votre zone qui doivent être occupés ou bien nettoyés et détruits." D'après l'historien Benny Morris, SHimon Avidan a préféré la dernière option[1].

La première action de la brigade commença le 4 mai 1948, lorsqu'elle occupa Aqir (renommée Nahal Ekron à présent), au Sud-Ouest de ar-Ramlah (à présent nommée Ramla), et dont la population était de 2480 habitants[2].

Opération[modifier | modifier le code]

L'offensive fut lancée le 9 mai, lors de bombardements au mortier de Bayt Daras avant son occupation. Les maisons des villageois furent toutes détruites. Une seconde série d'attaques fut lancée le 15 mai[3].

Séquelles[modifier | modifier le code]

Deux mois après, la brigade Giv'ati participa a une opération dans cette zone, enlevant au moins 16 villageois et ajoutant « Plus de 20000 réfugiés »[4].

Communautés palestiniennes capturées durant l'opération[modifier | modifier le code]

Nom Date forces de défense Brigade Population
Aqir 4 mai 1948 'otages capturés' Giv'ati 2480
Qatra 6 mai 1948 villageois Giv'ati 1210
Bayt Darra 10 mai 1948 n/a Giv'ati 2750
'Arab Suqrir 10 Mai 1948 n/a Giv'ati 390
Barqa 10-13 Mai n/a Giv'ati 890
Burayr 12 mai 1948 n/a Negev 2740
Al-Sawafir al-Shamaliyya 12 mai 1948 n/a n/a 680
Bashshit 12 May 1948 n/a Giv'ati 1620
Khubbayza 12-14 Mai 1948 n/a IZL 290
Najd 13 Mai 1948 n/a Negev 620
Al-Batani al-Sharqi 13 mai 1948 n/a Giv'ati 650
Abu Shusha 14 mai 1948 n/a
'la population a fui'
Giv'ati 870
Al-Na'ani 14 mai 1948 n/a Giv'ati 2060
inc. 590 juifs
Al-Qubab 15 mai 1948 n/a n/a 1980
Simsim 15 mai 1948 n/a Negev 1360
inc. 70 juifs
Al-Maghar 15 mai 1948 n/a Giv'ati 1740

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Morris, pp.126,127 : « Avidan apparently wanted only empty villages. »
  2. (en) 'All that Remains'. p.360, extraits du New York Times estimant les forces du groupe armé Haganah à 400 personnes
  3. All that Remains. pp.87,395. Morris, pp.126,127.
  4. Morris, pp.212,213, reference given as Giv'ati Brigade's official history (in Hebrew).