Onfroi de Hauteville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Onfroi d'Apulie
Statue de Onfroi de Hauteville datant de 1875, remplaçant celle abîmée à la Révolution, sur la face nord de la cathédrale de Coutances.
Statue de Onfroi de Hauteville datant de 1875, remplaçant celle abîmée à la Révolution, sur la face nord de la cathédrale de Coutances.

Titre Comte d'Apulie
(août 1051 – août 1057)
Prédécesseur Drogon de Hauteville
Successeur Robert Guiscard
Faits d'armes Bataille de Civitate (1053)
Biographie
Dynastie Hauteville
Nom de naissance Onfroi de Hauteville
Naissance vers 1010
Décès août 1057
Église de Montoglio
Père Tancrède de Hauteville
Mère Murielle
Conjoint Altrude de Sorrente
Enfants Abagelard de Hauteville
Herman de Hauteville

Blason sicile famille Hauteville.svg

Onfroi de Hauteville ou Onfroi d'Apulie (Umfredo d'Altavilla), né vers 1010, est le troisième comte normand d’Apulie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Onfroi de Hauteville rejoint en Italie ses frères Guillaume Bras-de-Fer et Drogon (1044) et succède à ce dernier, assassiné, comme chef des Normands d’Italie, comte de Melfi et d’Apulie (août 1051). Dès son avènement, il commence par punir violemment les instigateurs de l'assassinat de son frère, faisant scier vif le principal meurtrier. Il doit surtout faire la guerre à une importante coalition anti-normande menée par le pape Léon IX, très hostile aux Normands et allié au Saint-Empire romain germanique et aux Byzantins. Allié au prince normand Richard d'Aversa, il est victorieux à la Civitate le 18 juin 1053, et capture le pape qui est fait prisonnier.

Il meurt en août 1057, laissant trois jeunes fils, Abagelard et Herman qu’il eut d’une princesse lombarde de Sorrente et qu’il confie à son frère Robert Guiscard avant de mourir.