Oneohtrix Point Never

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Oneohtrix Point Never

Nom de naissance Daniel Lopatin
Activité principale Musicien
Genre musical Drone (musique), ambient, musique expérimentale
Instruments Synthétiseur
Années actives 2007-
Labels No Fun, Editions Mego

Oneohtrix Point Never est le nom d'enregistrement du musicien expérimental, installé à Brooklyn, Daniel Lopatin[1],[2], dont l'album Returnal a été sorti par Editions Mego en juin 2010[3].

Musique[modifier | modifier le code]

Daniel Lopatin compose sa musique et la joue essentiellement sur des synthétiseurs vintage. Cette musique est considérée comme "Drone ou ambient"[4], "de doux tourbillons sonores"[5] ou "un miroir craquelé qui reflèterait les sons du passé"[6].

Discographie Partielle[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Betrayed In The Octagon (2007, Deception Island; 2009, No Fun)
  • Zones Without People (Arbor)
  • Russian Mind (2008, No Fun)
  • Rifts (2009, No Fun)
  • Returnal (2010, Editions Mego)
  • Replica (2011, Mexican Summer)
  • R Plus Seven (2013, Warp Records)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Oneohtrix Point Never preps Returnal », Resident Advisor,‎ 4 mai 2010 (consulté le 28 mai 2010)
  2. Max Burke, « Oneohtrix Point Never: Rifts », prefixmag.com,‎ December 30, 2009 (consulté le 28 mai 2010)
  3. Philip Sherburne, « Album Reviews: Oneohtrix Point Never: Returnal », Pitchfork Media,‎ 11 Juin 2010 (consulté le 14 Juin 2010)
  4. Joe Colly, « Album Reviews: Oneohtrix Point Never: Rifts », Pitchfork Media,‎ 2 février 2010 (consulté le 28 mai 2010)
  5. Toby Frith, « ONEOHTRIX POINT NEVER - RETURNAL », bleep43.com,‎ 25 mai 2010 (consulté le 28 mai 2010)
  6. Louis Pattison, « Oneohtrix Point Never: Rifts », thequietus.com,‎ 3 décembre, 2009 (consulté le 28 mai 2010)