Univers de One Piece

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis One Piece (trésor))
Aller à : navigation, rechercher

One Piece est un manga et un anime se déroulant dans un monde empreint de piraterie. S'étalant sur plusieurs centaines de chapitres, il présente un univers relativement varié, tant du point de vue géographique et historique que politique. Cette œuvre met aussi en scène de nombreux éléments fantastiques, qu'il s'agisse des pouvoirs des personnages ou des divers objets rencontrés.

Attention : le manga étant toujours en cours, cet article vise à être complété et étendu dans le futur.

Sommaire

Contexte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : One Piece.

Gol D. Roger fut le plus puissant des pirates : le Seigneur des Pirates. Il se rendit à la Marine, qui de son côté annonça l'avoir capturé d'elle-même. Il est exécuté en prononçant ces mots : « Mon trésor ? Je vous le laisse si vous le voulez, trouvez-le ! Je l’ai caché quelque part dans ce monde ! »[1]. Ces mots ont initié l’âge d’or de la piraterie, dans laquelle tous les hommes en quête d’aventure se lancent à la recherche de ce fabuleux trésor : le One Piece. Parmi eux, Luffy, un jeune garçon qui ne rêve que de découvrir ce fameux One Piece et de devenir le prochain seigneur des pirates.

Géographie[modifier | modifier le code]

Schéma du monde de One Piece

Le monde de One Piece est un globe quasiment entièrement couvert par les eaux, et se divise en cinq mers : East Blue, North Blue, West Blue, South Blue et Grand Line (appelée aussi La route de tous les périls)[2]. Outre de nombreuses îles, la plus grande étendue terrestre se trouve être la chaine montagneuse nommée Red Line.

East Blue[modifier | modifier le code]

Article détaillé : East Blue.

C’est dans cet océan que l’aventure de Luffy et de son équipage commence ; il se trouve dans l’hémisphère nord[2], sur East Blue, considérée comme la plus calme et moins dangereuse des quatre mers périphériques. Dans le premier arc, on verra notamment[3],[4] :

  • l’île de Dawn (Royaume de Goa), village de Fuschia, lieu où Luffy passe son enfance et rencontre Shanks ;
  • Shelltown, la ville du colonel Morgan, un despote de la Marine, sur laquelle Luffy rencontrera Zoro ;
  • archipel des Orgao (ville d'Orange), théâtre de la bataille contre Baggy le Clown ;
  • archipel des Gekko (village de Sirop), où Luffy rencontrera Usopp et se battra contre le Capitaine Crow ;
  • archipel de Konomi (village de Kokoyashi et de Gosa), là où a grandi Nami et où Arlong s’est établi par la force. On y verra plusieurs villes, dont Arlong Park et Kokoyashi, le village de Nami ;
  • Loguetown, tout prêt de l’entrée de Grand Line (sur les contreforts de Red Line). C’est dans cette ville que le seigneur des pirates a été exécuté ;
  • Tequila Wolf : Ile de travaux forcés du Gouvernement Mondial localisé sur East Blue. Y sont envoyés des criminels et des gens ne faisant pas partis du Gouvernement Mondial. Les prisonniers y bâtissent un gigantesque pont et cela depuis 700 ans.

North Blue, West Blue, South Blue[modifier | modifier le code]

Pour le moment, ces océans sont relativement secondaires dans le manga car l’équipage de Luffy n’y est jamais allé. L’histoire nous parle cependant de l’île d’Ohara (lieu natal de Robin) dans West Blue[5], peuplée d’archéologues et de savants, mais détruite il y a longtemps. Sa particularité était un immense arbre au centre, nommé Arbre de la connaissance. L’explorateur Montblanc Norland vient lui de North Blue, plus précisément d'un royaume nommé Luvneel[6]. Sanji, quand il était encore jeune, vivait lui aussi à North Blue avant d'être recueilli par Zeff au pied rouge. A South Blue, où Ace est né, sa mère Portgas D. Rouge a accouché de lui après 2 ans de grossesse avant de mourir sur l'ile Baterilla, où Garp le recueillit.

Grand Line (ou la Route de tous les périls)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Grand Line.
Géographie de Grand Line (Route prise par Luffy) (cliquez pour agrandir)

Grand Line (グランド・ライン, Gurando Rain?) est la plus petite mer en termes de superficie, mais aussi la plus dangereuse : peuplée des plus redoutables pirates ainsi que des soldat de la Marine les plus chevronnés, c’est là qu’est caché le One Piece. Géographiquement, cet océan se présente comme une mince bande de mer (d’où le nom de « route ») faisant le tour du globe comme l’équateur sur la Terre[7]. Il est cependant très difficile d’y parvenir, car elle est bordée des deux côtés par Calm Belt, une zone remplie des plus gros monstres marins existants et où le vent ne souffle jamais, rendant la navigation impossible ; son point d’entrée se trouve à Reverse Mountain (voir Red Line). Cette mer est parsemée de nombreuses îles. Elle est coupée en deux endroits par la chaine de montagnes Red Line[8] : la première moitié est sous domination du Gouvernement Mondial, tandis que la seconde, nommée le Nouveau Monde, est régie par les quatre Empereurs pirates.

Climat et courant marin[modifier | modifier le code]

Le temps sur Grand Line défie toute logique météorologique et physique : en effet, chaque île a son propre climat, et ce dernier peut varier énormément entre deux îles voisines (par exemple, Drum l’île nordique et Alabasta l’île désertique sont « voisines »). Selon l’auteur, le climat de chaque île est marqué par une saison dominante (par exemple, une île glaciaire sera dominée par l'hiver), ce qui donne finalement seize saisons possibles[9]. De ce fait, l’été sur une île estivale n’a rien à voir avec l’été sur une île printanière, par exemple. Chaque île a une zone d’influence dans laquelle elle impose son climat ; mais entre ces zones, c’est l’anarchie la plus complète qui règne et les phénomènes climatiques peuvent s’enchaîner de manière illogique : tempête, canicule, vents variant constamment, etc. D’ailleurs, c’est quand le climat se stabilise que l’on peut deviner la proximité d’une île[9].

Outre cela, il est aussi impossible de se repérer sur cette mer à cause du magnétisme particulier des îles qui rend les boussoles inutilisables : il est impossible de se diriger de manière scientifique et le seul point de repère possible est le Log Pose[10]. Ce dernier indique toujours la prochaine île la plus proche (tout en restant dans la voie choisit au départ, parmi les sept possibles), permettant la navigation, bien qu’il soit en revanche impossible de choisir son parcours ni les lieux visités[8].

Les courants marins de Grand Line sont eux relativement normaux, mais il existe un courant spécial qui relie les trois grandes îles du Gouvernement Mondial, (Enies Lobby, Impel Down et Marine Ford). On peut aussi noter le courant un peu étrange à Reverse Mountain sur Red Line.

Enfin, on peut noter que divers phénomènes naturels impressionnants font partie intégrante des lieux ; par exemple, l’Aqua Laguna (une énorme vague qui assaillit Water Seven une fois par an)[11], le Knock-Up Stream (un geyser géant qui permet d’atteindre les Îles Célestes)[12] ou encore le Triangle de Florian, zone perpétuellement noyée dans un épais brouillard[13].

Tous ces phénomènes font que la simple navigation sur Grand Line relève d’une complexité ardue et offre un début d’explication sur le fait qu’il s’agisse de la mer la plus dangereuse du monde. Dans l’équipage de Luffy, c’est Nami qui sera la seule capable de naviguer en ces lieux.

Calm Belt[modifier | modifier le code]

Calm Belt (凪の帯, Kāmu Beruto?) est en fait un ensemble de deux mers qui entourent Grand Line et en protègent l’accès : en effet, outre le fait qu’elle soit infestée de monstres marins gigantesques, aucun vent n'y souffle [14]. Il faut quand même noter que la Marine possède la technologie suffisante pour y naviguer, à la différence des pirates. Seules deux îles y sont réellement connues : Impel Down, la prison sous-marine, et l’île des Amazones que Luffy visitera malgré lui.

Îles principales de Grand Line (première moitié aussi appelé Paradis)[modifier | modifier le code]

Sources [15],[16]:

Dû au magnétisme spécial des îles et à l’utilisation du Log Pose, il n’est pas réellement possible de naviguer selon son bon vouloir sur Grand Line. Au début de la route, la première île visitée conditionne tout le trajet et les escales qui pourront être effectuées[9]. De ce fait, seules les îles visitées par l’équipage de Luffy sont bien connues dans le manga.

Royaume de Drum (ドラム島, Doramu-tō?)
C’est une île hivernale réputée pour sa science de la médecine ; c’est aussi là que Luffy rencontre Chopper. La géographie de l’île est principalement définie par trois énormes montagnes en forme de pylône, les Drum Rockies ; le château délabré où vit le docteur Kureha se trouve au sommet de l’un d’eux. Le seul moyen de monter là-haut est un téléphérique.
Au moment de l’histoire, cette île est dominée par le tyran Wapol.
Détail du royaume d’Alabasta
Royaume d’Alabasta (アラバスタ王国, Arabasuta Oukoku?)
Alabasta est une île désertique inspirée de l’Égypte ancienne[17] et vivant en monarchie. Étant donné que l’île est en fait un immense désert, l’approvisionnement en eau est un problème majeur pour le royaume. Les villes principales du pays sont Alubarna, la capitale où se trouve le palais royal, et Rain Base, une ville prospère hébergeant Crocodile. Mais le royaume est un des plus grands visités par Luffy et on y trouve nombres d’autres villes, comme le port de Nanohana, Katorea ou Yuba[18].
C’est sur cette île que vont se dérouler les évènements d’Alabasta et l’affrontement contre Crocodile.
Île de Jaya
Île de Jaya (ジャヤ島, Jaya Shima?)
C’est une île de non-droit principalement représentée par la ville de Mock Town, un endroit où tous les pirates sans foi ni loi peuvent vivre au grand jour, sans crainte de la Marine[19]. La morphologie de l’île ressemble à un crâne humain, auquel il manquerait un morceau, et de grandes forêts à la faune abondante en occupent une bonne partie. Luffy rencontrera ici de nombreux personnages, dont Barbe Noire ou Montblanc Cricket.
Water Seven (ウォーターセブン, Wōtā Sebun?)
Articles détaillés : Water Seven et Galère Corporation.
Water Seven est réellement une île qui rayonne sur tout Grand Line de par ses entreprises de construction navale et son avancement technologique (elle est reliée au chemin de fer aquatique). L’île à proprement parler de Water Seven est pourtant engloutie depuis longtemps et la ville est construite par-dessus les anciens bâtiments, ce qui donne l’impression qu’elle « flotte » sur l’eau. Au niveau de sa structure urbaine, Water Seven est directement inspirée de Venise[17] avec ses nombreux canaux et rigoles, qui représentent la majorité des routes ou moyens de circulation[20]. Les bords de la ville sont ceints par un grand mur abritant de nombreux docks pour la construction navale, et la ville est surmontée par une immense fontaine.
Cette ville sera une étape importante pour l’équipage de Luffy, ce qui offrira un bon aperçu des différents lieux de la ville : les docks de la Galley-la Compagnie, le repaire de Franky, le marché, etc. C’est aussi là que Luffy rencontrera Franky lors de l'arc Water Seven.
Thriller Bark (スリラーバーク, Surirābāku?, l’île fantôme)
Article détaillé : Thriller Bark.
Il ne s’agit pas à proprement parler d’une île, mais d’un navire gigantesque qui stationne dans le Triangle de Florian. C’est le repaire de Gecko Moria et de son armée de zombies. L’architecture de l’île rappelle évidemment l’univers gothique des histoires de vampires[20] : cimetière, manoir, etc. C'est ici que l'équipage du Chapeau de Paille rencontrera Brook, un squelette.
Archipel Sabaody (シャボンディ諸島, Shabondi Shotō?)
Archipel Sabaody
Cet archipel composé de 79 îlots[21] situés tout près de Red Line, et donc de la moitié de Grand Line. En fait, c’est une mangrove et les habitations sont construites au pied de chaque arbre, mais l’architecture dépend grandement de l’importance de chaque îlot : les plus riches sont occupés par les nobles, le parc d’attractions ou les zones touristiques, tandis que des zones de non-droit s’étendent au-delà (voir l’image ci-contre). De par ses bulles savonneuses qui s’échappent du sol, cet archipel offre un aspect dépaysant qui lui a valu son nom (« sabão » veut dire « savon » en portugais)[21].
Il convient de noter que cette île est un passage obligé avant d’atteindre le Nouveau Monde, quel que soit le chemin qui a été parcouru pour y parvenir[22].


Ile des Hommes-Poissons (魚人島, Gyojin-tō?)

C'est une ile sous-marine où vivent les Hommes-Poissons et les Sirènes, elle se trouve dans une immense cavité sous Redline, à 10 000 mètres de profondeur et exactement sous Marijoa. Elle constitue avec Marijoa l'unique passage vers le Nouveau Monde et c'est celui qu'empruntent les pirates. C'est une immense bulle qui abrite le royaume de Ryugu et gouvernée par la famille Neptune. Elle est à moitié remplie d'eau (les quartiers inférieurs sont ainsi totalement immergés) et est surplombée par le Palais de la famille royale. De plus elle se trouve à la base de l'Arbre Lumière Eve, un arbre gigantesque qui remonte jusqu'à la surface et qui achemine vers l'île l'air et la lumière dont elle a besoin.Sous l'île et bâti sur le fond de l'océan se trouve le Quartier des Hommes-Poissons, un lieu considéré comme malfamé par les habitants du Royaume de Ryugu. L'origine du nom de l'île provient du fait que ce sont les Hommes-Poissons qui furent les premiers à s'installer en ce lieu.

Îles secondaires de Grand Line (Paradis)[modifier | modifier le code]

Sources [15],[16]:

Un certain nombre d’îles est visité par Luffy tout au long de sa traversée. On peut citer notamment les îles de :

  • Whiskey Peak, un des repaires de Baroque Works sous couvert de lieu de détente : les visiteurs sont toujours particulièrement bien accueillis sur cette île : grande fête de bienvenue, alcool à volonté, mais cette attitude n'est qu'une façade, car en réalité les habitants de Whiskey Peak sont tous des chasseurs de pirates qui veulent profiter des biens des pirates une fois qu'ils sont saouls et endormis après la fête. Les immenses cactus qui peuplent l'île sont d'ailleurs en réalité d'énormes rochers couverts d'innombrables tombes.
  • Little Garden, l’île préhistorique visitée lors de l’arc Little Garden ;
  • Holiday Island, un lieu de tourisme ;
  • Long Ring Long Land, composé d’immenses plaines formant un anneau ;
  • les stations du Puffing Tom (le train aquatique), à savoir San Faldo, Pucci, Saint Poplar et Blue Station ;
  • Bartigo, le repaire de Monkey D. Dragon ;
  • le repaire de Duval, monté sur pilotis et très proche de l’archipel Sabaody.
  • Erbaf (lieu d'origine des Géants)

Îles Célestes et Mer Blanche[modifier | modifier le code]

L'île d’Upper Yard à Skypiea

La Mer Blanche est une mer de nuages flottant à 10 000 mètres d'altitude, sur laquelle des îles célestes ont été bâties. De par leur position, ces îles offrent une grande liberté graphique, où la couleur principale est le blanc. Il existe bien sûr différents types de nuages dont la densité varie : des moins denses composant les mers de nuages inférieures (océonimbus) aux plus denses (sphéronimbus, ilonimbus…) composant les îles, les habitations, etc[23]. Certains sont, en outre, utilisés comme arme par les Quatre Grands Prélats, comme les vasonimbus de Gedatsu ou les ferronimbus d’Ohmu. À noter qu'un certain type de dial nommé « milky dial » permet de créer ces nuages[24].

Selon l’auteur, il existe deux points d’entrée permettant d’accéder aux îles célestes : un gigantesque courant ascendant nommé « Knock Up Stream » (« le monstrueux geyser ») qui se manifeste de temps en temps[12] et une ville nommée Highwest, que Luffy ne visitera pas.

C'est d'ailleurs à cause de ce courant (le Knock Up Stream) que l'île de Jaya a été séparée en deux parties 400 ans avant le déroulement de l'histoire : l'une a été propulsée et s'est envolée jusqu'à Skypiea (Upper Yard) et l'autre est restée sur la Mer Bleue (Jaya actuelle).

Lors du passage de Luffy, on aura un aperçu de plusieurs lieux[5], parmi lesquels :

  • Angel Island, où débarqueront Luffy et son équipage. Elle est peuplée de citoyens célestes ;
  • le village des Shandia, où vit un peuple belliqueux inspiré des Indiens d’Amérique ;
  • Upper Yard. Cette île est remarquable car elle n’est pas formée de nuages mais de terre bien solide, ce qui attise toutes les convoitises dans le ciel. Elle est recouverte de forêt tropicale et abrite plusieurs lieux spéciaux, dont les ruines d’une ancienne civilisation immensément riche. C’est sur cette île qu’aura lieu la plus grande partie des évènements contre Ener dans l’arc Skypiea. On apprendra par la suite qu'Upper Yard n'est en fait qu'un morceau de l'île de Jaya, emporté au ciel par le Knock-up Stream.

On peut noter que ces trois lieux forment un tout nommé « Skypiea », et qu'il existe d'autres îles célestes de par le monde : Bilca[25] d'où est originaire Ener (cette île a été détruite) et Wheatheria où a été envoyée Nami par Bartholomew Kuma.

Depuis au moins 400 ans, Skypiea est gouvernée par un Dieu (en fait, il ne s'agit que d'un titre équivalent à celui de Roi absolu) aux commandes de l'armée divine. Ceux-ci siègent dans le Sanctuaire Divin (depuis 400 ans, il se situe en hauteur sur le Giant Jack, sur Upper Yard). Depuis le passage de l'Équipage au Chapeau de Paille et la chute d'Ener, Skypiea ne se constitue que d'Upper Yard (Angel Island et le village caché des Shandia ayant été détruits par Ener).

D'après les Mini-Aventures d'Ener, il apprend que tous les anges vivant dans les cieux viennent en réalité de la cité antique de Bilca sur la Lune (aussi appelée Fairy Vearth). Mais après avoir épuisé toutes les ressources de cette planète, les habitants sont alors descendus sur les nuages terrestres et se sont divisés en 3 civilisations : le peuple de Bilca (comme Ener et les Quatre Grands Prélats), le peuple Shandia et le peuple de Skypiea.

Îles du Gouvernement Mondial[modifier | modifier le code]

Sources [15],[16]:

Configuration des îles du gouvernement mondial

Le Gouvernement Mondial possède trois îles situées près de Red Line (donc de la moitié de Grand Line). On peut noter que ces lieux sont reliés par un gigantesque courant marin, qui accélère grandement les transports et dans lequel on peut pénétrer via Enies Lobby[26].

Enies Lobby (エニエスロビー, Eniesu Robī?)
Le siège de la justice du Gouvernement Mondial se trouve sur cette île : c’est la porte d’entrée vers la mer intérieure du Gouvernement reliant Impel Down et Marine Ford. Cette île très particulière puisqu’elle semble « flotter » au milieu d’une grande cascade ; les deux seuls moyens de s’y rendre sont d’ailleurs deux grands ponts reliant d’un côté la gare du train aquatique, et de l’autre la Porte de la Justice menant au siège du Gouvernement Mondial. Cette île a pour rôle de juger les pirates capturés : prison ou exécution.
Ce lieu sera marqué par la confrontation entre les héros et le CP9 dans l’arc du même nom. Depuis cela, elle est en ruines et semble abandonné.
On peut dire que cette île ne voit jamais la nuit.
Impel Down (インペルダウン, Inperu Daun?)
C’est la prison sous-marine du Gouvernement Mondial se trouvant en fait dans Calm Belt. Elle se présente en fait sous la forme d’une immense donjon dont seul le dernier étage émerge à la surface de la mer. Suivant leurs crimes, les pirates sont répartis sur six niveaux de profondeur. Enfin, c’est là que sera détenu Ace lors de l’arc Impel Down.
Marineford (マリンフォード, Marinfōdo?)
Marine Ford se trouve près de Redline, et est le quartier général de la Marine. On y trouve d’ailleurs la plupart des dirigeants, dont les trois Amiraux. Cette île n’est accessible que par des portes immenses, appelées Portes de la justice, que seul le gouvernement a le pouvoir d’ouvrir. Il est relié par un courant marin appelé courant Tarai (un grand tourbillon) à Enies Lobby et la prison Impel Down.
Environ vingt ans auparavant, Marine Ford a été à moitié détruite, lors d'un combat opposant Shiki le lion doré à Sengoku et Monkey D. Garp. Shiki, qui venait d'apprendre que Gol D. Roger, avait été fait prisonnier, souhaitait le délivrer, pour pouvoir le tuer de ses propres mains. Il fut battu, et enfermé pendant deux ans à Impel Down, d'où il s'échappa. Il resta d'ailleurs longtemps l'unique prisonnier à avoir réussi cet exploit.
C'est sur la place de Marine Ford que doit être exécuté Portgas D. Ace et que se déroule la grande bataille entre Barbe Blanche et ses alliés contre le Gouvernement mondial (la Marine, les Capitaines corsaires et l'armée de PX). Pendant cette bataille, Barbe Blanche détruira une grande partie de la place, et Barbe Noire prendra le relais en assimilant son pouvoir destructeur.
L'île de Marine Ford est un arc de cercle avec une baie en croissant de lune. Marine Ford est très sécurisée puisqu'elle abrite le quartier général de la marine, l'île est gardée par des miradors et les meilleurs unités de la Marine dont les trois Amiraux, les Vices-Amiraux et l'Amiral en Chef.

Îles du Nouveau Monde[modifier | modifier le code]

C'est la seconde partie de Grand Line, gouvernée par les Quatre Empereurs qui en sont les seigneurs. Il est probable que la dernière île de cet océan, Rough Tell, soit l’endroit où le Seigneur des Pirates Gol D. Roger aurait enterré son trésor[4]. C’est, en quelque sorte, le but de Grand Line et de tous les pirates.

Le Nouveau Monde est un terrible défi que certains pirates appellent à la première moitié de Grand Line comme « Paradis » à cause du calme de cette zone si on la compare à la seconde moitié. Il est également affirmé que l'on doit faire face à ce qu'ils appellent là-bas "le Cauchemar ultime", indiquant que c'est un endroit très dangereux, même pour les pirates les plus talentueux à cause des pièges brutales des différents environnements hostiles de cet océan mais aussi par le contrôle des territoires par les Quatre Empereurs.

Le nouveau Quartier Général de la Marine est l'emplacement de la base G1, cette dernière a été transférée sur l'île de Marine Ford depuis le Nouveau Monde deux ans après la guerre de Barbe Blanche. La base de la Marine G-5 réside également ici, et selon Aokiji, l'endroit regorge de nombreux problèmes.

Punk Hazard

C'est la première île du Nouveau Monde sur laquelle l'Équipage au Chapeau de Paille se rend. Il s'agissait d'abord d'une île printanière paisible où les scientifiques du Gouvernement Mondial Végapunk et César Clown exerçaient leurs expériences dans 3 laboratoires. Mais 4 ans auparavant, César y a fait exploser une arme de destruction massive. Deux des 3 laboratoires sont alors détruits, et l'île est recouverte d'un poison mortel. Végapunk ayant été absent, il n'y aura qu'un seul survivant : César, grâce à son fruit du démon (le Fruit du Gaz), mais celui-ci a été emprisonné par la Marine. Il y a 2 ans, peu après la mort de Barbe Blanche durant la Grande Guerre, c'est sur cette île que les amiraux Aokiji et Akainu se sont battus pendant 10 jours. À cause de leurs fruits du démon (Givro-fruit pour Aokiji et Fruit du Magma pour Akainu), l'île s'est partagée en deux parties : une partie gelée à l'ouest et une partie constamment en flammes à l'est. Peu après, César se libère et se cache à nouveau sur cette île. Depuis, il est sous les ordres de Donquijote Doflamingo, il effectue des expériences sur des enfants avec des hormones afin qu'ils deviennent des soldats-géants, a lancé la production et la vente d'armes chimiques de destruction massive et la fabrication de fruits de démon artificiels. C'est également sur cette île que Luffy a retrouvé Trafalgar Law, désormais membre des Sept Capitaines Corsaires.

Dressrosa

Deuxième île du Nouveau Monde des Chapeau de Paille, cette île est largement inspirée de l'Espagne, et est une monarchie. D'ailleurs, lorsque Luffy et son équipage débarquent sur l'île, le Roi n'est autre que Joker ou Donquijote Doflamingo. De par le monde, Dressrosa est surnommée le "Pays de l'Amour, de la Passion et des Jouets", et les habitants ont coutume de peu se vêtir et les femmes de poignarder leurs amants…

Les autres îles du Nouveau Monde les plus connues sont Wa, Foodvalten, Risky Red, Raijin, Mystoria, Tougato, Yukiryu, Zou , Pays Fleuri, le royaume de Prodence, de Mogaro, de Doerena, le Continent glacial doré et la mer d'Ed War.

Red Line[modifier | modifier le code]

Si Grand Line fait tout le tour du globe au niveau de l’équateur, Red Line (赤い土の大陸, Reddo Rain?) est une immense chaîne de montagnes qui entoure, elle, tout le globe verticalement[7]. Grand Line et Red Line se coupent donc perpendiculairement en deux endroits (l’entrée de Grand Line et l’entrée du Nouveau Monde) et partagent la planète en quatre océans, nommés East, North, West et South Blue. Ces deux carrefours sont bien sûr deux points très importants :

  • l’entrée sur Grand Line : c’est une montagne nommée Reverse Mountain qui permet de pénétrer dans Grand Line : il faut, pour cela, monter par un étroit canal au sommet avant de redescendre sur Grand Line (c’en est, en fait, la « porte d’entrée »)[14];
  • l’entrée dans le Nouveau Monde : il n’y a pour ça que deux points d’entrée : le siège du Gouvernement Mondial nommé Marie-Joie (聖地マリージョア, Seichi Marījoa?), la « Terre Sainte »[27], bâtie au sommet de Red Line, et l’île des Hommes-Poissons, située à 10 000 mètres sous Marie-Joie[28].

All Blue[modifier | modifier le code]

Ce dernier océan, appelé communément All Blue (オールブルー, Ōru Burū?), tient plus de la légende, mais on raconte que tous les poissons de toutes les mers du monde y vivraient conjointement[29]. Le rêve de Sanji est de trouver All Blue. Nombreux sont les coqs qui ont parcouru les vastes océans à sa recherche, un jour un cuistot le découvrira enfin, alors il deviendra à coup sûr le plus grand cuisiner qui ait jamais existé.

Faune, flore et minéraux[modifier | modifier le code]

La faune et la flore dans One Piece sont très variées, en particulier à cause du climat fort différent de chaque île, pour en faire une liste exhaustive[30],[31]. Pourtant, certains prennent une valeur importante dans l’histoire. Au niveau de la flore d’abord, les fruits du démon (voir ci-dessous), bien que rares, sont au cœur du manga et aussi d'autres plantes diverses comme les Dafts greens, sorte de baobabs aux spores toxiques, les mangroves de bulles savonneuses à Sabaody, les îles-plantes carnivores Estomac-Baron de Boyn ou le haricot Giant Jack de Skypiea. Certains animaux également jouent un rôle important tout au long du périple, avec par exemple les Rois des mers monstres marins de formes diverses qui s'avèrent être des créatures intelligentes, les mouettes Martin-Facteur livreuses de journaux, les oiseaux Southbirds ou les Baleines-iles dont Laboon. Enfin, on trouve dans le manga un certain type de roche appelée « Granite Marin », qui possède toutes les propriétés de la mer, et notamment celle de neutraliser les utilisateurs de fruits du démon[32].

Situation politique et historique[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les époques plus anciennes débutent il y a 5000 ans par la plantation de l'Arbre de la connaissance d'Ohara, il y a 4000 ans par la construction du palais royal d'Alabasta et il y a 1100 ans celle de la cité Shandora à Jaya.

L’Histoire dans One Piece telle qu’on la connaît débute sûrement par le « Siècle perdu », c’est-à-dire cent ans d’histoire, sur lequel aucune connaissance n’existe.

La seule chose qui soit expliquée, dans le manga, est que ce siècle coïncide avec l’apparition du Gouvernement Mondial, il y a entre neuf-cents et huit-cents ans de cela[33]. Or, ce dernier interdit toute recherche concernant ce siècle car il constituerait une période problématique et punit très sévèrement quiconque ne respecte pas cette loi. Mystérieusement, il semblerait que la véritable Histoire ait été écrite sur les Poneglyphes, sortes de grandes stèles de pierre gravées en langue ancienne, que seule Robin peut lire. Le but de cette dernière est d’ailleurs de lire tous les Poneglyphes afin d’expliquer ce Siècle perdu, et plus particulièrement le « Rio Ponéglyphe », qui serait le plus important des fragments d'Histoire.

Il y a 900 ans, le début du Siècle perdu commence avec l'existence d'un royaume légendaire qui a été découvert par les archéologues d'Ohara : un gigantesque royaume antique avec une grande civilisation régnait jadis en gouvernant les océans d'un bout à l'autre de la planète. Ce pays jadis très puissant était une nation glorieuse qui était aussi la clé de nombreux mystères qui sont répartis dans le monde. Il est également obscure qu'il était impliqué dans la construction des armes de destruction massives : les Armes antiques. Ce peuple disparaît également dans des circonstances mystérieuses en laissant des traces écrites sur les Ponéglyphes pour les générations futures, afin qu'un jour une découverte lève les zones d'ombres de leur extinction. Le nom exacte de cette nation et les raisons de sa destruction sont encore inconnus pour l'instant. Une chose est certaine, la résurgence de ce royaume avec ses idéaux est l'une des plus grandes peurs du Gouvernement mondial. Sous ce siècle, sur l’île des Hommes-poissons, une promesse liait la construction de l'arche Noah dans un « rôle futur » par un humain (Joy Boy) à la Princesse sirène de l'époque. Les nains de la tribu Tontatta s'installèrent à Dressrosa après avoir quitté leur pays d’origine en quête de ressources et ils subirent une période sombre: l'oppression tyrannique d'un siècle d'esclavage sous le règne des souverains Donquijote.

Il y a 800 ans, une grande guerre à l'échelle mondiale signe la fin du Siècle oublié. Des ennemis de différentes nations attaquèrent le royaume légendaire : des envahisseurs représentés par une alliance de Vingt Rois (dont les Donquijote et les Néfertari) fondèrent l'organisation qui a donné naissance au Gouvernement mondial. Une fois qu'ils ont accédé au pouvoir, la puissance de cette alliance avait une influence telle que ces pays ennemis auraient provoqué l'anéantissement complet de son existence et inscrivant une censure des vestiges partout dans le monde qui aboutit à une perte importante: un vide historique mondiale de cent ans. La cité de Shandora sur Jaya fut attaquée, défendue par ses habitants mais sera dévastée par « ceux qui cherche le Ponéglyphe » et cela provoqua son effondrement qui acheva cette période.

Beaucoup plus récemment, un pirate nommé Gol D. Roger est le premier à traverser Grand Line de part en part : il devient, de ce fait, le Seigneur des Pirates. En mourant, il amorcera, avec une déclaration publique sur le lieu de son exécution, la grande ère de la piraterie, qui contrebalancera largement le pouvoir du Gouvernement Mondial[1].

Situation géopolitique actuelle[modifier | modifier le code]

À priori dans le manga, les pirates et la Marine voguent sur toutes les mers du monde (les plus forts sur Grand Line), les seconds poursuivant sans relâche les premiers. On peut cependant clairement définir trois pôles de puissance qui se partagent le monde[34] : les quatre Empereurs, pirates du Nouveau Monde (et donc la piraterie), le Gouvernement Mondial à travers la Marine (avec les Amiraux) et les sept Capitaines Corsaires (ces deux derniers étant plus ou moins alliés). Ainsi, Grand Line est divisée d’un côté géographiquement par Red Line, et de l’autre politiquement selon la même frontière, ces deux mondes s'équilibrant à peu près en termes de puissance[35]. On peut cependant noter que tout au long de l’histoire, plusieurs sièges de Corsaires seront vacants.

Il convient de parler aussi de la rébellion menée par Monkey D. Dragon dans le but de renverser le Gouvernement Mondial[36], dont on ne sait que peu de choses si ce n’est son importance : en effet, leur meneur est considéré comme la personne la plus activement recherchée par le Gouvernement[37].

Au niveau local, cependant, la division est beaucoup moins manichéenne : en fait, chaque île, voire chaque ville est dirigée d’une manière toute différente soit par des souverains, soit par des maires élus ou par des chefs de clan : par exemple, Drum était sous la tyrannie du tyran Wapol, Alabasta est une monarchie, Water Seven est gouvernée par un maire élu, etc. Dans ce contexte, l’incessant jeu du chat et de la souris entre les pirates et la Marine semble n’avoir que peu d’influence sur la situation politique locale.

Après la guerre au Sommet, durant un an, l'ordre des Trois Pouvoirs est complètement désorganisé. La disparition de Barbe Blanche, a laissé une place manquante au sein des Quatre Empereurs. Une place qui sera remplie par Barbe Noire. Sengoku ayant démissionné de la tête de la Marine, celui-ci laisse sa place à Aokiji qui se verra provoqué en duel peu de temps après par Akainu. Akainu en sortira vainqueur et deviendra le nouvel Amiral-en-chef. Les conséquences de cette situation provoqueront sur le monde une vague de terreur et de violence jamais égalé.

Deux ans après, l'apparition d'une nouvelle époque s'est accrut. La « Nouvelle Ère » est une expression utilisée pour préciser le fait que le monde évolue, les pirates et les habitants ont des idées différentes sur son avenir mais le sens exacte qu'il prendra est encore un mystère. Ce nouvel Âge d'Or de la Piraterie montre beaucoup de changements: à cause de l'affaiblissement des Trois pouvoirs, une nouvelle vague énorme de Piraterie s'est répandu dans le monde entier, tout comme les événements après l'exécution de Roger et dans les cinq océans règne une tension très abondante. Face à cela, la Marine a aussi procédé à des changements de sécurité en mutation avec plus de dureté.

Les Trois Pouvoirs[modifier | modifier le code]

L'équilibre du monde de One Piece est maintenu par 3 Groupes. Ces figures du pouvoir maintiennent un ordre à la fois politique et armé qui assure la stabilité des 5 mers. Si cet équilibre venait à être rompu, cela plongerait le monde dans le chaos. Les Trois puissances sont représentés par la Marine, les Capitaines Corsaires et les Quatre Empereurs des mers. Grand Line est surnommé le "cimetière des pirates" en grande partie à cause de ces 3 Pouvoirs qui y font régner l'ordre et la loi.

Ce que craint le plus le Gouvernement mondial est une alliance entre plusieurs Empereurs pirates qui pourrait rompre l'équilibre entre les Trois Pouvoirs et plongerait le monde dans le chaos. Cependant une telle union sera certainement possible uniquement avec l’émergence d’un chef commun, c'est-à-dire d’un nouveau Seigneur des Pirates, prenant ainsi la suite du mythique Gold Roger.

Le Gouvernement Mondial et la Marine[modifier | modifier le code]

L’emblème du gouvernement mondial

C'est une organisation politique royale qui est comparable à un empire et une superpuissance géopolitique.

À la tête du Gouvernement Mondial se trouve une institution de cinq personnes, des sages nommée « Conseil des cinq doyens », qui a toute autorité, bien qu’intervenant peu dans le manga[38]. Sous ce conseil, on estime qu’environ cent soixante-dix pays font partie du Gouvernement[35]. Les lois du pouvoir politique que ce conseil a décrété nous montre un système puissant pour préserver la paix mais également une zone d'ombre corrompue. Souvent, quand une situation dangereuse menace, afin de sauver les apparences, les dirigeants du conseil décident d'appliquer des moyens extrêmes afin de lâchement étouffer toute vérité dérangeante en mascarade dans l'intérêt de maintenir l'autorité suprême et de poursuivre leur politique mondiale.

Les Dragons Célestes sont des nobles puissants formant une aristocratie royale d'un très haut rang (la Noblesse mondiale), considérés aussi comme les descendants des vingt rois d'une ancienne alliance: les Créateurs qui ont fondé en bâtissant une gigantesque organisation qui dirige la planète et ont instauré l'ordre mondial. Par la suite, dix-neuf des familles royales fondatrices ont quitté leur pays d'origine pour s'installer sur la "terre sainte de Mariejoie" (ex: les Donquijote) et confient à de nouveaux nobles les pays choisissant de nouveaux souverains avec de nouvelles lignées royales (ex: les Riku et dans un exception: les Néfertari refusèrent d'abandonner Alabasta pour Mariejoie). Ce statut élevé considéré comme "sacré" qu'ils possèdent depuis 800 ans leur permet de régner sur le monde et d'abuser largement de leur pouvoir en toute impunité. Tous sont dotés d'une tempérament de luxe, d'une immense fortune mais aussi dans l'ivresse du pouvoir: égoïste, sadique, dépravée et égocentrique avec des idées telles que l'esclavage, le racisme ou l'eugénisme qu'ils revendiquent comme des droits légitimes au nom de l'accomplissement de leurs ancêtres. Pour rester déconnecter du monde extérieur, ils portent des bulles de résine sur leur tête comme des masques pour éviter de respirer le même air avec un mépris extrémiste envers toutes les populations classé comme inférieure. Leur méthode de discipline consiste marquer au fer rouge dans le dos de leurs esclaves, à injecter des tranquillisants ainsi que en plus de l'utilisation de colliers explosives pour les empêcher de s'échapper. Ils bénéficient aussi de privilèges et d'une influence politique considérable pouvant faire plier n'importe qui à leurs exigences. Par exemple, l'envoie d'une expédition punitive d'un Amiral en cas d'agression ou malgré l'abolition selon la loi officielle, la Marine doit tolérer l'esclavage et procéder à leur récupération en cas d'évasion. Le royaume Goa d'Eastblue qui par ségrégation n'a pas hésité à détruire les plus défavorisés de la société pour gagner une place de statut privilégié aux yeux de la Noblesse mondiale.

Un grand nombre de fonctionnaires composent aussi l'organisation de ce Gouvernement sous le rôle d'officiels.

Le Gouvernement mondial organise un Conseil des Rois aussi appelé Rêverie entre les différents royaumes du monde tous les quatre ans dans la cité de Mariejoie. Cela entraîne une invitation aux royaumes existants(ex: Ryugu de l'ile des Hommes-poissons) à siéger dans l’organisation politique lors de la conférence mondiale. Les avantages de ces réunions peuvent favoriser une immigration légale entre les pays membres, ils apportent aussi un soutien politique de la part du Gouvernement mondial qui aussi ne supporte pas le rejet des pays qui refusent l'existence de l'alliance politique. Cela signifie conserver leur souveraineté en échange de la présence et des interventions de la Marine. Il traite aussi lors des réunions les problèmes internationaux comme la piraterie ou les révolutionnaires afin de prendre les dispositions de sécurité nécessaire.

La Marine est, quant à elle, le bras armé du Gouvernement Mondial. Elle suit une hiérarchie stricte, mais pourtant simple, car calquée sur le monde militaire tel que nous le connaissons[39]. Au sommet de la hiérarchie se trouve le Chef d'État Major des armées, l'Amiral-en-chef, les Amiraux. Viennent ensuite différents niveaux de grade, dont notamment (dans l'ordre) : Vice-Amiral, Sous-Amiral, Contre-Amiral, Colonel, Capitaine, Enseigne, Lieutenant, Sergent-Chef, Sergent et Matelot[40].

Elle suit aussi un code de conduite « la Justice Absolue », sa mission est de protéger les populations des pirates, mais également de veiller aux intérêts du Gouvernement mondial lorsqu'il s'agit de poursuivre les criminels en tous genre (ex: insurgés, fugitives ou renégats) qui violent les lois mais cela implique aussi les arrestations de civils accusés, c'est-à-dire tous ceux qui s'opposent par complicité à ce pouvoir politique. En effet même ceux qui refusent simplement de reconnaître son autorité deviennent automatiquement ses ennemis car refuser sa tutelle est un délit. Toutefois, le principal problème dans la Marine est l'approche à la Justice. Les soldats sont généralement divisés entre ceux qui soutiennent une Justice morale et ceux pour la Justice absolue.

Le Gouvernement est composé de plusieurs autres corpus à côté de la Marine[39], dont notamment :

  • les unités Cipher Pol, chargées de l’espionnage et du renseignement. Il y a huit groupes (numérotés CP1 jusqu’à CP8), plus un neuvième (le CP9), tenu secret car obéissant aux plus hautes instances dirigeantes. Ils seront largement impliqués dans toute la saga Water Seven[41] ;
  • les juges d’Enies Lobby et les gardiens de la prison d’Impel Down ;
  • la division scientifique, d’où viendrait le Docteur Vegapunk.

L’incessante lutte entre les pirates et la Marine a conduit cette dernière à fixer des primes sur la tête des pirates les plus recherchés. Ces dernières peuvent aller de quelques Berry à des centaines de millions pour les pirates les plus dangereux. Cette notion de prime permet d’établir un certain rapport de force entre les pirates[41]. Ces avis de recherche ont eu l’effet de susciter des vocations de chasseurs de primes – des civils pourchassant les pirates pour l’argent. Certains lieux comme l’île de Whiskey Peak ou l’archipel Sabaody regorgent de telles personnes ; on peut aussi remarquer que c’était l’activité de Zoro ou de Cutty Flam avant de devenir pirate.

Le Gouvernement est décrit comme un régime totalitaire car il excède dans des efforts radicaux avec les manières brutales que sournoises pour régler les problèmes en éliminant ses ennemis dans le sens de la barbarie. Elles sont souvent utilisées par les membres corrompus de la Marine et du Cipher Pol. Leur système manifeste aussi une paranoïa de perdre le pouvoir et ne tolère aucune opposition qui est une autorité rivale et étant prêt à tout en utilisant différentes méthodes contestables: mensonge, manipulation, élimination, censure et trahison comme appuis. Leur système autoritaire, « la Justice de l'Ombre » est lancé en cas de preuve avec des moyens cruelles et aveugles (ex: le bombardement naval Buster Call ou l'envoi d'équipes d'assassins du Cipher Pol). Ils considèrent cela comme un mal nécessaire pour préserver la paix dans le monde afin d'éviter à tout prix qu'un chaos ne s'installe, étant effrayer par les conséquences et conditionnent ainsi l'emprise sur les royaumes et les populations. Cela impliquant aussi de massacrer des centaines de personnes innocentes en les sacrifiant pour sauver un plus grand nombre et de consentir à des dommages collatéraux. Ces agissements ont souvent conduit des personnes à réagir avec dégoût à ces comportements et à désobéir de leur autorité. Le Gouvernement mondial parallèlement, souhaiterait posséder une des Armes Antiques pour mettre un terme définitif à la grande vague de piraterie. Il a aussi des projets militaires de croissance humaine depuis des siècles comme la création d'une armée de soldats géants.

Depuis deux ans, une nouvelle Rêverie s'organise de nouveau, le Gouvernement Mondial a accordé sur la Marine des changements en perspective avec de nouveaux pouvoirs sur l’organisation militaire. Il a fait cela dans le but risqué face à l'autorité des Quatre Empereurs des mers. Dans laquelle est devenue plus puissante sous le commandement du nouvel Amiral-en-chef Sakazuki (Akainu) grâce à des moyens militaires nouveaux: de nouvelles armes innovantes, des combats plus sévères dans le Nouveau Monde et un nouveau Quartier général qui a changé d'emplacement stratégique. Depuis le départ de Sengoku, de Garp, de Kuzan (Aokiji) et avec la conservation de Borsalino (Kizaru), la Marine a regagné en force deux nouveaux Amiraux: Fujitora et Ryokugyu.

Hiérarchie des pirates[modifier | modifier le code]

Dans le manga, on retrouve différents titres donnés à des pirates.

Par le passé, « Seigneur des Pirates » est le titre que l'on donnait au plus grand pirate du monde, Gol D. Roger, qui a amassé toutes les richesses et dompté Grand Line, même si ce surnom ne lui donnait pas autorité sur les pirates, mais montrait simplement qu'il était respecté et reconnu de tous. À l'heure actuelle, il n'y a aucun Seigneur et celui qui trouvera le One Piece pourra alors prétendre à ce titre.

On trouve au sommet de la piraterie les Quatre Empereurs (Yonkous) qui règnent sans partage sur la seconde partie de Grand Line (à savoir : Barbe Blanche, Shanks le Roux, Kaidou et Big Mum, puis plus tard Barbe Noire), ainsi que les Capitaines corsaires (Shichibukais) qui ont passé un pacte avec le Gouvernement Mondial sur la première partie de Grand Line. En échange de leur immunité ils ne s'attaquent qu'aux navires pirates et doivent verser une petite partie de leur butin au Gouvernement.

Il en existe deux catégories:

  • les Pacifistes : Ce sont des pirates qui partent à l'aventure et qui ne soucient pas vraiment d'amasser des quantités de trésors ou de lutter contre les autres pirates. Le plus souvent, un capitaine pirate pacifique voit son propre équipage comme son plus précieux trésor (ex: Luffy, Shanks et Barbe-Blanche sont des pirates basés sur les conduites de paix).
  • les Pilleurs :C'est la majorité des autres pirates dont les Supernovas, quelques Empereurs des mers et Capitaines Corsaires. Ils sont cupides et brutaux, ils adorent aussi les affrontements conflictuels juste pour provoquer chez les autres personnes terreur, douleur, misère et éliminer toute concurrence. Ils ne voient pas leur équipage comme un atout précieux pour eux, les capitaines tueront facilement leurs membres d'équipage à la moindre opposition ou en cas d'échec (c'est le cas par exemple pour Shiki, Crow, Creek, Bluejam). Toutefois, il existe quelques cas d'entente entre le capitaine et sa bande (comme pour les équipages de Baggy ou de Barbe Noire).

Dans le Nouveau Monde, ce sont les Quatre Empereurs qui font régner influence et contrôle: leur ordre, leur loi et leur justice. L'autorité des Empereurs empêche donc que le Nouveau Monde ne sombre dans l'anarchie et que les actions des pirates qui y sévissent soient hors de tout contrôle. Cependant, cette hiérarchie est plutôt informelle et c'est finalement la loi du plus fort qui prime. De ce fait, d'autres groupes émergent parfois, tels les « Supernovas », désignant les nouveaux pirates les plus forts de la première moitié de Grand Line (Paradis).

Après la guerre au Sommet, en une année, le Nouveau Monde a connu de profonds changements. Le poste de l'Empereur des mers laissé vacant suite au décès de Barbe Blanche a été repris par Barbe Noire, qui a également prix le contrôle de l'ensemble de son territoire, mis à part l'île des Hommes-Poissons, annexée par Big Mama. L'arrivée des Supernovas, assoiffés de conquêtes et la venue massive des nouveaux pirates faisant route pour trouver le One Piece et de renverser les Empereurs des mers mettent Grand Line sens dessus dessous. Baggy le Clown est devenu un des nouveaux Capitaines corsaires, tandis que Hancock, Mihawk, Kuma et Doflamingo ont conservé leurs titres.

Après l'ellipse de deux ans, l'arrivée massive de nouveaux pirates se poursuit encore dans le Nouveau Monde. Les onze Supernovas et Barbe Noire sont surnommés la « Génération terrible », car née entre deux ères. Chaque fois que l'un de ces pirates provoque un incident majeur, de nombreux pirates impliqués sont anéantis ; leurs actions sont redoutées car au cumul, ils semblent être capables de modifier l'ordre établi et l'avenir du monde.

Quelques Supernovas de la Génération terrible ont gagné un statut d'importance. Kidd et Drake sèment la désolation dans le Nouveau Monde, tandis que Law est devenue un des Capitaines corsaires par tentative avant d'être révoqué. Après l'ellipse, cet afflux de nouvelles puissances se poursuit, avec l'arrivée dans le Nouveau Monde d'autres pirates dont la prime dépasse les 100 millions de berrys, comme Caribou ou Bartolomeo.

Les différentes espèces[modifier | modifier le code]

One Piece met en scène différentes races fantastiques : les humains, les géants, les hommes-poissons, les sirènes, les nains, les anges des iles célestes, les long-bras, les long-jambes, les minks et les reptiliens. Outre cela, il existe un grand nombre de personnages qui semblent tout droit sortis de l’esprit de l'auteur avec un aspect étrange, tel que des humains et géants cornus (ex: Gecko Moria, Magellan, Hannyabal ou Oz) ou encore les animaux humanoïdes (ex: l'ours Bepo, les singes Masira et Shojo ou le lion Pekoms). Lors des passages sur Thriller Bark et Impel Down, une large variété d'espèces fantasmagoriques est mise en scène, allant des zombies aux basilics en passant par des cerbères. Enfin, sur Punk Hazard, d'autres espèces fantasmagoriques sont représentés comme les dragons, les harpies, les yétis, les satyres et les centaures.

Il faut noter que le monde de One Piece montre souvent des grosses inégalités : sociales d'abord, puisque les pauvres sont souvent exploités par des tyrans (Wapol, Ener, les Dragons Célestes…), et ethniques à travers notamment la chasse et l'esclavage des sirènes et des hommes-poissons sur l'archipel Sabaody ou les idées discriminatoires d’Arlong sur East Blue. L'eugénisme est aussi un problème ethnique chez les humains: Ace, Luffy, Robin ou Cricket ont été les cibles de la discrimination en raison de la criminalité de leurs parents ou d'un ancêtre et la doctrine "Justice absolue" du Gouvernement mondial vise aussi à empêcher l'existence d'enfants issus de parents criminels importants en les éliminant par la peine capitale. Un autre exemple de l'eugénisme est que la loi mondiale et les actes de l'humanité (Dragons Célestes) sont convaincus d'être supérieur sur toutes les différentes races en raison de leur hérédité.

Histoire et légendes[modifier | modifier le code]

La lettre D et sa volonté[modifier | modifier le code]

Dans le manga, plusieurs personnages de l'histoire portent cette lettre nimbé de mystères dans leur nom (ex: Luffy, Roger ou Teach). Sa signification exacte est peu clair et encore une énigme mystérieuse.

Description: Seul des humains et des géants sont les espèces à être porteurs de la lettre, la récurrence montre que les porteurs du D ont une grande fierté de leurs actions, une passion immense pour le courage, la liberté et ils pourraient avoir le pouvoir de réaliser leur rêve. On peut remarqué aussi différents mystères, les porteurs du D ont une transmission d'héritage familiale par la lettre mais que ils ne savent pas clairement eux-mêmes dans quelle circonstance exacte et un autre point commun surprenant: ils manifestent du sourire et de la joie avant de décéder. Les réactions de nombreux personnages qui sont témoins de cela sont souvent le choc parce qu'il est difficile d'imaginer quelqu'un ne pas avoir peur de mourir. Certains sont aussi narcoleptiques.

Les informations connues montrent que ces personnes élus sont promis à un grand destin en bien, en mal ou fatal:

  • Luffy est un capitaine pirate et le plus jeune des D, est le seul qui a visité en dévastant tous les emplacements importants du Gouvernement mondial: Enies Lobby, Impel Down et Marine Ford et en avoir échappé miraculeusement. À présent, il est motivé de surpasser la Marine et les pirates Quatre Empereurs en plus de trouver le trésor One piece pour déterminer une victoire totale afin d'être Seigneur des pirates.
  • Dragon, le père de Luffy est un criminel révolutionnaire, est le seul D qui avec l'aide de conspirateurs provoque des soulèvements dans les pays du monde, conteste les huit-cent ans d'histoire officielle et tente de déstabiliser le pouvoir du Gouvernement mondial en semant l'anarchie représentant une menace critique pour l'équilibre mondiale.
  • Garp, le grand-père de Luffy était un officier légendaire de la Marine et le plus âgé des D. Il a contribué à sauver la vie d'un enfant de parents hors-la-loi car à ses yeux, un enfant n'est pas responsable des crimes et suit son propre destin. Il a recueilli Ace en acceptant la demande de Roger en allant voir Rouge malgré sa réticence d'être complice de son ancien ennemi.
  • Teach (Barbe-Noire) est le seul pirate avec le D qui ai accédé au rang de Capitaine Corsaire et d'Empereur des mers et contrairement aux autres D, qui a montré une lâcheté face à la mort. Poussé par sa fourberie, il commettra des actes ignobles (de nombreuses trahisons, fuites et assassinats) dans un plan conçu pour obtenir le glorieux pouvoir et devenir l'homme le plus puissant de l'Âge d'Or de la Piraterie.
  • Roger était considéré comme le pirate le plus puissant du monde et le seul de la lettre qui est parvenu à conquérir l'océan Grand Line. En mourant, il est le seul D entré dans la légende qui a marqué l'histoire en révélant au monde le trésor One piece et en tant que symbole d'une époque importante appelé l'Âge d'Or de la Piraterie qui a contrebalancé largement le pouvoir du Gouvernement mondial.
  • Rouge, la compagne de Roger est la seule femme connue qui porte la lettre, pour échappé à une mise-à-mort, elle réussit un exploit d'accoucher de son enfant après deux ans de grossesse avant de décéder afin de l'aider à échapper à une épuration ethnique organisé par le Gouvernement mondial auquel il n'avait aucun mérite.
  • Ace, le fils de Roger, était un jeune capitaine pirate avec le D qui avait le même objectif que Luffy et Barbe Noire, est devenu un membre de l'équipage d'un Empereur des mers après sa propre aventure. Mais aussi était l'héritier du plus puissant pirate qui est jamais existé, sa capture par Teach sera l'objet d'une guerre importante sur le monde et sa mort par Akainu pour protéger Luffy entrainera la fin de l'ère de la Piraterie amorcé par son père.
  • Sauro, un géant, était aussi un officier important de la Marine. Dans l'action, il trahit cette dernière, doutant de la justice du Gouvernement mondial, aida l'évasion d'Olvia, une archéologue et mère de Robin convaincu de son innocence. Plus tard, elle lui demandera à nouveau d'aider à sauver Robin, ce qu'il réussira en se sacrifiant face à Aokiji en respectant loyalement le vœu d'Olvia.

Rôle: Dans l'histoire, le manga fournit quelques indices importants sur les D et de leurs rôles spectaculaires. En effet, derrière la légende de cette lettre pourrait en particulier cacher un secret qui pourrait ébranler le monde.

Les actions dans l'histoire forment des indices montrant que les D contribuent à chaque intervention, la création d'importantes conséquences tant historiques que politiques comme de nombreux changements d'organisations, des guerres et le début de nouvelles époques. Au cours de l'histoire, on remarque que les D sont reliés les uns aux autres par leur destin coïncidant par hasard de les réunir à certains endroits spécifiques lors de grands évènements (ex : Loguetown sur East Blue ; Baterilla sur South Blue ; Drum, Alabasta, Water Seven, Skypiea, Sabaody, Impel Down, Marine Ford, l'île des Hommes-poissons et Dressrosa sur Grand Line).

Le Dr Kureha fut la première personne dans le manga à avoir remarqué la lettre du D chez Luffy, elle semble bien être au courant du lien avec Gol D Roger et annonçant à Dolton qu'il sera une personne très dangereuse. Gan Forr a révélé à Robin que Luffy faisait la même impression que Roger avec la lettre dans son nom et qu'elle lui convenait parfaitement. Robin est la seconde personne a évoqué cette lettre. Elle a toujours chercher des réponses sur celle-ci en demandant à Luffy la raison de combattre et ce qu'est la signification du D avec Sauro et Rayleigh. Mais chacun ils ne peuvent donner aucune explication pour la fascination du mystère qu'elle porte pour divers raisons. Après avoir découvert le message écrit de Roger sur un Ponéglyphe, elle est convaincue que Luffy sera un impact très important dans l'ère changeante du monde. Après l'ellipse, Law est la troisième personne qui évoque le D, en révélant à Doflamingo sa confiance en Luffy, il lui dira que le D amènera une tempête qui causera un cataclysme sur le monde. Curieusement aussi, Barbe-Blanche a noté que Teach ne sera pas la personne que Roger attend donc incapable de continuer sa volonté. D'ailleurs mystérieusement, un des Cinq doyens du Gouvernement mondial révèle que les porteurs de la lettre D signifierait un tabou dérangeant synonyme d'un danger énorme.

Dans le passé, seul Roger connaissait le secret entre la Volonté du D et le Siècle oublié et grâce à lui transmit l'information à Barbe Blanche avant sa mort. Seulement, il raconte en expliquant que la légende de cette lettre remonte depuis un passé très ancien et accompagné de l'existence des personnes possédant une destiné extraordinaire qui se transmet de génération en génération. D'après une révélation, Newgate prétend en terme de "volonté" que lorsque des personnes avec le D avec leur lignée meurent alors d'autres D et leurs successeurs sont destinés à ramasser leur passion en luttant pour leur héritage. En effet, la lignée du Seigneur des pirates est éteinte mais brûle encore symboliquement malgré sa destruction, il existe des personnes qui ont hérité du désir de la « volonté » de Roger et d'autres personnes héritières de "celle" d'Ace apparaitront dans un proche avenir. D'après aussi la prédiction, une personne dont la venue a été annoncé depuis des générations, sera désigné comme dépositaire des deux volontés (en exerçant le D) et il trouvera aussi en rapportant une preuve de « l'histoire des siècles perdus » en tant que légataire. En portant le fardeau de cette découverte, il va se dresser contre le monde entier dans une « lutte prévue depuis l'antiquité ». Un jour, une guerre gigantesque se déclenchera mondialement dans un combat sans merci. Tous ces détails prouvent en déduction que les porteurs de la Volonté du D auraient aussi un lien secret important avec le Rio Ponéglyphe et le trésor secret One Piece.

Économie, science et coutumes[modifier | modifier le code]

Des domaines représentés avec parcimonie[modifier | modifier le code]

Le niveau technologique du monde de One Piece est celui de la fin du XVIIe mais en cette ère de modernité la science progresse vite et quelques inventeurs géniaux s'attèlent déjà au monde de demain. De plus c'est un monde rempli d'anachronismes: les bateaux à voiles côtoient des motos et les costumes d'époque ont souvent des accessoires modernes (des baskets, des lunettes de soleil ou des maillots de bains).

La monnaie officielle utilisée sur tous les océans du globe est le « berry ». Le système économique est cependant suffisamment robuste pour pouvoir convertir des richesses en Berry – comme feront Luffy et son équipage à Water Seven. On peut cependant noter qu'une autre monnaie a cours sur les îles célestes, nommée « extols » (1 berry valant 10 000 extols) [32].

Ceci mis à part, l'économie n'est que fort peu développée dans One Piece. Les principales activités montrées sont d'ailleurs la construction navale, dont Water Seven est la capitale, abritant les compagnies les plus réputées comme la Galley-la Compagnie, ainsi que les jeux de hasard au casino de Rain Base (à Alabasta)[17].

Le domaine scientifique est tout aussi peu développé. Une des premières sciences décrites dans One Piece est la médecine[42], dont le Royaume de Drum possède un échantillon des plus brillants spécialistes. Le docteur Hogback, un des plus grands médecins du monde, a mis au point une méthode de restauration des corps qui, couplée au pouvoir de Gecko Moria, permet de ramener des gens à la vie – ou plus exactement de créer des zombies, mais ces zombies craignent le sel. Vegapunk, un scientifique de la Marine, possède un savoir de recherche technologique de 500 ans d'avance sur l'humanité entière. D'autres sciences sont aussi pratiquées à travers le monde de One Piece, comme l'archéologie (île d'Ohara), la météorologie ou encore la géographie (Weatheria).

L'addiction des drogues est présentée dans l'arc Punk Hazard par des enfants ayant été nourris tragiquement avec les drogues toxicomanogènes développé de César Clown, montrant le spectacle du comportement des victimes face à une substance dangereuse. Cela également dans l'arc de l'Île des Hommes-Poissons avec Hody Jones et son équipage.

Le statut divisé des camps dans One Piece est focalisé sur la « Piraterie » (ex. : les Chapeaux de paille ou les Quatre Empereurs), sur la Marine et le Gouvernement Mondial comme les « Défenseurs de la justice mondiale » et « Guide suprême mondial ».

Le profit de la guerre: dans l'arc de Dressrosa, après l'usurpation d'un trône, Doflamingo profite de l'instabilité entre des pays pacifiques. Maitre du marché noir, il se livre au trafic d'armes qu'il met à disposition aux nations belliqueuses au cours de leurs guerres. Son subordonné, Ceasar Clown fournit également des armes de destruction massive à des belligérants.

Le Davy Back Fight[modifier | modifier le code]

Au domaine des us et coutumes, un arc entier est réservé au fameux jeu des pirates : le Davy Back Fight. Cet antique jeu pirate a été inventé il y a des siècles par un pirate probablement joueur : Davy Jones. Le Davy Back Fight comporte plusieurs manches (1 à 3 selon le nombre de pièces de 100 berrys que l'on offre en sacrifice à Davy Jones, et ce en les jetant à la mer) et, à chaque victoire, le gagnant peut choisir un pirate de l'équipage adverse. Il existe une variante qui consiste à prendre le Holy Roger (le drapeau de l'équipage) à la place d'un des membres, ce qui est le plus grand déshonneur car l'équipage n'est alors plus autorisé à arborer son symbole (sauf s'il le récupère lors d'une partie)[43]. Étant donné que l'on a assisté qu'à deux parties de trois manches de Davy Back Fight (dans l'anime, une seconde partie est jouée), on ne connaît que six épreuves : la « Donuts Race », une course aquatique autour de l'île à bord d'une petite embarcation fabriquée avec trois tonneaux, le « Groggy Ring », un jeu ressemblant au football américain mise à part que la balle est attachée sur la tête d'un joueur de chaque équipe, la « Course de rollers » (anime), une course sur un circuit ovale à cinq contre cinq, la « Balle au prisonnier version pirate» (anime), où le premier qui triche est décapité sur le champ (même les arbitres), le « 1, 2, 3 Soleil pirate » (anime), où le premier qui bouge est éliminé de la manche, et le combat final, c'est-à-dire un duel entre les deux capitaines. Bien entendu, il s'agit d'un jeu de pirates donc tous les coups (triches comprises) sont permis, avec la contrainte de ne pas tuer ses adversaires.

Le nom du jeu vient d'une ancienne légende anglaise : Davy Jones. Il aurait, soi-disant, disparu au fond des mers, au cours d'une bataille épique et se serait confondu avec les divinités maritimes des pirates. C'est depuis ce jour qu'on le surnomme Davy Back, car à la fin, tout retourne à la mer. D'où finalement le nom du jeu.

Pouvoirs, techniques de combat et fruits du démon[modifier | modifier le code]

La plupart des puissants combattants utilisent les fruits du démon, qui sont très rares et précieux : en effet, ces derniers donnent à la personne qui les mange un pouvoir surhumain, mais lui font perdre la faculté de nager[44]. Il convient de noter que ces fruits se rangent en trois catégories : les zoan, qui permettent de se transformer en animal où d’en acquérir les caractéristiques, les logia, les plus puissants, qui permettent de contrôler un élément naturel, et les paramecia qui modifient la structure du corps. Le héros, Luffy, a mangé le fruit du Caoutchoutier (type paramecia) qui l’a transformé en homme élastique.

Il n’est cependant pas nécessaire d’avoir mangé un fruit du démon pour être un valeureux combattant. Outre cela, il existe d’abord de nombreuses techniques de combat propre à chaque personnage ; c’est le cas de Zoro, Mihawk, et Brook qui sont d’excellents épéistes, de Sanji et M. 2 avec leur jeu de jambes, de Usopp ou Van Auger avec ses capacités de tireur, du Rokushiki du CP9, etc. Ensuite, certains pouvoirs spéciaux plus étranges sont parfois abordés dans le manga, notamment le haki[42].

Objets notables[modifier | modifier le code]

Le One Piece[modifier | modifier le code]

Il s’agit tout simplement du fabuleux trésor du Seigneur des Pirates, Gol D. Roger, que ce dernier aurait laissé au bout de Grand Line (sur l'île de Rough Tell) selon les rumeurs. C'est aussi le but de tout pirate qui s’aventure sur Grand Line ; il symbolise d’ailleurs le début de l’ère de la piraterie[1]. De nombreuses personnes très puissantes parcourent donc Grand Line à sa recherche, ce qui en fait l'océan le plus dangereux du monde.

Il apparaît que la vraie nature du One Piece est très floue, le nom lui-même (« un morceau », « une pièce ») prête à confusion. Il est fort possible que le One Piece soit juste un objet de grande valeur pour Gol D. Roger et que n'importe qui d'autre le verrait comme anodin. Il est également probable qu'en incitant les pirates à chercher le One Piece, Gol D. Roger ait simplement voulu pousser les gens à vivre leurs rêves et à parcourir pleins d'espoir les océans. Ainsi, le One Piece ne serait que le parcours plein d'aventures accompli jusqu'à Rough Tell et non quelque chose de matériel[45]. Le héros du manga, Monkey D. Luffy, a pour but de retrouver ce fameux trésor et donc de succéder à Gol D. Roger.

Selon Robin, le « Rio Ponéglyphe » – sur lequel est censée reposer toute l'histoire du monde – se trouverait aussi sur Rough Tell, on sait maintenant qu'il peut avoir un rapport possible avec le One Piece(Source de Rayleigh)[46].

Vers la fin de la guerre de Marine Ford, avant de mourir, Barbe Blanche annonce clairement à Barbe-Noire et à l'amiral en chef Sengoku que la redécouverte du trésor par « l'élu » de Roger sera l'origine d'un bouleversement gigantesque sur le monde. Selon lui, une seule personne le trouvera avec certitude afin de mettre la main dessus en prédisant que dans le futur, la révélation de son secret sera l'objet d'une guerre titanesque suivi d'un chaos à l'échelle planétaire. Il sait aussi qu'un jour cette situation provoquera la chute du Gouvernement mondial qui tremble en redoutant le moment de son arrivé. Enfin, il confirme en criant de l'existence réelle du One Piece. Cette intervention fut filmée par un escargophone et retransmise au monde entier, ce qui provoquera une nouvelle vague de piraterie.

Les Ponéglyphes[modifier | modifier le code]

Les Ponéglyphes sont des stèles historiques dispersées dans le monde. Elles ont été créées par une ancienne nation, qui n'existe plus aujourd'hui et elles sont rédigées dans une langue ancienne, que seule Nico Robin est capable de déchiffrer. Cette nation les aurait fabriqués dans le but de permettre aux générations suivantes de se souvenir de ce qui avait été fait. Leur étude a été interdite par le Gouvernement mondial. Le peuple d'Ohara en a d'ailleurs fait les frais, puisque l'île a été rasée par un Buster Call vingt ans auparavant. La seule survivante de ce carnage est Nico Robin. Clover, un ancien archéologue d'Ohara, soupçonne que les ponéglyphes renferment la vérité sur le siècle perdu et l'avènement du Gouvernement mondial. Réussir à déchiffrer tous ces ponéglyphes, et notamment le Rio Ponéglyphe, permettrait de révéler l'histoire cachée, mais personne ne sait où il se trouve.

Un exemple, Cobra le roi d'Alabasta ignorait l'existence de l'histoire disparue du monde et a été choqué d'entendre par Robin qu'il existait un "moyen" de relier la partie manquante. Rayleigh confirmera également à Robin que les pirates de Roger ont découvert lors de leur périple, les détails de l'Histoire oubliée du Rio Ponéglyphe. Mais qu'ils n'ont pas considéré que c'était leur rôle en tant que pirates de révéler au monde ce secret. Malgré sa réticence, il affirma aussi que eux-mêmes et les savants d'Ohara ont été trop hâtif dans leur recherche, il a précisé aussi qu'elle ne pourrait rien faire face aux circonstances actuelles si elle était informé par son récit de l'époque. Il a lui a aussi conseillé pour cela de prendre son temps mais que tôt ou tard elle finira par tout découvrir en une conclusion différente.

Il existe deux sortes de stèles : celles qui contiennent les informations sur l'Histoire ou sur les armes antiques extrêmement dangereuses pour l'équilibre mondial, et celles qui indiquent où se trouvent les premières. Avec Nico Robin, on en a découvert quatre :

  • le nom d'un ancien royaume avec sa civilisation et sa disparition sur la stèle d'Ohara.
  • Pluton dont l'emplacement est gravé sur la stèle d'Alabasta ;
  • Poséidon sous le grand beffroi de Shandora actuellement sur Skypiea.
  • Joy Boy, un homme de la surface qui a vécu sous le Vide historique et qui s'excuse de ne pas tenir une promesse envers la Princesse sirène de cette époque sur l'ile des Hommes-Poissons et cela concerne la protection de l'arche Noah qui remplira un jour une mission future.

Pour l'instant, Nico Robin a pu lire 7 Ponéglyphes. Le premier sur l'île d'Ohara aujourd'hui détruite, le deuxième à Alabasta (qui révèle les plans de l'arme Pluton), dans le tombeau de la famille royale, le troisième est montré dans un souvenir pendant l'arc Enies Lobby, alors qu'elle a 16 ans, enfin, les deux derniers dans les îles célestes (notamment Poséidon sous le grand beffroi de Shandora). Il existe toutefois un autre ponéglyphe à Alabasta (uniquement dans la série télé) découvert par hasard par Luffy et Zoro dans des ruines souterraines alors qu'ils s'étaient encore perdus. Et la sixième sur l'île des hommes-poissons d'après Nico Robin.

Le quatrième ponéglyphe lu par Nico Robin dans les îles célestes se situe dans les ruines de Shandora, il expliquait le rôle des Shandias et où se situait le deuxième ponéglyphe de Shandora : sur le clocher. Mais ce dernier a été propulsé dans les airs à cause de la tige du haricot géant lors de la naissance d'Upper Yard 400 ans plus tôt. C'est sur ce ponéglyphe que Gol D. Roger, ancien seigneur des pirates, a d'ailleurs laissé une inscription en ponéglyphe disant qu'il « avait porté ce texte à destination ». Il existe aussi un ponéglyphe sur l'île des hommes-poissons. D'après Nico Robin, c'est une lettre.

Armes Antiques[modifier | modifier le code]

Pluton : il s'agit d'un navire de guerre doté d'une puissance de feu qui anéantirait une île d'un seul coup. Il fut construit à Water Seven il y a bien longtemps. Les charpentiers qui l'ont construit furent si terrifiés par sa puissance qu'ils décidèrent de transmettre les plans du navire de génération en génération comme contre-mesure au cas où le Pluton menacerait le monde. Franky était en possession des plans de cette arme, après Iceburg et leur maître Tom, avant de les brûler à Enies Lobby sous les yeux des membres du CP9. On découvre également que Pluton est à la base une arme destinée à se défendre des attaques d'une autre arme antique.

Poséidon : cette arme est en réalité le titre que porte la sirène qui possède le don d'appeler et de contrôler les Rois des Mers: des monstres marins de taille colossale. Un pouvoir redoutable car rien ou presque ne peut résister aux Rois des Mers. Nous apprenons par la suite que seulement deux sirènes le possèdent : 800 ans avant l'histoire principale une autre Princesse Sirène possédait ce pouvoir et actuellement, l'arme antique Poséidon est la princesse Shirahoshi. Son pouvoir éveillé lui permet aussi de communiquer avec ses créatures avec cette capacité hérité de son ancêtre.

Uranus : la dernière Arme Antique mentionnée par le roi Neptune pendant une conversation entre lui et Nico Robin. Sa description est encore inconnue.

Les navires et le transport[modifier | modifier le code]

Reproduction grandeur nature du Vogue Merry
Articles détaillés : Vogue Merry et Thousand Sunny.

Alliés quasi intrinsèques des pirates, certains navires ont acquis une popularité ou une importance notable. On peut notamment citer les deux bateaux de Luffy – le Vogue Merry et le Thousand Sunny, ainsi que le bateau du Seigneur des Pirates, l’Oro Jackson, construit par Tom sur Water Seven[47].

Il existe plusieurs autres moyens de transports. Les habitants des îles célestes utilisent une sorte de scooter des mers nommé « waver », qui permet de circuler sur la mer de nuages grâce à sa propulsion utilisant des « dials »[47]. Du côté technologique, le train aquatique, le Puffing Tom, force le respect : en effet, il est capable de rouler sur la mer grâce à ses rails flottants et permet de relier plusieurs villes de Grand Line (dont Water Seven et Enies Lobby) sans avoir besoin de Log Pose. Son inventeur est Tom, le maître de Franky. Le plus étrange étant le transport d'Aokiji, un simple vélo avec lequel il roule sur l'eau qu'il gèle grâce à son pouvoir (fruit du démon de type logia).

Le Log Pose[modifier | modifier le code]

Un Log Pose

Le magnétisme particulier des îles de Grand Line oblige quiconque veut y naviguer à utiliser un Log Pose, seul moyen de s’y repérer[48]. Il en existe deux sortes : les Log Pose classiques et les Eternal Pose. Les Log Pose fonctionnent comme des balises sur un chemin de randonnée : ils permettent d’aller d’île en île suivant un parcours bien défini (mais inconnu de l’utilisateur)[22]. En arrivant sur une île, il faut attendre un certain temps (pouvant aller de quelques minutes à plusieurs années) avant qu’il ne se « recharge » ; il peut alors pointer vers la prochaine île du périple. En revanche, les Eternal Pose sont particuliers en ce qu’ils pointent toujours vers une seule et même île, quoi qu’il arrive[48]. Ils ne permettent donc pas vraiment d’explorer Grand Line, mais plutôt de retrouver une île bien particulière. L'utilisation d'une combinaison de trois Log Pose est dédiée à la traversée du nouveau monde afin de faire son choix dans la route à suivre, les trois Logs Pose pointant vers trois îles différentes. En effet, plus l'aiguille oscille, plus l'île associé est dangereuse.

L’escargophone[modifier | modifier le code]

Cet objet, ressemblant fortement à un escargot (appelé Den Den Mushi en japonais) remplace en fait le téléphone tel que nous le connaissons. Au cours de l’histoire, les escargophones seront énormément utilisés, non seulement pour communiquer, mais aussi pour d’autres tâches, comme la surveillance (à Impel Down). Il en existe de nombreuses sortes : par exemple, le « Buster Call » est déclenché par un escargophone doré[49].

Carte de vie ou Vivre Card[modifier | modifier le code]

Appelé aussi « feuille de vie », c'est un petit morceau de papier qui a la faculté de résister à l'eau et au feu. Cet objet existe uniquement dans le Nouveau Monde. Selon Laura, ce bout de papier se fabrique à partir d'un morceau d'ongle incorporé dans un mélange spécial. La coutume est de dédier cette feuille à l'un de ses proches lorsqu'il part pour un long voyage : elle reste ainsi connectée avec la personne en question et permet même de la retrouver à l'autre bout du monde. La feuille, étant reliée à son propriétaire, peut aussi brûler petit à petit s'il est en danger de mort.

Les « dials »[modifier | modifier le code]

Les « dials » sont des coquillages que l’on peut trouver sur les îles célestes et qui offrent quelques propriétés intéressantes. Au départ, les dials (« cadrans »)étaient envisagés comme outils de la vie de tous les jours, mais très vite, les peuples ont appris à les utiliser comme armes[50]. Il en existe plusieurs sortes, servant d’armes (impact-dial, heat-dial), maîtrisant les éléments (pyro-dial, hydro-dial), etc. Les plus notables dans le manga sont cependant le reject-dial, une arme très puissante mais dangereuse pour son utilisateur, et le jet-dial qui équipe les meilleurs waver[24].
En général, les dials sont placés par son utilisateur sur la paume de la main, ou peuvent être intégrés à des objets (arme, chaussure, Bazooka…)
Voici la liste des dials que nous connaissons à ce jour:

  • Axe-Dial : Ce Dial permet d'emmagasiner des rafales de vent, et peut envoyer une décharge d'air capable de broyer un homme, aussi bien équipé soit-il d'un bouclier et d'une armure.
  • Balle-Dial
  • Breath-Dial

Ce Dial est principalement utilisé sur une épée (celle de Shura) il fait apparaître des flammes. Ce Dial permet d'expulser une bouffée de nuage qui se transformera en une boule flottante. Il peut être très utile pour voler, comme l'a prouvé Satori, lors de l'épreuve des bulles.

  • Viento-Dial : Ces Dials sont principalement utilisés pour propulser les Wavers, ou les bateaux lorsqu'il n'y a pas assez de vent pour sortir les voiles. Ils peuvent également être collés sur des planches pour créer un « Surf volant ».
  • Eisen-Dial : Ces Dials extrêmement rares permettent de générer des lames de nuages s'étirant à volonté.
  • Pyro-Dial : Ce Dial a la faculté de produire du feu (et pas seulement de la chaleur).
  • Flash-Dial : Ces Dials peuvent absorber et relâcher de la lumière au gré de l'utilisateur. Cela peut être utilisé pour aveugler un opposant.
  • Aroma-Dial : Ces Dials peuvent emmagasiner des odeurs ou des gaz, comme du poison.
  • Heat-Dial : Dial permettant d'emmagasiner la chaleur et de la relâcher (pratique pour les fours) ou pour chauffer une lance ardente.
  • Impact-Dial : Ces Dials permettent de conserver un impact reçu, pour le renvoyer ensuite.
  • Jet-Dial : Ce Dial ajusté sur un membre, un objet ( ex : Gedatsu qui le place sur son coude ) permet de propulser l'objet ou le membre à une vitesse frôlant le mur du son (Jet Punch Gedatsu) .
  • Milky-Dial : Ces Dials permettent de créer des nuages.
  • Reject-Dial : Ces Dials sont similaires aux Impact-Dials, mais sont 10 fois plus puissants, donc peuvent facilement causer la mort de leurs victimes, par conséquent, il y a un prix à payer : une fois qu'on utilise un Reject-Dial, on s'auto-détruit. Bien évidemment, il y a quelques cas qui font exception à cette règle.
  • Audio-Dial : Ces Dials enregistrent des sons, qu'il est ensuite possible de réécouter. Cela peut s'appliquer à de la musique, ou encore un discours.
  • Hydro-Dial : Ces Dials permettent d'absorber et de relâcher de l'eau.

Art martial[modifier | modifier le code]

Un pratiquant d'art martial combat en utilisant uniquement son corps et attaque seulement avec les poings, les coups de pied et les lancers.

Les personnages de One Piece qui utilisent ce style de combat sont nombreux et se différencient des sabreurs et des tireurs. Les méthodes de combat sont très diversifiées et se placent en catégorie spéciale comme les mangeurs des Fruits du démon, les utilisateurs du Fluide, les combattants des 6 Pouvoirs, le Karaté Aquatique, le style de combat Travesti, les pratiquants de Boxe, de Kung-Fu ou du Karaté et les possesseurs d'une force herculéenne innée. Souvent plusieurs personnages avec de l'entrainement allient en combinant certains arts martiaux ensemble.

Les Armes[modifier | modifier le code]

Les fruits du démon occupent une place bien plus importante que les armes, mais les armes peuvent parfois manger des fruits du démon. Le manga en donne deux exemples : l'épée-éléphant (Funkfreed dans le livre 42) de Spandam et le bazooka-basset (Lassou) de M. 4[51].

Certaines armes, parmi la profusion existante[52], tiennent une place relativement importante.

Les épées[modifier | modifier le code]

Dans One Piece, les épées sont classifiées en différents types : les pirates et les soldats de la Marine utilisent majoritairement les sabres d'abordage, des épées longues et des katanas.

Les sabres sont des armes blanches d'estoc et de taille, dont on utilise la pointe et le tranchant. Généralement courbe, ils ne possèdent qu'un seul tranchant (ce qui le distingue de l'épée), ils peuvent être utilisés à une ou deux mains en fonction du type de sabre. Contrairement à un coutelas, le sabre est plus long (de 90 cm) et plus mince dans la conception avec un garde-main large. Des pirates (Shanks, Vista, Drake) ou des officiers de la Marine (Onimugo) utilisent fréquemment. Le sabre d'abordage ou coutelas est une arme à lame large, courte, de 60 cm  ; il n'a qu'un seul tranchant, la garde-main est de forme cuillère à pot et est utilisé par les hommes de combat en mer(Pirates ou Marine).

Il y a aussi les épées longues qui sont représentées par les pirates, quelques officiers de la Marine et d'autres personnages différents. L'épée est une arme blanche à double tranchant, se distinguant ainsi du sabre, et est composée d'une lame droite en métal pourvue le cas échéant d'une gouttière (dépression longitudinale), d'une poignée et, dans certaines époques, d'une garde protégeant la main et d'un pommeau.

Les katanas sont des sabres japonais à lame incurvée et à un seul tranchant de 60 cm à 73 cm de long dont de nombreux personnages comme les pirates (Zoro) ou la Marine (Tashigi et les Vice-amiraux) utilise majoritairement.

Les nodachis, sabres asiatiques longs de 1,50m dont la garde se tient à deux mains. Des pirates (Trafalgar Law ou Shiliew) sont en possession de ces épées dans leur utilisation.

Les rapières étaient une épée longue et fine, à la garde élaborée, à la lame flexible, destinée essentiellement aux coups d'estoc. La rapière, même si elle n'est pas faite pour trancher un homme en deux, est affûtée, et peut causer de sérieuses entailles si un coup à la volée atteint l'adversaire. Des pirates comme Cavendish ou Diamante les utilisent lors des combats.

Des kukris, sont des couteaux népalais, lourds et courbes, utilisé à la fois comme outil et arme, sont utilisés par les pirates (Sarquiss) et les soldats de la Marine (Hermepp).

Brook ou l'amiral Fujitora utilisent des canne-épées ou aussi appelé shikomizue pour combattre des ennemis. Kaku du CP9 utilise une paire de katanas shirasaya.

Il existe aussi des sabres très particuliers et très puissants : les 12 meilleures lames, ou lames de premier ordre (Saijou-Oo-Wazamono), les 21 grandes lames (Oo-Wazamono) et enfin les 50 lames de qualité supérieure (Ryo-Wazamono)[53] – le but de Tashigi est d’ailleurs de trouver tous ces sabres. Parmi les personnages qui en possèdent, on peut citer Zoro et Mihawk.

Outre ces sabres, on peut citer des formes originales comme le zanbato d’Arlong (en scie) ou celui d'Hody Jones (aileron dorsal). Les soldats de la Marine (Aokiji ou Kizaru) et les pirates (Crocodile, Daz Bones, Baby 5) sont eux aussi capables de créer des épées ou des sabres à partir des pouvoirs de fruit du démon. Les épées des Géants et des Hommes-poissons sont d'une taille et d'un poids plus important, dépassant ceux des Humains.

Les armes d'hast[modifier | modifier le code]

Au cours de l'histoire, on remarque que pirates, soldats de la Marine et différents personnages utilisent ce genre d'arme blanche.

  • Le bâton de combat est un moyen de soutien. Il peut servir à une menace ou à une punition. Le bâton de Smoker est garni de granit marin et c'est une matraque jitte. Le bâton d'Ener est un bo composé d'or et grâce au pouvoir de la foudre, il peut le transformer en trident. La Baguette Climatique est un type de bo, a été fabriquée par Usopp pour Nami : elle permet de manipuler les effets climatiques en jouant sur les courants d’air froid ou chaud. Par la suite, Usopp augmente considérablement sa puissance grâce aux dials : le Perfect Climat Tact [47]. Le Perfect Climat Tact est ensuite amélioré par Nami et le Pr Haredas pour évoluer en Sorcery Climat Tact, utilisant la technologie des weather-balls, des plantes composé d'une sphère qui produit des effets météorologiques. Kumadori du CP9 utilise aussi un bâton de combat combiné avec la puissance des 6 Pouvoirs et le Vice-amiral Vergo manie un bambou avec la puissance du Fluide.
  • Une lance est un terme générique désignant une arme d'hast dotée d'un fer emmanché sur une hampe ou long bois. Les personnes utilisant ces armes sont les pirates, les gardes royaux des monarques, quelques mercenaires (Gan Forr) et les guerriers des tribus des iles (ex: Shandora).
  • Les hallebardes sont des armes d'hast comportant un fer de hache, et éventuellement une ou plusieurs pointes. Le manche, la hampe, est en bois et assez longue (plus de 2,5 m pour certaines). La hallebarde utilisée par Barbe Blanche est un bisentō. Hannyabal utilise une autre sorte de hallebarde japonaise, le naginata.
  • Les tridents sont des fourches à trois dents souvent ornées d'or et de motifs. Les hommes-poissons les utilisent majoritairement pour l'assaut ou la défense, comme Hody Jones, le Roi Neptune, le prince Fukaboshi et son armée.
  • Les masses sont des outils faits d'un long manche en bois et d'une tête en métal. Ils sont pratiques pour assommer ou renverser des adversaires. Des équipages de pirates en utilisent fréquemment comme les pirates Usopp, Bramenco ou Dosun.
  • Des pirates comme Doc Q ou Caribou utilisent la faux, un outil agricole à long manche en bois, dont la longue lame recourbée sert à trancher des herbes ou des céréales.
  • Le roi Dolton de l'ile de Drum, utilise comme arme pour attaquer une pelle de combat ; habituellement, cet outil fait d'un manche en bois et d'une large tête en métal est conçu pour creuser la terre ou déblayer les débris.

Autres armes blanches[modifier | modifier le code]

Les poignards ou les couteaux sont aussi très utilisés comme armes de combat ou de poche dissimulés, par les bandits et par les pirates dont certains, tels Mihawk ou Baggy le clown, ont fait une spécialité du combat. Ces armes tuent plus efficacement lorsqu'elles sont lancées.

Crocodile utilise pour attaquer une prothèse en forme de crochet de combat, ce qui est pratique pour poignarder ses ennemis.

Les haches de combats sont très répandues surtout utiliser par les géants et les humains (pirates, soldats de la Marine comme Sentomaru ou Morgan), elles servent aussi bien à couper du bois, grimper ou attaquer et se défendre.

Les gourdins (ou massues) sont utilisés fréquemment par les bandits, les géants, certains équipages de pirates (Lady Arbyda) et les gardiens démons d'Impel Down. Quelques agents du Baroque Works utilisent comme gourdins des battes en acier notamment Mister 9 et 4. Les matraques tonfas en acier sont utilisées par Gyn de l'équipage de Creek.

Les harpons sont des armes constituées d'une lance dont la pointe est munie de crochets (barbelures). Ces crochets sont destinés à empêcher le harpon de ressortir de la proie une fois qu'elle a été frappée. Ces armes sont utilisées par certains bandits (Duval) et par quelques pirates (Crocus, Ikaros Muhhi).

Les gants équipés de griffes longues sont des armes blanches très répandues parmi les personnages du manga, notamment parmi les pirates (ex: Teach plus jeune ou le capitaine Crow), les chasseurs de primes et certains soldats de la Marine. D'autres gants métalliques semblable aux poings américains sont utilisés aussi par eux.

Les chaînes de combat de type bolas, qui est un ensemble de liens terminés par des sphères ou muni d'une chaîne métallique à laquelle est accrochée une masse de fer. Utilisés comme un lasso, en les faisant tournoyer autour de soi avant de les lancer, ils permettent d'attraper l'ennemi, de le déséquilibrer, de le désarmer ou de l'étrangler. Dans le manga, de nombreux combattants en sont utilisateurs (Creek, gladiateurs, Zombies de Thriller Bark, Nouveaux pirates hommes-poissons). Nefertari Vivi utilise elle aussi des chainettes coupantes en forme de plume de paon au bout de ses doigts.

Les fouets sont des instruments composés d'une ou plusieurs lanières, généralement en cuir, et d'un manche. Ce ne sont pas des armes blanches, mais ils viennent souvent en complément de celles-ci. Les personnages qui utilisent cette arme sont certains soldats de la Marine, les gardiens de prison et les espions.

Jango utilise les chakrams qui est une arme qui était utilisée en Inde ; c'est un anneau plat avec un côté tranchant, d'un diamètre (13 à 30 cm).

Arcs et flèches[modifier | modifier le code]

Les femmes guerrières de la tribu Kuja à Amazone Lily utilisent des arcs-serpents et des flèches pour tuer à distance à la chasse et à la guerre.

Chess, un membre de la garde personnelle de Wapol est aussi un archer efficace.

Les Bérets blancs de Skypiea sont aussi des archers confirmés.

Armes à feu[modifier | modifier le code]

Les pistolets et les fusils[modifier | modifier le code]

Il y a surtout des pistolets à silex, des fusils mousquets et des tromblons. Normalement, la plupart de ces armes à feu ne peuvent tirer qu'un seul coup de feu, or ceux dans le manga tirent des dizaines de munitions avant d'être rechargés grâce un système de fonctionnement mystérieux. Ces armes puissantes sont utilisés par la majorité des personnages comme les humains (pirates, rebelles, civils, soldats de la Marine, services du Gouvernement (policiers, espions, gardiens de prison) et les Dragons célestes) dont certains sont des tireurs d'exception (ex: Yasopp ou Van Auger). D'autres humanoïdes l'utilisent aussi comme les anges, les long-bras ou les nains. Certains fusils ont été aussi conçus comme lance-filets, d'autres avec une lunette de précision ou comme lance-grenades tirant des boulets de canon.

Les mitrailleuses[modifier | modifier le code]

Ces armes à feu à fonctionnement automatique sont utilisés par les humains: les pirates (Franky, Creek, Caribou) et des soldats royaux (ex: Pell d'Alabasta).

Les lance-roquettes ou bazookas[modifier | modifier le code]

Ces armes sont constituées d'un long tube métallique et d'un projectile fusée située à l’intérieur. Ils sont utilisés principalement par les humains (gangsters, pirates, soldats de la Marine) et par d'autres personnages (ex: anges des iles célestes).

Les canons d'artillerie[modifier | modifier le code]

Les canons sont des armes à feu tubulaire de grande taille destinée à lancer sur une grande distance un projectile lourd ; celui-ci était à l'origine un boulet, c'est-à-dire une boule de pierre, de fer ou de fonte. Leur rôle pour appuyer ses propres troupes engagées dans une bataille ou un siège. Ils équipent majoritairement les navires pirates et de la Marine.

Poison[modifier | modifier le code]

Les poisons sont des produits chimiques qui nuisent aux formes de vie organique. Selon sa composition, le poison peut avoir divers effets sur les victimes, de la blessure à la maladie, la paralysie ou même la mort. Le poison peut être soit créé par la chimie humaine, soit sécrété naturellement par des animaux ou des plantes, comme un mécanisme de défense. Dans One Piece, les utilisateurs les plus connus sont le directeur Magellan, l'amazone Boa Marigold, le pirate Creek, le Corsaire Crocodile, l'ancien scientifique de la Marine Cesar Clown et le bandit Duval.

Les antidotes peuvent désamorcer certains poisons dans le corps, et donc sauver les victimes de la mort, ou des autres effets néfastes occasionnés. Cependant, certains poisons peuvent ne pas avoir d'antidote, et certains antidotes peuvent être difficiles à créer.

Kabuto[modifier | modifier le code]

C’est un lance-pierre géant qu'Usopp s’est confectionné grâce aux dials. Mais c’est surtout dans les effets des projectiles qu'Usopp invente que réside son efficacité au combat.

Les Pop Greens[modifier | modifier le code]

Le pop green est une nouvelle arme qu'Usopp a acquise au cours des deux ans passés sur l'île de Boyn, où il a été envoyé en compagnie de Héracles. Les graines de ces plantes agressives poussent à une vitesse accélérée et produisent des moyens offensives, défensives ou utilitaires.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Eiichiro Oda, One Piece, t. 1, France, Glénat,‎ 2005 (ISBN 978-2-7234-3335-8), p. 5
  2. a et b Eiichiro Oda, One Piece, t. 6, France, Glénat (ISBN 978-2-7234-3560-4), p. 128
  3. EastBlue.net, « Les lieux dans One Piece, East Blue » (consulté le 20/01/2010)
  4. a et b La volonté du D, « Géographie : East Blue » (consulté le 20/01/2010)
  5. a et b La volonté du D, « Géographie : West Blue » (consulté le 20/01/2010)
  6. La volonté du D, « Géographie : North Blue » (consulté le 20/01/2010)
  7. a et b Eiichiro Oda, One Piece, t. 3, France, Glénat,‎ 2001 (ISBN 978-2-7234-3480-5), p. 96,97
  8. a et b Encyclopédie arlongpark.net, « Atlas, The Grand Line » (consulté le 20/01/2010)
  9. a, b et c La volonté du D, « Grandline (La Route de tous les Périls) » (consulté le 20/01/2010)
  10. Copyninja, « Le Monde de One Piece, Naruto Rendan » (consulté le 20/01/2010)
  11. Wiki One Piece, « Aqua Laguna » (consulté le 20/01/2010)
  12. a et b Wiki One Piece, « Knock Up Stream » (consulté le 20/01/2010)
  13. Eiichiro Oda, One Piece, t. 45, France, Glénat (ISBN 978-2-7234-6456-7), p. 98,99
  14. a et b Eiichiro Oda, One Piece, t. 12, France, Glénat (ISBN 978-2-7234-3934-3), p. 36,39,44,45
  15. a, b et c EastBlue.net, « Les lieux dans One Piece » (consulté le 20/01/2010)
  16. a, b et c La volonté du D, « Géographie : Grandline » (consulté le 20/01/2010)
  17. a, b et c Encyclopédie arlongpark.net, « Culture » (consulté le 20/01/2010)
  18. One Piece France, « Alabasta » (consulté le 20/01/2010)
  19. « Mock Town, Wiki One Piece » (consulté le 20/01/2010)
  20. a et b One Piece France, « Water Seven » (consulté le 20/01/2010)
  21. a et b Wiki One Piece, « Sabaody Archipelago » (consulté le 20/01/2010)
  22. a et b Eiichiro Oda, One Piece, t. 51, France, Glénat (ISBN 978-2-7234-7191-6), p. 131
  23. voguemerry.free.fr, « Les îles célestes » (consulté le 20/01/2010)
  24. a et b Wiki One Piece, « Dials » (consulté le 20/01/2010)
  25. La volonté du D, « Géographie : Mer Blanche » (consulté le 20/01/2010)
  26. (ja) Eiichiro Oda, One Piece/王の資質, t. 53, Japon, Shūeisha (ISBN 978-4-08-874602-9), p. 11 chap. 522
  27. Eiichiro Oda, One Piece, t. 16, France, Glénat (ISBN 978-2-7234-4240-4), p. 114
  28. Wiki One Piece, « Fishman Island » (consulté le 20/01/2010)
  29. Eiichiro Oda, One Piece, t. 7, France, Glénat (ISBN 978-2-7234-3622-9), p. 62-65
  30. La volonté du D, « La Faune One Piecienne » (consulté le 20/01/2010)
  31. Eiichiro Oda, One Piece Yellow : Grand elements, France, Glénat (ISBN 978-2-7234-7035-3), p. 253-257
  32. a et b Wiki One Piece, « Granit Marin » (consulté le 20/01/2010)
  33. Shivou (Naruto-Rendan), « La Véritable Histoire » (consulté le 20/01/2010)
  34. Copyninja (Naruto-Rendan), « Les Trois Puissances de Grand Line » (consulté le 20/01/2010)
  35. a et b Encyclopédie arlongpark.net, « World Government, Three Powers » (consulté le 20/01/2010)
  36. Eiichiro Oda, One Piece, t. 45, France, Glénat (ISBN 978-2-7234-6456-7), p. 42-44,196
  37. Wiki One Piece, « Dragon » (consulté le 20/01/2010)
  38. Eiichiro Oda, One Piece Yellow : Grand elements, France, Glénat (ISBN 978-2-7234-7035-3), p. 142,143
  39. a et b Copyninja (Naruto-Rendan), « Les Trois Puissances de Grand Line » (consulté le 20/01/2010)
  40. Encyclopédie arlongpark.net, « Marine Ranks » (consulté le 20/01/2010)
  41. a et b Wiki One Piece, « Cipher Pol » (consulté le 20/01/2010)
  42. a et b one-piece-fr.com, « Médecine » (consulté le 20/01/2010)
  43. La volonté du D, « Le Davy Back Fight » (consulté le 11/03/2010)
  44. Eiichiro Oda, One Piece, t. 3, France, Glénat,‎ 2001 (ISBN 978-2-7234-3480-5), p. 38, 39
  45. one-piece-fr.com, « Poneglyphes, Le Rio Poneglyphe » (consulté le 25/02/2010)
  46. La Volonté du D, « Les 7 Enigmes, Le One Piece » (consulté le 25/02/2010)
  47. a, b et c EastBlue.net, « Les navires » (consulté le 20/01/2010)
  48. a et b animevice.com, « Log Pose » (consulté le 20/01/2010)
  49. Eiichiro Oda, One Piece Yellow : Grand elements, France, Glénat (ISBN 978-2-7234-7035-3), p. 302-303
  50. Encyclopédie arlongpark.net, « Skypiea Dials » (consulté le 20/01/2010)
  51. Wiki One Piece, « Fruits du Démon, recherche » (consulté le 20/01/2010)
  52. eastblue.net, « Les armes » (consulté le 20/01/2010)
  53. Shivou (naruto-rendan.fr), « Les Sabres » (consulté le 20/01/2010)