One Man Army Corps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
O.M.A.C. (Buddy Blank)
Alias Buddy Blank, One-Man Army Corps
Naissance XXIe siècle
Origine Terre parallèle après l'apocalypse (Earth A.D)
Espèce humain
Activité(s) scientifique
Pouvoir Super force, pouvoir d'absorption d'énergie, contrôle de la densité
Famille Superman & Lois Lane (ancêtres dans l'autre monde)
Norman Blank (père)
Kamandi & Tommy Tomorrow (ancêtres)
Affiliation Global Peace Agency
Brother Eye
Elseworlds

Créé par Jack Kirby & Mike Royer (encres)
Première apparition OMAC #1 1974
Éditeur(s) DC Comics

One Man Army Corps (O.M.A.C.) ou Buddy Blank est un personnage de DC Comics créé par Jack Kirby en septembre 1974 et repris par John Byrne en 1991 sur une mini-série en 4 parties.

For Tomorrow[modifier | modifier le code]

Dans l'arc For Tomorrow (Pour Demain) de la série Superman (#204-214), scénarisé par Brian Azzarello et dessiné par Jim Lee, apparaissent les versions 3 et 4 de O.M.A.C., humains améliorés créés par des commanditaires non-identifiés.

Le version 3 est un monstrueux mercenaire appelé Equus. La version 4 est un prêtre, le père Daniel Leone, atteint du cancer et manipulé par un mercenaire, M. Orr, afin de le transformer en une arme vivante baptisée Pilate. À la fin de la saga, ces deux versions sont amenées à se battre, sans que leur sort soit déterminé.

OMAC Project[modifier | modifier le code]

Article détaillé : O.M.A.C. Project.

Une autre forme d'O.M.A.C est au cœur du grand évènement de DC, Infinite Crisis et fait l'objet d'une mini-série O.M.A.C. Project. Ce sont des humains, infectés à leur insu par un virus nanotechnologie issu de la technologie de Brainiac 13. Ils ne sont pas conscient quand le virus est activé, et ne se souviennent ensuite pas d'avoir été activés. Le virus meurt quand l'hôte décède et il est vulnérable aux impulsions électro-magnétiques.

Ils sont contrôlés par le satellite Brother Eye (l'Œil), qui après la mort de Maxwell Lord, déclenche l'activation de tous les OMACs (un million trois cent soizante treize mille quatre centre soixante-deux) pour éliminer les méta-humains, qu'il considère comme une menace pour l'humanité, suite à ce que lui a affirmé Maxwell Lord.

Après avoir découvert qu'elle a été transformée à son insu en être artificiel, Sasha Bordeaux réunit les ressources restantes de Checkmate, principalement des agents implantés dans d'autres organisations (Projet M, S.T.A.R. Labs, D.E.O., Suicide Squad, ...) pour s'opposer aux desseins de Brother Eye. Elle transmet certaines des informations ainsi obtenues à Batman. Celui-ci utilise un générateur EMP conçu par Blue Beetle avant sa mort pour neutraliser un grand nombre d'OMACs qu'il a attiré dans le Sahara en en y réunissant un groupe de méta-humains (Wonder Woman, Hal Jordan, Martian Manhunter, Jay Garrick, Wally West, John Stewart, ...). De son côté, Sasha introduit un virus dans leur réseaux. La série The OMAC Project se termine sur une note dramatique; En effet, Brother Eye arrive à conserver le contrôle de 200 000 OMACs afin d'exterminer tous les super-héros. Ils se revelent que dans la suite d'O.M.A.C. Project; c'est-à-dire Infinite Crisis; que les OMAC étaient dirigés par Alexandre Luthor; fils de Lex Luthor et Lois Lane provenant de Terres alternatives.

Infinite Crisis[modifier | modifier le code]

Dans les premiers épisodes d'Infinite Crisis, après s'être réunis au-dessus de Gotham City, les 200 000 OMACs se sont enfuis vers l'île de Wonder Woman pour venger Maxwell Lord.

Bibliographie[modifier | modifier le code]