One-T

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

One-T

Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Hip-hop, musique électronique, pop
Années actives Depuis 2001

One-T est le projet musical des français Thomas Pieds et Eddy Gronfier, mêlant musique électronique, hip-hop et pop.

Le Concept[modifier | modifier le code]

Le concept de One-T est de créer un univers animé, vivant au travers des textes des morceaux, des illustrations de l'album et des clips vidéos. Cet univers est le symbole de la Next Generation vivant entre drogue, sexe et musique électronique. Il est composé de plusieurs personnages :

  • One-T est un jeune de treize ans qui sèche les cours, fume de la drogue et insulte ses parents. Malgré son jeune âge, il rêve de devenir DJ « pour niquer la french touch ».
  • Les amis de One-T :
    • Bull-T est le pit-bull de One-T, manipulé génétiquement pour être incapable d'être méchant et d'aboyer.
    • Cool-T, rasta man déjanté et sans papiers, est victime d'une bavure, meurt et devient l'ange gardien du groupe.
    • E est un hacker japonais surdoué. Il vit avec sa sœur jumelle Ee et ne sort jamais.
    • Ee, sœur jumelle d'E est tout le contraire de celui-ci : futile.
    • Nine-T (Plus tard appelé Fat-T), jeune latino, meilleur ami de One-T, est organisateur de soirées dans le bar latino de son père.
  • Les ennemis de One-T :
    • Acidman, inventeur et dealer de sa propre drogue, est financé par l'argent sale de Travoltino et recherché par la police.
    • Travoltino est un gros mafieux ayant survécu aux 80's. Il possède une maison de disques, une chaîne de télé, une ligne de journal et une boîte de nuit, où il est difficile d'entrer sans être "jet-set". C'est l'ennemi du groupe de One-T.
  • Les chickens sont des prototypes de clones de CRS mis au point par le Ministère de l'Intérieur, pour évoluer en milieu hostile[1].

Musique[modifier | modifier le code]

One-T fait sa première apparition en France durant l'été 2001 avec la sortie du single Music Is The One-T ODC. Le titre est un succès et atteindra la 12e place des ventes de single. Il est classé 82e des meilleures ventes de singles sur l'année 2001[2]. Il est suivi peu après du single Bein' A Star.

One-T revient sur le devant de la scène et connaît un succès international au cours de l'été 2003 avec le single The Magic Key avec pour featuring son meilleur ami Cool-T. Le titre atteint la 9e place des meilleures ventes de singles et est classé 22e des meilleures ventes de singles pour l'année 2003[3]. The Magic Key est également bien accueilli en Allemagne, où il atteint la 5e place des meilleures ventes de singles, et au Danemark, 4e place. L'album sort en juillet 2003 et s'intitule The One-T ODC.

Le groupe fait la première partie des concerts parisiens de la chanteuse Alizée et entre en discussion pour une production commune avec Mylène Farmer.

Plusieurs singles suivent au cours des années, dont Starsky & Hutch en 2004, et Kamasutra, début 2005.

Starsky & Hutch ne fait pas partie de la bande-originale du film du même nom sorti en 2004 mais est une ré-orchestration inspirée du générique français de la série destiné à profiter de la sortie du film, ce qui explique le succès de ce titre uniquement sur le marché européen francophone[4].

Le second album One-T's ABC est prévu dans les bacs au cours de l'année 2007. Il met en avant Cool-T, meilleur ami de One-T, produit par ce dernier.

En coulisses[modifier | modifier le code]

Derrière ces personnages de dessin animé se cachent des personnes bien réelles.

Responsable de la partie musicale du projet, Eddy Gronfier est un ancien animateur radio, producteur de jingle, réalisateur radio, compositeur & remixeur de One-T.

Thomas Pieds, auteur du concept et des paroles des chansons, est également réalisateur de tous les clips de One-T. Aujourd'hui réalisateur de fiction (série Les Interminables sur Canal+), il a signé plusieurs campagnes de publicité, par exemple pour Orangina Rouge ou Banque ING. Avant l'aventure One-T, il s'était déjà essayé à la réalisation de clips musicaux, notamment Lucky Star du groupe Superfunk.

Influences[modifier | modifier le code]

Pas moins de cinq des quatorze titres du premier album, Music Is The One-T ODC, Bein' A Star, The Magic Key, The Travoltino Club et What's The Deal With Nine-T? contiennent de larges samples du morceau Má hra, tiré de l'album Nová syntéza de 1971 du groupe de jazz-rock progressif tchèque Blue Effect (anciennement connu sous le nom Modrý efekt) emmené par le guitariste Radim Hladík[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Singles Informations Album
Music Is the One-T ODC One-T

Sortie : 2001

Meilleur classement : #12 Fr.

Certification : Argent

Ventes : 200 000

The One-T ODC
Bein' a Star One-T

Sortie : 2002

Meilleur classement : #59 Fr.

The Magic Key One-T & Cool-T

Sortie : juillet 2003

Meilleur classement : #9 Fr. #5 All. #4 Dan.

Certification : Or (France)

Ventes : 270 000 (Fr.)

Starsky & Hutch Cool-T

Sortie : Mai 2004

Meilleur classement : #16 Fr.

Kamasutra Cool-T

Sortie : Novembre 2004

Meilleur classement : #40 Fr.

The One-T's ABC
Hamburguesa One-T feat. Cool-T & Fat-T

Single digital

Sortie : 2005

U!!! One-T

Single digital

Sortie : Novembre 2005

Tomorrow's War One-T & Cool-T

Sortie digitale : Avril 2006

Sortie physique : Courant 2007

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]