Onduleur solaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue d'un onduleur solaire Sunny Boy 3000

Un onduleur solaire (parfois commercialisé sous le nom de variateur solaire, convertisseur solaire ou onduleur photovoltaïque) est un onduleur convertissant le courant continu de l'énergie photovoltaïque issue d'un panneau solaire en courant alternatif.

Plusieurs types d'onduleur[modifier | modifier le code]

Il existe 3 types d'onduleur :

  1. Les onduleurs autonomes
  2. Les onduleurs reliés au réseau
  3. Les onduleurs sur batterie

Technologie[modifier | modifier le code]

Maximum power point tracker[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maximum power point tracker.

Les onduleurs solaires utilisent la technique du maximum power point tracker. Un système MPPT est un ensemble de composants incluant des onduleurs, des chargeurs de batteries, et des panneaux solaires. L'objectif est d'obtenir la puissance maximale possible depuis un (ou plusieurs) panneau photovoltaïque, typiquement un panneau solaire. L'énergie délivrée par les cellules photovoltaïques dépend d'une équation complexe mettant en relation le rayonnement solaire, la température, et la résistance totale du circuit, ce qui conduit à une puissance de sortie non linéaire. Le principe de fonctionnement du système est d'analyser en permanence la sortie du panneau solaire, afin d'appliquer la résistance la plus appropriée pour un environnement et des conditions donnés.

Protection contre l'îlotage[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Îlotage.

L'îlotage consiste à maintenir l'alimentation du réseau 'local' par le générateur si le réseau 'global' venait à se couper. Cette technique sert typiquement à assurer l'alimentation de circuit vitaux pour les hommes, les machines ou la sécurité. Dans le cas d'un îlotage, le fonctionnement souhaité est que le générateur prenne le relais du réseau principal.

Ce fonctionnement en îlotage n'est généralement pas autorisé. Les réglementations prévoient généralement qu'un onduleur relié au réseau se coupe automatiquement si une défaillance du réseau provoque une coupure électrique. Cela permet d'éviter que l'onduleur continue à alimenter une petite partie du réseau, dénommée « île », car cela représenterait un danger pour le personnel amener à intervenir sur le réseau (le réseau principal étant coupé, l'intervenant pense être en sécurité, alors que le générateur a pris le relais).

Micro-onduleurs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]