Ondskan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ondskan est un film suédois réalisé par Mikael Håfström, basé sur le roman autobiographique La Fabrique de violence de Jan Guillou et sorti en 2003. Le film fut nommé à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film a été inspiré de faits authentiques.
Erik Ponti, quinze ans, vivant avec un beau-père sadique qui le bat au moindre écart de conduite, pendant que sa mère joue du piano pour masquer le bruit des coups, se fait virer de son école pour des bagarres répétées.
Sa mère décide alors de le mettre en internat, vendant pour cela une partie de ses biens, Erik prend conscience de cela et renonce à ses mauvais penchants.
Dès son arrivée dans sa nouvelle école, on lui apprend qu'un conseil de 12 élèves règnent sur l'école et ont mis en place des règles basées sur les sévices et la brutalité afin de punir ceux qui désobéissent ou qui n'exécuteraient pas leurs moindres caprices. Erik refusant les règles, il devra tout faire pour ne pas retomber dans la violence.

Autobiographique[modifier | modifier le code]

Jan Guillou a déclaré que Ondskan est essentiellement une histoire vraie. Certaines choses, comme l'histoire d'amour, l'épreuve de natation ont été modifiées pour rendre l'histoire plus intéressante. Mais la violence, la merde, la terreur psychologique est absolument vraie. En effet, l'école de Guillou a été mentionnée dans les journaux pour ces violences et mise en faillite quelques années après sa graduation, il parle à des entrevues de manière très convaincante de sa vaste expérience personnelle et de la violence.

Phrases cultes[modifier | modifier le code]

  • Le beau-père à Erik, Avant de le battre
- Nous en reparlerons après le repas.
  • Un des tortionnaire à Erik :
- Ici nous avons foi en l'esprit d'équipe.
  • Erik à son beau-père :
- Dans moins d'une demi heure tu seras à l'hôpital. / Tu n'y verras presque plus rien. / Tes jambes seront cassées et ton nez sera en miette. / Mais tu ne diras à personne ce qui t'est arrivé...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]