Onchi Koshiro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Onchi.
Estampe par Onchi Koshiro.

Onchi Koshiro (恩地 孝四郎) est un peintre et photographe japonais des XIXe et XXe siècles, né le 2 juillet 1891, décédé le 3 juin 1955 à Tokyo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Graveur figuratif, Onchi Koshiro a une forte tendance pour l'abstrait. Élève de l'École des beaux-arts de Tokyo, où il étudie la peinture occidentale et la sculpture. Dès 1913, il se consacre à l'estampe. En 1918, il crée l'Association Japonaise pour la réalisation d'estampes, qui prône le contrôle par l'artiste de toutes les phases successives de la fabrication. Après 1945, il contribue au développement de l'estampe abstraite au Japon, qui est représentée à la Biennale de São Paulo de 1951[1].

Auteur et poète[modifier | modifier le code]

Il est aussi poète et publie la revue de poésie Kanjō (Sentiments), la revue d'art Naizai (Immanence). Il est l'auteur du traité L'Estampe japonaise contemporaine. Collectivement avec deux camarades, en 1914, il publie Getsuei (reflet de lune), revue d'estampes et de poésie en sept livraisons. À partir de 1918, il évolue, presque définitivement, à une abstraction influencée par Kandinsky: les Peintures lyriques, auxquelles il attribue souvent des titres en relation avec des œuvres musicales modernes[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 10, éditions Gründ,‎ janvier 1999, 13440 p. (ISBN 2700030354), p. 374.
  • In: Diction. de l'Art Mod. et Contemp., Hazan, Paris, 1992.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dictionnaire Bénézit 1999, p. 374