On n'demande qu'à en rire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
On n'demande qu'à en rire

Autre titre francophone ONDAR
Genre Divertissement
Humour
Périodicité Quotidienne
Création Laurent Ruquier
Réalisation Serge Khalfon
Nicolas Druet
Rebecca Dreymann
Richard Valverde
Franck Broqua
Présentation Bruno Guillon (saison 4)
Ancienne présentation Jérémy Michalak (saison 3)
Laurent Ruquier (saisons 1 et 2, primes de la saison 3)
Musique David Drussant
Joana Balavoine
Thème du générique Na-Na-Na-Na
Générique de fin Na-Na-Na-Na
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 4 (en 2013-2014)
Nombre d’émissions 584 + 6 primes-times au 18/04/2014
Programme similaire Le Petit Théâtre de Bouvard
La Classe
Production
Lieu de tournage Moulin rouge
Durée 52 minutes (émissions quotidiennes) (45 minutes du 1er avril au 28 juin 2013)
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Production Catherine Barma
Laurent Ruquier
Coproduction France Télévisions
Société de production Tout sur l'écran
RUQ Productions
Diffusion
Diffusion France 2
Lieu de première diffusion Drapeau de la France France
Date de première diffusion
Statut en production
Public conseillé Tout public
Site web programmes.france2.fr/on-n-demande-qu-a-en-rire
Chronologie
Précédent En toutes lettres Jusqu'ici tout va bien ! Suivant

On n'demande qu'à en rire, abrégé ONDAR[Note 1], est une émission de divertissement créée par Laurent Ruquier et coproduite par celui-ci et Catherine Barma.

L'émission est diffusée du lundi au vendredi vers 18 h sur France 2 depuis le 6 septembre 2010. Durant la deuxième saison, elle était également diffusée le samedi. Des émissions spéciales ont également été diffusées en première partie de soirée (trois lors de la deuxième saison et trois de la troisième saison).

Pendant les deux premières saisons, la quotidienne, les émissions spéciales et le gala au Casino de Paris, qui réunit les meilleurs humoristes de l'émission, sont tous présentés par Laurent Ruquier. Pour la troisième saison, Laurent Ruquier quitte la quotidienne par manque de temps et laisse sa place d'animateur à Jérémy Michalak[1]. Il reste néanmoins présent ponctuellement dans le jury et a animé les émissions spéciales ainsi que la deuxième édition du gala au Casino de Paris.

L'émission s'arrête le pour son audience jugée insuffisante. Des best-of sont diffusés sur France 2 à plusieurs reprises (pendant l'été, puis du  au  et enfin du au ) jusqu'à l'arrivée d'épisodes inédits présentés par Bruno Guillon à partir du [2], la chaine ayant finalement décidé de lancer une nouvelle formule de l'émission, n'ayant pas réussi à trouver un programme pouvant remonter ses audiences de fin d'après-midi.

Principe de l'émission[modifier | modifier le code]

Pendant l'émission, des humoristes (solos, duos, trios, etc.) peu connus du grand public, professionnels ou amateurs, peuvent se produire le temps d'un sketch sur le plateau de l'émission. Chaque candidat est évalué par un jury et par le public. Les candidats qui obtiennent un score suffisant peuvent revenir proposer un nouveau sketch. Chaque sketch est écrit par le candidat (avec ou sans auteurs) en fonction d'un thème d'actualité choisi quelques jours avant l'enregistrement de l'émission parmi une liste de sujets. Les humoristes pensionnaires (ayant fait plus de 10 passages) n'ont pas le choix parmi la liste des sujets, le thème leur est imposé par Laurent Ruquier[3].

Présélection des humoristes[modifier | modifier le code]

Une partie des humoristes de l'émission est sélectionnée après l'envoi d'une candidature sous forme de texte ou de vidéo. Une bonne partie des humoristes est contactée par le directeur artistique de l'émission Charles Hudon et sa collaboratrice Émilie Dieudonné lors de festivals d’humour. Certains hésitent longuement avant de participer comme ce fut le cas d'Arnaud Tsamère[4] et Florent Peyre.

Déroulement habituel[modifier | modifier le code]

Jusqu'au 29 mars 2013 et depuis le , l'émission quotidienne comprend quatre sketches[5]. Du au 28 juin 2013, dans le cadre de la réorganisation de l'avant-soirée de France 2, elle n'en comprend plus que trois.

Pendant chaque sketch, les quatre membres du jury peuvent appuyer à tout moment sur un bouton « stop » (appelé « buzzer »), le sketch de l'humoriste est interrompu au bout de deux buzz et ce dernier n'est pas noté. S'il va jusqu'au bout de son sketch, l'humoriste est noté : chaque membre du jury lui attribue une note entre 0 et 20, complétée par la moyenne des notes du public présent dans le studio. L'humoriste doit obtenir un total de 60 points sur 100 (soit une moyenne de 12 sur 20) pour avoir le droit de revenir dans l'émission quelques jours plus tard. Depuis la saison 4, le dernier sketch de chaque émission est interprété par un pensionnaire "historique" qui n'est pas noté.

Certains humoristes peuvent bénéficier de « repêchage » quand leur score final est proche de 60, quand le public leur donne une bonne note (supérieure à 12) ou quand le jury souhaite leur donner une autre chance. Dans ce cas, ils peuvent revenir lors d'une émission spéciale en direct un lundi. En cas d'élimination par deux buzz, Laurent Ruquier demandait régulièrement au public du Moulin Rouge de donner une note en vue d'un éventuel repêchage[6],[7],[8]. Depuis le , un candidat ne peut pas être repêché plus de trois fois en direct face aux téléspectateurs. De février à juin 2013, un candidat qui obtient moins de 60 points ne peut plus être repêché, à l'exception des humoristes ayant effectué plus de 20 passages qui disposent de quatre « jokers » avant de se faire définitivement éliminer[9]. Depuis le , un "parrain", interprété par un pensionnaire historique différent chaque semaine, peut repêcher un candidat par émission et l'aider avant son prochain passage.

À la fin de chaque émission, tous les humoristes ayant obtenu au moins 60 points redescendent sur scène et les autres candidats restent en coulisses. À partir de la saison 4, les candidats ayant été buzzés ou ayant moins de 60 points descendent pour attendre le choix du pensionnaire "historique" de repêcher l'un d'eux ou non.

Émission en direct[modifier | modifier le code]

Une fois par semaine, l'émission est diffusée en direct afin que ce soient les téléspectateurs qui jugent les humoristes[10]. Cette émission spéciale était diffusée le lundi à partir du 10 janvier 2011, puis le mardi à partir du (le lundi étant consacré à l'enregistrement du ONDAR Show), puis de nouveau le lundi à partir du 18 février 2013 (après l'arrêt du ONDAR Show).

Les téléspectateurs envoient leurs notes par téléphone (appel ou SMS), à partir de 30 secondes après le début du sketch et jusqu'à 60 secondes après la fin du sketch. En janvier et février 2013, les téléspectateurs pouvaient également voter via l'application On n'demande qu'à en rire pour smartphone et tablette[11]. L'humoriste est éliminé si la moyenne des notes des téléspectateurs est inférieure à 12 sur 20.

Le jury et le public présent dans le studio donnent aussi leurs notes après le sketch, mais elles ne sont données qu'à titre indicatif et n'ont aucune valeur sur le retour de l'humoriste.

Certains candidats sélectionnés sont des candidats repêchés après avoir été éliminés lors d'une émission habituelle[12]. Jusqu'au 24 septembre 2012, le jury ne pouvait pas « buzzer » les candidats lors de ces émissions, mais depuis lors, le jury a le droit d'interrompre le sketch d'un humoriste repêché au bout de 3 minutes de sketch.

La dernière émission permettant aux téléspectateurs de noter les humoristes a été diffusée le lundi 18 février 2013, les 4 émissions suivantes sont diffusées en direct mais se déroulent sur le même principe que les émissions habituelles. Du au , aucune émission n'est en direct.

Pour son retour à l'antenne le , l'émission est à nouveau diffusée en direct le lundi soir, comme lors des premières saisons, mais ce sont les jurés qui notent le candidat.

Émission spéciale diffusée en première partie de soirée[modifier | modifier le code]

Lors de la deuxième et de la troisième saison, trois émissions spéciales présentées par Laurent Ruquier sont diffusées en direct en première partie de soirée (de 20 h 45 vers minuit environ). Dans chacune de ces émissions, dix humoristes interprètent un sketch et sont notées par un jury (composé exceptionnellement de cinq personnes) et par les téléspectateurs (par appel ou SMS, comme lors des émissions en direct habituelles). Les notes du jury sont additionnées à la moyenne des téléspectateurs multipliée par cinq pour obtenir un score sur 200.

  • Dans le premier prime de chaque saison, les 5 premiers gagnent une place pour le gala On n'demande qu'à en rire organisé au Casino de Paris en juin. Les trois suivants sont repêchés et peuvent retenter leur chance lors du second prime. Les deux derniers sont éliminés définitivement. Bien que la 9e place est censée être éliminatoire, elle a pourtant toujours été une place de rattrapage, ce fut les cas de Florent Peyre (deuxième saison) et d'Aymeric Lompret (troisième saison)
  • Le deuxième prime de chaque saison permet également de sélectionner les participants au gala. Les 5 premiers gagnent une place et les 5 derniers sont éliminés.
  • Le dernier prime de chaque saison permet d'élire le meilleur humoriste de la saison.

Caractéristiques de l'émission[modifier | modifier le code]

La diffusion de l'émission débute le 6 septembre 2010[6]. 2 émissions sont enregistrées chaque lundi (celle du lundi, en direct, et celle du mardi) et 3 émissions sont enregistrées le mardi (diffusées les mercredis, jeudis et vendredis). D'octobre 2012 à janvier 2013, en raison de l’enregistrement du ONDAR Show, l'émission en direct est décalée au mardi et l'enregistrement du mercredi est faite le même jour. Le mercredi, trois émissions sont enregistrées pour être diffusées les jeudis, vendredis et lundis.

On a parfois comparé l'émission au Petit Théâtre de Bouvard, car elle permet de la même manière à des artistes inconnus de se faire très rapidement connaître d'un large public[7],[13]. L'émission fut également diffusée chaque samedi de l'été 2011 à 19 h[14].

L'émission est produite par Catherine Barma, également membre du jury lors des trois premières saisons, et réalisée par Serge Khalfon. Certaines émissions sont réalisées par d'autres réalisateurs, Franck Broqua et Rebecca Dreymann entre autres.

Saison 1 (2010-2011)[modifier | modifier le code]

La première saison, présentée par Laurent Ruquier, fut marquée par la mise en place progressive des règles du jeu (déroulement, repêchage, jury).

Pendant les vacances estivales entre la première et la deuxième saison a été diffusée une version hebdomadaire de l'émission, On n’demande qu’à en rire : « Spécial vacances », où participaient uniquement les pensionnaires.

Au terme de cette émission, Arnaud Tsamere a été désigné meilleur humoriste de la saison par les téléspectateurs. Pendant cette saison, il a dépassé 11 fois les 90 points, notamment avec son sketch « L'avocat de la salade, la frite et la saucisse » avec lequel il a obtenu 99 points.

Saison 2 (2011-2012)[modifier | modifier le code]

La deuxième saison, toujours présentée par Laurent Ruquier, a débuté le 5 septembre 2011. Elle a vu l'apparition du premier prime-time en direct sur France 2 le 4 février 2012, avec Fabrice dans le jury. Ces émissions en prime-time avaient des règles très différentes. Elles ont permis de sélectionner 10 humoristes pour le gala On n'demande qu'à en rire organisé au mois de juin 2012 au Casino de Paris (voir la page de la saison 2 pour plus de détail).

Au terme du prime du , Jérémy Ferrari a été désigné meilleur humoriste de la saison par les téléspectateurs et le jury. Pendant cette saison, il a dépassé 8 fois les 90 points, notamment avec son sketch « L'adoption pour les nuls » avec la participation de Guillaume Bats, grâce auquel il a obtenu le score maximal de 100 points.

C'est pendant cette saison que la barre des 100 points a été atteinte (3 fois exactement), avec deux sketchs collectifs (l'un mené par les Lascars Gays et l'autre mené par Jérémy Ferrari) et un sketch de Jérémy Ferrari avec Guillaume Bats.

Les cinq dernières émissions de la saison sont diffusées du 23 au 27 juillet 2012, entre le Tour de France 2012 et les Jeux olympiques d'été de 2012. Après ces derniers, des émissions best-of reprenant les meilleurs sketchs des saisons 1 et 2 sont diffusés du lundi au samedi, jusqu'au lancement de la troisième saison.

Saison 3 (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Laurent Ruquier, ne pouvant plus présenter l'émission en raison de son emploi du temps chargé, est remplacé par Jérémy Michalak. Contrairement à son prédécesseur, Jérémy, ne souhaitant pas noter les humoristes, assure uniquement l'animation[15] et le jury est désormais composé de quatre membres. Laurent Ruquier reste néanmoins présent ponctuellement dans le jury et il continue de présenter les émissions spéciales en prime.

La troisième saison est marquée par le départ de nombreux pensionnaires des premières saisons. Dès le , une émission hebdomadaire, le ONDAR Show, est diffusée chaque samedi avec ces humoristes. Faute d'audience, l'émission est déprogrammée le . Suite à cet arrêt, certains humoristes reviennent de temps en temps faire de nouveaux sketchs.

Comme lors de la saison précédente, deux émissions spéciales en prime-time ont permis à dix humoristes de participer à un gala au Casino de Paris. Le , lors d'une émission spéciale diffusée à 18 h, les membres du jury (Jean-Luc Moreau, Jean Benguigui, Laurent Ruquier et Jean-Marie Bigard) interprètent un sketch et sont notés par Nicole Ferroni, Arnaud Tsamere, Florent Peyre et Jérémy Ferrari[16].

Au terme du troisième prime de la saison, Donel Jack'sman est désigné meilleur humoriste de la saison par les téléspectateurs et le jury. Lors de cette saison, il a dépassé 9 fois les 90 points.

Du 22 au 26 juillet, du 5 août au 9 août 2013, le 14 août et du 19 août au 13 septembre 2013, des émissions best-of sont diffusées du lundi au vendredi à 18 h.

Les audiences sont légèrement en baisse par rapport aux saisons précédentes[16].

Saison 4 (2014)[modifier | modifier le code]

Avec des audiences jugées insuffisantes par la chaîne (8 % de part de marché en fin de saison 3 contre les 14 % attendus par la chaîne), l'émission ne revient pas pour une quatrième saison et est remplacée par Jusqu'ici tout va bien, puis par L'Émission pour tous après l'arrêt de cette émission. Quatre émissions spéciales diffusées en prime-time et présentées par Laurent Ruquier[17] sont tout d'abord prévues[18] mais n'ont pas eu lieu.

Jérémy Michalak annonce en novembre ne plus vouloir présenter à nouveau l'émission si celle-ci revenait à l'antenne[19].

Des best of sont tout de même de nouveau diffusés du [20] au [21] et du au à la suite de l'arrêt de L'Émission pour tous[22].

La chaîne n'ayant pas réussi à trouver un programme pouvant remonter ses audiences de fin d'après-midi (Jusqu'ici tout va bien et L'Émission pour tous réalisant respectivement 4 et 6 % de part de marché), la chaine décide finalement de lancer une nouvelle formule de l'émission dès le avec un nouveau présentateur Bruno Guillon et un nouveau jury. Tout comme Jérémy Michalak, Bruno ne note pas les candidats.

Certaines règles changent lors de cette saison. Le dernier sketch de chaque émission est interprété par un pensionnaire « historique ». Ces derniers ne sont plus notés. De plus, l'un d'eux peut tenir le rôle de « parrain » durant une semaine pour repêcher des candidat buzzés ou ayant eu moins de 60 points et les aider avant leur passage suivant.

Présentation et jury[modifier | modifier le code]

Les 2 premières saisons sont animés par Laurent Ruquier.

À l'origine, le jury était composé de Laurent Ruquier, de deux invités ayant une actualité culturelle et d'un membre de la Bande à Ruquier, les trois derniers jurés changeaient alors chaque jour[23].

Très vite (à partir du ), Laurent Ruquier remplace ce jury temporaire par un jury récurrent composé de lui-même et de trois personnalités qui s’alternent parmi les personnes de la liste ci-dessous.

Quand Jérémy Michalak reprend l'animation en septembre 2012, il ne note plus les humoristes, mais un quatrième juré est ajouté pour conserver une note totale sur 100. Laurent Ruquier revient depuis occasionnellement dans l'émission en tant que juré.

Pour la saison 4, Bruno Guillon reprend l'animation et le jury devient fixe et est composé de Stéphanie Bataille, Marie-Pascale Osterrieth, Laurent Thibault et Grégoire Furrer.

Animateurs Saison 1 Saison 2 Saison 3 Saison 4
Laurent Ruquier [Note 2]
Jérémy Michalak
Bruno Guillon
Jury Saison 1 Saison 2 Saison 3 Saison 4
Laurent Thibault
Stéphanie Bataille
Marie-Pascale Osterrieth
Grégoire Furrer
Laurent Ruquier
Jean Benguigui
Catherine Barma
Michèle Bernier
Jean-Marie Bigard
Danièle Évenou
Éric Métayer
Jean-Luc Moreau
Isabelle Mergault
Anne-Sophie Aparis
Alain Sachs
Fabrice
Patrice Leconte
Virginie Lemoine
Philippe Gildas

Légende:
     Quotidiennement (10 émissions sur 10)
     Régulièrement (au moins 4 émissions sur 10)
     Occasionnellement (au moins 2 émissions sur 10)
     Rarement (moins de 2 émissions sur 10)
     Ne participe pas à la saison

Les candidats[modifier | modifier le code]

Plusieurs centaines d'humoristes sont passés dans l'émission, quelques-uns d'entre eux arrivent à passer le cap des 5 participations, on parle alors d' « habitués », ceux ayant passé le cap des 10 passages sont appelés « pensionnaires ». Avec 77 passages (sans compter les sketchs des émissions spéciales), Jérémy Ferrari détient le record toutes saisons confondues.

Selon Télé Loisirs, les pensionnaires de l'émission toucheraient entre 200 et 300 euros par passage alors que les débutants gagneraient 150 euros[24],[25].

Certains humoristes décident néanmoins de quitter l'émission comme Kev Adams qui a quitté l'émission durant la saison 1 pour se consacrer au tournage de la série télévisée Soda[26]. D'autres candidats, comme Monsieur Fraize ou Constance (saison 1 et saison 2), ont décidé de quitter l'émission trouvant être arrivés au bout de ce qu'ils pouvaient faire[27]. De nombreux humoristes des deux premières saisons ont quitté l'émission pour participer au ONDAR Show et certains ne sont pas revenus après la déprogrammation de cette dernière.

Les candidats célèbre[modifier | modifier le code]

L'émission a permis à ceux ayant réalisé le plus grand nombre de passages de devenir une vedette du petit écran et de remplir leur salles de spectacle[13], il y a eu des figures emblématiques comme Jérémy Ferrari, Arnaud Tsamere, Garnier et Sentou, Sacha Judaszko, Olivier de Benoist, Artus, Les Lascars gays, Florent Peyre, Donel Jack'sman, Lamine Lezghad, Babass, Constance, Nicole Ferroni, Vérino, Steeven & Christopher, Les Kicékafessa, Arnaud Cosson, Ahmed Sylla et Aymeric Lompret. Ils rencontrent également un important succès médiatique et sont invités dans de nombreuses émissions de télévision : Les Stars du rire s'amusent, Mot de passe, Happy Hour, Le plus grand cabaret du monde, Vendredi tout est permis ou encore Fort Boyard.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Esprit de troupe[modifier | modifier le code]

Jusqu'à fin janvier 2011, chaque humoriste (ou duo) de l'émission faisait son sketch indépendamment de ceux des autres. Pour l'émission en direct du 31 janvier 2011, Laurent Ruquier proposa à Olivier de Benoist et Kev Adams de faire un sketch en duo pour répondre à la parodie des sketchs de ces deux humoristes que Les Lascars gays présentèrent le 26 janvier 2011. Par la suite, cette idée fut reprise par d'autres humoristes, avec l'appui de la production de l'émission. On vit ainsi certains humoristes organiser des duos ou faire des apparitions dans des sketchs de leurs camarades. Éric, pompier au Moulin Rouge ou Émilie Dieudonné, assistante du directeur artistique de l'émission, furent aussi régulièrement mis à contribution.

Initialement, ces sketchs en duos étaient indiqués comme des doubles passages (le nombre de passages respectifs des deux humoristes était indiqué en bas de l'écran), mais à partir du 8 mars 2011, c'est le nombre de passages en duo qui est comptabilisé à l'annonce du sketch, même si ces passages sont également pris en compte dans le nombre de passages individuels de chacun des humoristes.

Le premier sketch collectif comprenant un grand nombre de participants eut lieu le sur le thème de la Nouvelle comédie musicale d'Adam et Ève auquel participèrent 9 pensionnaires[Note 3].

Depuis, plusieurs sketchs collectifs ont été présentés. Certains d'entre eux ont d'ailleurs battus des records comme celui des Lascars Gays du , celui de Jérémy Ferrari du et celui d'Artus du .

On n’demande qu’à en rire… sur scène[modifier | modifier le code]

Chaque lundi soir du au , des représentations quotidiennes nommées On n'demande qu'à en rire… sur scène ont lieu au Grand Point-Virgule de Paris avec des humoristes habitués de l'émission présentant leurs sketchs[28].

Audiences[modifier | modifier le code]

Émission quotidienne[modifier | modifier le code]

Après des débuts difficiles (770 000 téléspectateurs et 8 % de part de marché en moyenne sur le premier mois[29]), l'émission bat régulièrement ses propres records d'audience depuis le début de l'année 2011 (voir tableau ci-dessous). Elle passe par exemple la barre des 2 millions de téléspectateurs le [30] et bat pour la première fois l'audience de TF1 face à la quotidienne de Carré Viiip le [31],[32], la faible audience de cette émission lui permettant d'enchaîner les records fin mars et de devancer une nouvelle fois TF1 le 30 mars 2011[33].

L'émission subit une forte baisse d'audience lors de la troisième saison. Après son arrêt et les échecs successifs de Jusqu'ici tout va bien ! et de L'émission pour tous, la nouvelle formule lancée en avril 2014 affiche une audience très faible pour sa première semaine.

Les chiffres en gras sont les records actuels de l'émission par saison.

Date Nombre de téléspectateurs Part d'audience Nature des chiffres
Saison 1
1 million 8,9 % Première émission[34]
770 000 8 % Moyenne mensuelle[29]
1,6 million 11,1 % Record[35]
1,8 million 11,0 % Record[36]
1,8 million 11,8 % Record[37]
2,6 millions 11,9 % Record[30]
2,6 millions 12,2 % Record[38]
au 2011-03-25 - 11,8 % Record hebdomadaire[39]
1,7 million 13,1 % Record[40]
1,7 million 13,5 % Record[41]
1,8 million 13,9 % Record[42]
au 2011-05-13 1,36 million 13,0 % Record hebdomadaire[43]
Saison 2
au - 10 % Moyenne hebdomadaire[44]
1,4 million 11,8 % Record de la saison[45]
1,5 million 12,3 % Record de la saison[46]
1,6 million 11,2 % Record de la saison[47]
1,9 million 12,8 % Record de la saison[48]
1,8 million 12,9 % Record de la saison[49]
1,9 million 13,3 % Record de la saison[50]
au 1,7 million 12,4 % Record hebdomadaire[51]
1,65 million 11,6 % Moyenne mensuelle[52]
Saison 3
1,3 million 11 % Première émission de la saison[53]
1,16 million - Moyenne mensuelle[54]
2012-11-09 1,5 million 11,5 % Record hebdomadaire[55]
1,8 million 11,3 % Record de la saison[56]
1,4 million 9,5 % Moyenne mensuelle[52]
au 1,4 million 9,4 % Moyenne sur longue période[57]
1,4 millions 10 % Émission spéciale[58]
Saison 4
au 655 000 6,1 % Moyenne hebdomadaire[59]
690 000 6,6 % Record de la saison[60]

Émissions en première partie de soirée[modifier | modifier le code]

Diffusion Téléspectateurs
(en millions)
Parts de marché
(sur les 4 ans et plus)
Classement des
audiences de la soirée
Référence
Samedi 4 034 000 18,7 % 2e [61]
Vendredi 3 070 000 14,3 % 3e [62]
Vendredi 2 805 000 14,9 % 3e [63]
Samedi 2 751 000 13,7 % 2e [64]
Mardi 2 490 000 12,5 % 4e [65]
Vendredi 2 528 000 13,6 % 3e [66]

Légende :

En fond vert = Les plus hauts chiffres d'audiences
En fond rouge = Les plus bas chiffres d'audiences

Gala au Casino de Paris[modifier | modifier le code]

Les deux éditions du gala On n'demande qu'à en rire au Casino de Paris ont été filmées et diffusées en deuxième partie de soirée sur France 2 environ un mois après la représentation. Depuis, ces spectacles ont été rediffusés à plusieurs reprises sur France 4.

Diffusion Téléspectateurs
(en millions)
Parts de marché
(sur les 4 ans et plus)
Référence
Jeudi 1 240 000 14,2 % [67]
Samedi 1 411 000 14,1 % [68]

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Le est sorti un DVD qui contient 23 des meilleurs sketchs des pensionnaires, ainsi que 4 sketchs inédits : 2 sketchs qui étaient prévus lors de l'émission du lundi de Pâques non diffusée (les sketches étant jugés « indiffusables » à une heure de grande écoute) et 2 sketchs issus de la dernière émission de la saison 1, annulée suite à une édition spéciale sur l'Affaire Dominique Strauss-Kahn[69]. Il s'est écoulé à plus de 400 000 exemplaires sur le territoire français.

Un deuxième DVD best-of est sorti en septembre 2012 avec des sketchs de la deuxième saison uniquement. Un autre DVD est sorti le avec des sketchs des deux saisons cette fois-ci.[réf. nécessaire]

Film[modifier | modifier le code]

Un film regroupant une grande partie des pensionnaires de l'émission est en préparation. Le scénario a été confié à Jérémy Ferrari qui sera aidé par Charles Hudon, le directeur artistique de l'émission. Philippe Lefebvre est chargé du projet.

Ce long métrage sera une comédie sur le chômage traité avec de l'humour noir. Les personnages principaux de ce film seront joués par Arnaud Tsamere, Nicole Ferroni, Florent Peyre et Jérémy Ferrari[70],[71].

Les records de l'émission[modifier | modifier le code]

Voici la liste des meilleurs sketchs d'On n'demande qu'à en rire, ce sont ceux ayant obtenu 100/100 ce qui équivaut à un 20/20 des quatre membres du jury et un 20/20 de la part des spectateurs, un 20/20 des téléspectateurs, ou un 200/200 en prime.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sur les réseaux sociaux notamment.
  2. Il présente tout de même les trois primes de la saison, où Jérémy Michalak est exceptionnellement dans le jury.
  3. Jérémy Ferrari, Garnier et Sentou, Constance, Les Lascars gays, Lamine Lezghad, Florent Peyre et Arnaud Tsamere.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Officiel: Jérémy Michalak va animer "On n'demande qu'à en rire" à la place de Laurent Ruquier
  2. Sonia Ouadhi, "On n'demande qu'à en rire" : Bruno Guillon aux commandes de l'émission de France 2 sur Metronews, le 26 mars 2013
  3. Expliqué par Laurent Ruquier lors de l'émission du 15 mars 2011.
  4. On ne demande qu’à en rire : en coulisses, c’est du boulot ! sur tele.premiere.fr le
  5. « Page de On n'demande qu'à en rire », sur France2.fr (consulté le 9 novembre 2011)
  6. a et b « “On n'demande qu’à en rire” sur France 2 : interview de Laurent Ruquier », sur coulisses-tv.fr,‎
  7. a et b Article « Le petit théâtre de Ruquier » de Marc Pellerin dans Le Parisien du 6 septembre 2010.
  8. « Ils ne demandent qu'à nous faire rire et moi je ris de bon cœur ! », sur paperblog.fr,‎
  9. Cette dernière règle n'est active que du mercredi au vendredi
  10. http://www.claponline.com/on-n-demande-qu-a-en-rire/inscriptions/inscription-a-on-n-demande-qu-a-en-rire
  11. On N’demande qu’à en rire de Laurent Ruquier est dispo sur l’App Store sur www.paperblog.fr
  12. Règles expliquées au début de l'émission On n'demande qu'à en rire du 10 janvier 2011
  13. a et b « Déjà cinq vedettes chez Ruquier », sur Le Parisien,‎
  14. « "On n’demande qu’à en rire" invitera des célébrités cet été », sur labandearuquier.com,‎
  15. Annoncé par Laurent lors de l'émission du 20 juin 2012
  16. a et b "On n'demande qu'à en rire" : Jury et candidats inversent leurs rôles PureMédias, 23 mars 2013
  17. Annoncé par Laurent lors de l'émission Touche pas à mon poste ! du 9 juillet 2013
  18. France 2 confirme l'arrêt en quotidienne de "On n'demande qu'à en rire" mais annonce 4 primes sur www.jeanmarcmorandini.com, le 30 juin 2013
  19. Kévin Boucher, France 2 : Jérémy Michalak a refusé de tourner de nouveaux On n'demande qu'à en rire sur PureMédias, le 10 novembre 2013
  20. Dans la peau d’un chef déplacé faute d’audience sur www.programmetv.net, le 18 septembre 2013
  21. Jusqu’ici tout va bien : France 2 change l’horaire de son émission sur www.toutelatele.com, le 28 octobre 2013
  22. A.C., S.M. et H.B., « Télévision : France 2 arrête «L'émission pour tous» de Ruquier », sur Le Parisien,‎ 15 mars 2014 (consulté le 15 mars 2014).
  23. (fr) « “On n'demande qu’à en rire” sur France 2 : interview de Laurent Ruquier », sur coulisses-tv.fr,‎ 18 août 2010.
  24. Salaires : Combien gagnent les humoristes des télé-crochets ? dans le Télé Loisirs du 8 juillet 2012
  25. "On n'demande qu'à en rire" : Jérémy Ferrari révèle son salaire Ozap, 31/12/12
  26. « Kev’ Adams arrête "On n’demande qu’à en rire" », sur labandearuquier.com,‎
  27. Kévin Boucher, Constance (On n'demande qu'à en rire) : « Je suis arrivée au bout de ce que je pouvais faire » sur PureMédias, le 11 avril 2012
  28. On n'demande qu'à en rire revient... sur scène ! sur www.programme-tv.net, le 27 janvier 2014
  29. a et b « On n'demande qu'à en rire » : peut mieux faire, sur Le Parisien,‎
  30. a et b « Plus de 2 millions pour « On n’demande qu’à en rire » », sur labandearuquier.com,‎
  31. « Carré Viiip : des quotidiennes en perte de vitesse », sur Toutelatele.com,‎
  32. « Record : 13,5 % du public devant « On n’demande qu’à en rire » », sur labandearuquier.com (consulté le 30 mars 2011)
  33. « Audiences : Laurent Ruquier enchaîne record sur record en access », sur www.ozap.com,‎
  34. « France 2 : débuts difficiles pour Ruquier à 18 heures »,‎
  35. « Audiences TV : des records en pagaille pour les programmes de journée de France 2 », sur Première,‎ 2010-11-10
  36. « Nouveau record pour On n’demande qu’à en rire », sur labandearuquier.com,‎
  37. « Record d'audience pour Ruquier hier sur France 2 », sur jeanmarcmorandini.com,‎
  38. « Record pour « On n'demande qu’à en rire » sur France 2, hier », sur jeanmarcmorandini.com,‎
  39. « Audiences TV : semaine record pour France Télévisions », sur tele.premiere.fr,‎
  40. « Record d'audience pour Ruquier sur France 2 hier soir », sur jeanmarcmorandini.com,‎
  41. « Nouveau record pour On n’demande qu’à en rire »,‎
  42. « Record pour "On n'demande qu’à en rire" sur France 2, hier »,‎
  43. « Les programmes de l’après-midi progressent sur France 2 », sur toutelatele.com,‎
  44. « "On n'demande qu’à en rire" fait passer l'accès de France 2 de 3 à 10 % pour la rentrée 2011-2012 »,‎
  45. « France 2: Records d'audience pour Julien Courbert, Laurent Ruquier et Nagui" sur France 2, hier »,‎
  46. « France 2: "On ne demande qu'à en rire" aura droit à 3 prime en 2012 »,‎
  47. « Télématin, Motus et Toute une histoire assurent la très belle journée de France 2 »,‎
  48. « Record d'audience pour Laurent Ruquier hier sur France 2 »,‎
  49. « On n’demande qu’à en rire atteint son plus haut niveau de la saison »,‎
  50. « Record de part d'audience pour Laurent Ruquier hier sur France 2 »,‎
  51. Jean-Marc Verdrel, « Record d'audience pour "On n’demande qu’à en rire" sur France 2 », sur www.coulisses-tv.fr,‎
  52. a et b « Janvier 2013 : On n'demande qu'à en rire mis en difficulté, Comment ça va bien progresse »,‎
  53. « France 2 : Bons débuts pour Jérémy Michalak aux commandes d'On ne demande qu'à en rire », sur Jean-Marc Morandini,‎
  54. « Audiences : la guerre des access »,‎
  55. « ONDAR, Courbet et Nagui retrouvent des couleurs »,‎
  56. « Record d'audience pour "On n'demande qu'à en rire" hier sur France 2 »,‎
  57. Kévin Boucher, "On n'demande qu'à en rire" : Jury et candidats inversent leurs rôles sur PureMédias, le 24 mars 2013
  58. http://www.ozap.com/actu/-on-n-demande-qu-a-en-rire-laurent-ruquier-et-les-autres-jures-deviennent-candidats/446331
  59. Benjamin Meffre, On n'demande qu'à en rire : audiences en hausse pour Bruno Guillon, sur PureMédias, le 12 avril 2014
  60. Benjamin Meffre, [1], sur toutelatele, le 17 avril 2014
  61. « Audiences : TF1 leader, bon score pour les débuts en prime d'"On n'demande qu'à en rire" sur France 2 », sur PureMédias,‎ 5 février 2012
  62. « Audiences : "Koh Lanta" largement leader, "NCIS" puissant, Laurent Ruquier troisième », sur PureMédias,‎ 14 avril 2012
  63. Julien Lalande, « Audiences : TF1 leader avec les "30 histoires", Ruquier devance "Secret Story", France 5 et NRJ 12 en forme », sur PureMédias,‎ 30 juin 2012
  64. « Audiences : The Voice puis ONDAR leaders, M6 faible, France 5 puissante », sur PureMédias,‎ 10 février 2013
  65. Julien Lalande, « Audiences : France 3 et W9 cartonnent, ONDAR assez faible, Canal+ et TMC en forme », sur PureMédias,‎ 24 avril 2013
  66. Julien Lalande, « Audiences : Succès pour "Nos chers voisins", M6 et France 2 à 14%, D17 très faible », sur PureMédias,‎ 29 juin 2013
  67. « On n’demande qu’à en rire : un joli score pour le show des humoristes », sur www.toutelatele.com,‎ 6 juillet 2012
  68. « Audiences 2ème partie de soirée: Dallas au plus bas sur TF1 et battue par "On n'demande qu'à en rire" sur France 2 », sur www.jeanmarcmorandini.com,‎ 7 juillet 2013
  69. Rémy, « "On n’demande qu’à en rire : le best of" sort en DVD », sur La bande à Ruquier,‎ (consulté le 9 décembre 2011)
  70. Rémy, « "On n’demande qu’à en rire : bientôt le film? », sur La bande à Ruquier,‎ (consulté le 30 avril 2012)
  71. On n'demande qu'à en rire : encore un prime et un film pour les pensionnaires ! sur Première.fr le 30 avril 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]