On continue à l'appeler Trinita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

On continue à l'appeler Trinita

Titre original ...continuavano a chiamarlo Trinità
Réalisation Enzo Barboni
Scénario Enzo Barboni
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre Western
Comédie
Sortie 1971
Durée 107 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

On continue à l'appeler Trinita (...continuavano a chiamarlo Trinità) est un film italien réalisé par Enzo Barboni, sorti en 1971. Il est la suite de On l'appelle Trinita, sorti un an plus tôt.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Trinita et son demi-frère Bambino tentent de devenir de vrais bandits, mais leur bonne nature finit par les faire combattre une bande de hors la loi avec l'aide de prêtres.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Contrairement à son prédécesseur, ce film ne compte pas un seul mort.
  • Le cascadeur Riccardo Pizzuti, qui fut le chorégraphe des bastons dans les films du duo Spencer-Hill, joue ici deux rôles : celui d'un hors-la-loi puis celui du maître d'Hôtel dans la scène du restaurant.
  • Dans la scène de la partie de carte, Trinita s'amuse tour à tour à dégainer et à gifler un autre joueur qui l'accuse d'avoir triché. Terence Hill reprendra ce même gag dans Mon nom est Personne.
  • Lors de sa première sortie dans les salles françaises, le film démarrait avec une scène où Bambino se retrouve à pied dans le désert après s'être fait attaquer (il a notamment perdu ses deux acolytes présents dans On l'appelle Trinita). Il tombe sur quatre bandits s'apprêtant à manger des haricots que Bambino leur confisque aussitôt. Quand le film est ressorti en 1980, cette scène fut retirée du montage. L'édition DVD présente cependant cette première version (avec le doublage d'origine).

Les faux Trinita[modifier | modifier le code]

Après la sortie des deux Trinita, les distributeurs français ont ressorti des anciens films de Terence Hill et Bud Spencer en exploitant le succès des deux films :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]