Omnichord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Omnichord
Image illustrative de l'article Omnichord
Un omnichord

Variantes historiques Q-chord
Famille Autoharpe

L'omnichord est un instrument de musique électronique commercialisé par Suzuki Musical Instrument Corporation en 1981 dans le but d'offrir un pendant électronique à l'autoharpe[1]. Avec un timbre carillonnant et son look kitsch, il est finalement devenu un instrument à part entière par la suite et permet de produire des accords mineurs, majeurs et diminués. Il se joue généralement avec un doigt sur le bouton de l'accord désiré pendant que la surface tactile est balayée soit avec un doigt, soit avec un médiator comme pour une guitare.

L'omnichord est le successeur du tronichord, possédant ainsi les mêmes fonctions et caractéristiques techniques, mais offrant des rythmes pré-enregistrés avec contrôle du tempo, un port MIDI, une sélection de sons pour la surface tactile, des effets vibrato par exemple et la possibilité de garder en mémoire ses accords. L'omnichord est désormais remplacé par le Q-chord, qui a encore plus de fonctionnalités[2]. Certains musiciens fixent un omnichord à chaque extrémité d'un keytar de façon à rappeler le jeu sur une guitare électrique.

Joueurs notables d'omnichord[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bruce Hills, « Device converts the musically illiterate into instant maestros », The Deseret News,‎ 2 juin 1982
  2. (en) Evan Orensten, « Suzuki Omnichord », Cool Hunting,‎ 20 décembre 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]