Omero Tognon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tognon.
Omero Tognon
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance 3 mars 1924
Lieu Padoue (Italie Drapeau : Italie)
Décès 23 août 1990 (à 66 ans)
Lieu Pordenone (Italie Drapeau : Italie)
Taille 1,68 m (5 6)
Période pro. 19451957
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1945-1956 Drapeau : Italie AC Milan 335 (2)
1956-1957 Drapeau : Italie Pordenone
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1949-1954 Drapeau : Italie Italie 14 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1965-1967 Drapeau : Italie Hellas Vérone
1967-1970 Drapeau : Italie Arezzo
1970-1971 Drapeau : Italie Ravenne Calcio
1971 Drapeau : Italie Pise
1972-1973 Drapeau : Italie FC Crotone
1973-1974 Drapeau : Italie Chioggia Sottomarina
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Omero Tognon (né le 3 mars 1924 à Padoue et mort le 23 août 1990[1] à Pordenone) est un joueur et entraîneur de football italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de Padoue, Omero Tognon fut un solide défenseur au sein de l'effectif du Milan à la fin des années 1940 et dans les années 1950. Il resta en tout 11 saisons dans l'équipe lombarde et joua 335 matchs, ce qui fait de lui l'un des joueurs les plus capés du club, dépassé seulement par Gianni Rivera, Paolo Maldini, Franco Baresi, Alessandro Costacurta, Mauro Tassotti, Nils Liedholm et Cesare Maldini. Il formait un célèbre tandem au milieu avec Carlo Annovazzi.

Il fut appelé en équipe d'Italie pour le mondial 1950, mais lui et Emilio Caprile, Giuseppe Casari ainsi que Benito Lorenzi ne jouèrent pas un seul match du tournoi. Il aura une opportunité de plus lors de la coupe du monde 1954 où il évolua en défense centrale. Le second match contre la Suisse sera sa dernière apparition sous les couleurs des Azzurri.

Avec le Milan, il gagna deux scudetti, en 1951 avec 37 matchs joués sur 38, et en 1955 sans aucun match joué.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Omero Tognon. Consulté le 24 août 2010