Olympique lyonnais - Olympique de Marseille en football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rivalité entre
Olympique lyonnais
et Olympique de Marseille
Rencontre entre l'OM et l'OL le 14 août 2005.
Rencontre entre l'OM et l'OL le 14 août 2005.
Généralités
Sport Football
Pays Drapeau de la France France
Villes ou région Lyon - Marseille
Derby Choc des Olympiques
Statistiques
OL nuls OM Total
Division 1 / Ligue 1 28 34 25 87
Division 2 / Ligue 2 0 0 2 2
Coupe de France 3 1 5 9
Coupe de la Ligue 1 0 1 2

Total 32 35 33 100
Légende : OL : Olympique lyonnais / OM : Olympque de Marseille
Situation actuelle
Ligue 1 Olympique lyonnais,
Olympique de Marseille
Localisation des clubs
Géolocalisation sur la carte : France

Les matchs OL-OM ou OM-OL, selon l'équipe qui reçoit, sont des rencontres de football opposant l'Olympique lyonnais à l'Olympique de Marseille. Ces confrontations sont parfois nommées le « Choc des Olympiques »[1],[2] et depuis quelques années, « l'Olympico »[3] par les journalistes sportifs. Bien que l'OM ait joué trois saisons contre le LOU, la première rencontre entre les deux clubs s'est déroulée le 11 novembre 1951 lors de la première saison en première division du nouveau club lyonnais.

Les oppositions sont régies essentiellement par une rivalité sportive qui apparait au cours des années 2000.

Le record d'audience télévisée pour cette confrontation (toutes compétitions confondues) est détenu par le huitième de finale OM-OL de la coupe de France 2006-2007, avec 7,2 millions de téléspectateurs sur France 3[4]. Le record pour un match de championnat a été établi lors du match OL-OM de mai 2009, vu par 2,93 millions de téléspectateurs soit le record d'audience pour un match de Ligue 1[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine de la rivalité[modifier | modifier le code]

Il existe une rivalité sportive entre les deux clubs depuis le début des années 2000, avec l'avènement de l'Olympique lyonnais sur la scène hexagonale[6]. De cette rivalité en découle deux autres : une culturelle/populaire/notoriale et une économique.

Sportivement, les places majeures dans le football français qu'occupent l'Olympique lyonnais et l'Olympique de Marseille ont créé au fil du temps cette dualité. Les sept titres consécutifs lyonnais de champion de France de 2002 à 2008 supplantent la performance marseillaise des quatre titres d'affilée acquis de 1989 à 1992. Depuis la saison 2001-2002, Lyon termine neuf fois sur le podium du championnat en autant de saison, dont sept titres. Marseille finit cinq fois sur le podium, dont un titre. Les saisons 2006-2007 et 2009-2010 voient une course au titre entre les deux clubs. Au niveau européen, qui met en lumière les performances nationales au plan international, les Lyonnais répondent à la finale marseillaise de Coupe UEFA en 2004 par une demi-finale de Ligue des champions en 2010.

Finales et courses au titre[modifier | modifier le code]

Au cours de leur histoire, les deux clubs ont parfois lutté l'un contre l'autre pour l'obtention de différents trophées. La première fois a lieu lors de la finale de la Coupe de France 1975-1976, le 12 juin 1976 au Parc des Princes. Avec une victoire par deux buts à zéro, l'Olympique de Marseille s'impose dans la compétition[7],[8].

En championnat, d'autres oppositions indirectes ont lieu dans les années 2000 entre les deux clubs. Il s'agit des championnats 2006-2007 et 2009-2010 de première division. Pour le premier, l'Olympique lyonnais gagne le championnat de France avec quinze points d'avance sur son dauphin, l'Olympique de Marseille[9]. Lors du championnat 2009-2010 les rôles s’inversent et permettent à l'OM de remporter le championnat avec six points d'avance sur l'OL[10].

Matches notables[modifier | modifier le code]

Certains matchs entre les deux clubs, en raison de l'enjeu sportif, du résultat, ou des circonstances de leur déroulement, ont marqué les supporters des deux clubs et les fans de football français en général.

Premières oppositions[modifier | modifier le code]

Le premier match opposant les deux formations a lieu le 11 novembre 1951 pour un match de la 13e journée du championnat 1951-1952. Le match est conclu sur un score nul de deux buts partout[11]. Le match retour a lieu le 13 avril 1952. Il s'agit de la première confrontation des deux équipes au stade Vélodrome et de la première victoire de l'Olympique de Marseille par trois buts à un[12]. Lors du saison 1955-1956, l'OM reçoit l'OL le 20 mai 1956. À l'approche de la fin du championnat, les Marseillais rattrapent peu à peu leur retard sur l'OGC Nice en championnat. Ils s'imposent par cinq buts à un dans un match jugé de bonne qualité avec des phases de jeu rapides[13].

Le match du 16 août 1972 comptant pour le championnat 1972-1973 est à l'origine de sept buts marqués en quatre-vingt dix minutes, dont un de Fleury Di Nallo et deux de Josip Skoblar, deux des meilleurs buteurs du Choc des olympiques. L'OM s'impose à domicile sur le score de cinq buts à un. Lors de la phase retour, le 7 janvier 1973, l'Olympique lyonnais reçoit l'Olympique de Marseille et avec huit réalisations, dont un but de Bernard Lacombe, un doublé de Josip Skoblar et un doublé de Fleury Di Nallo, les trois meilleurs buteurs du Choc des olympiques, les deux clubs se séparent sur un score nul de quatre buts partout.

Lors de la saison 1975-1976, les deux équipes se rencontrent pour jouer la finale de la Coupe de France, le 12 juin 1976. L'OM prend le dessus sur l'Olympique lyonnais dans la deuxième mi-temps, avec un tir lointain de Raoul Noguès qui surprend le jeune gardien lyonnais Gilles De Rocco. L'Olympique de Marseille a copié les principes du Bayern Munich : attendre l'adversaire au prix d'un solide marquage individuel et essayer de le prendre en contre comme ce fut le cas sur le second but, au terme d'une action exécutée par le tandem Hector Yazalde - Sarr Boubacar. À quelques minutes du terme de la rencontre, ce tir victorieux de Sarr Boubacar rassure les Marseillais. L'OM remporte une neuvième Coupe de France[14].

Le 7 avril 1984, à Gerland, les deux équipes sont en dans le groupe A (sud) en deuxième division et jouent la seule place donnant un accès direct à la première division. Lyon doit absolument l'emporter mais c'est Marseille qui s'impose dans les dernières minutes. Lyon doit alors passer par les barrages mais échoue face au RC Paris.

Amplification de la rivalité sportive[modifier | modifier le code]

Cris est indissociable de l'OL et des Choc des Olympique des années 2000.

La plus large victoire marseillaise à domicile date du 13 janvier 1991 avec une victoire par sept buts à zéro[15] grâce à un quadruplé de Jean-Pierre Papin. Elle contribue à la victoire de l'Olympique de Marseille dans championnat 1990-1991 qui constituera son troisième titre consécutif de champion. D'autre part, la plus large victoire lyonnaise à domicile a lieu le 24 mai 1997 avec une victoire par huit buts à zéro[15] lors du championnat 1996-1997. Dès la huitième minute, l'OL mène par deux buts à zéro, puis quatre à la vingtième et sept buts à zéro à la mi-temps. En 2003, l'Olympique lyonnais domine le football français, l'équipe entraînée par Paul Le Guen se déplace alors à Marseille le 9 novembre pour un match de championnat. Un coup-franc de Juninho et trois buts marqués sur des centres permettent à Lyon de s'imposer par quatre buts à un[16].

À la fin des années 2000, la rivalité sportive entre les deux clubs s'intensifie. Lors de l'édition 2006-2007 de la Coupe de France l'OM reçoit l'OL, le 31 janvier 2007, pour les huitièmes de finale de la compétition. Les Lyonnais ouvre le score dès la 17e minute avant que l'Olympique de Marseille se qualifie grâce à un retournement de situation dans les arrêts de jeu de la seconde période en y inscrivant deux buts. En championnat, lors de saison 2008-2009, l'OM, qui n'a plus gagné en championnat depuis dix matches, reçoit l'Olympique lyonnais le 6 avril 2008 au stade Vélodrome. En s'imposant par trois buts à un, le club marseillais met fin à cette série. Lors de championnat 2008-2009, l'Olympique de Marseille est en lice pour le titre de champion. L'équipe reçoit l'Olympique lyonnais le 17 mai 2009 pour le compte de la 36e journée. En s'inclinant par un but à trois, le club marseillais laisse les Girondins de Bordeaux prendre la place de leader, et finir champion de France.

En termes de nombre de buts marqués lors d'une rencontre, le record est de dix buts lors du match de championnat du 8 novembre 2009 au stade de Gerland. Les deux équipes se séparent sur un score de cinq buts partout[17]. Les deux clubs sortent d'importants matchs de Ligue des champions, Lyon qualifié grâce au match nul un partout face à Liverpool et Marseille battant Zurich par six buts à un. Lyon a besoin d'une victoire pour retrouver la place de leader, tandis que Marseille, qui peine à domicile a besoin d'une victoire pour rester à portée de points de Bordeaux et Lyon. Indécise de bout en bout, cette partie débute par l'ouverture rapide du score lyonnaise signée Miralem Pjanić à la troisième minute. Et le rythme ne faiblit pas puisque Souleymane Diawara, d'une tête, égalisait pour l'OM à la onzième minute. Sidney Govou redonne presque aussitôt l'avantage aux siens à la quatorzième mais Benoît Cheyrou égalisait juste avant la pause. La course-poursuite s'intensifie encore en seconde période : le club phocéen réalise d'abord le break par Bakari Koné à la quarante-septième et Brandao à la soixante-quatorzième mais les Rhodaniens recollent au score grâce à un doublé de l'Argentin Lisandro López aux 80e et 83e minutes. L'OL parvient à inscrire un cinquième but à l'ultime minute par Michel Bastos mais Jérémy Toulalan marque contre son camp lors des arrêts de jeu. L'Olympique lyonnais et l'Olympique de Marseille réalisent l'un des plus gros scores pour un match de Ligue 1, le dernier match nul cinq buts partout remontant à 1957[18], le dernier match de championnat avec dix buts datant de 1957[19].

Rivalité culturelle[modifier | modifier le code]

Culturellement, l'Olympique de Marseille est le club le plus populaire de France[20],[21], l'Olympique lyonnais second[22]. La popularité marseillaise se construit par des performances sportives[réf. nécessaire], c'est-à-dire une victoire en Ligue des champions en 1993, quatre finales européennes, et les récompenses individuelles de Jean-Pierre Papin, lauréat du Ballon d'or 1991 ou de Josip Skoblar, soulier d'or 1971. Cette popularité permet à l'OM d'être l'équipe la plus attractive lors des matches joués à l'extérieur[23],[24] avec un taux de remplissage moyen de plus de 90 % entre les saisons 2004 et 2010[25]. La popularité lyonnaise se construit sportivement grâce à l'obtention de quinze trophées en huit saisons entre 2001 et 2008[26]. Un autre aspect de la rivalité culturelle est aussi lié à la rivalité historique entre les deux villes pour être la "capitale de la province", ou la "capitale du sud de la France". Si Lyon peut en revendiquer le titre démographique grâce à la taille de son aire urbaine, Marseille est plus souvent considérée comme la seule ville capable de représenter, culturellement la province, de par son aspect plus méridional et donc plus opposé à Paris que Lyon.[réf. nécessaire]

Rivalité économique[modifier | modifier le code]

L'Olympique lyonnais peut s'offrir des star comme Yoann Gourcuff pour 26 M€ grâce à des revenus solides.

Lyon et Marseille sont rivaux sur les terrains de football, mais aussi côté business[27].

Les deux Olympique affichent un chiffre d'affaires proche aux alentour de 140 millions d’euros[27]. Une étude réalisée par le cabinet Deloitte, paru le 1er mars 2010, situe les revenus de l'Olympique lyonnais au 30 juin 2009 à 139,6 M€ et le place comme treizième club le plus riche au monde[28], l'OM est quatorzième avec une estimation de revenus à 133,2 M€[28]. Le club lyonnais perd une place par rapport à 2008, celui de Marseille en gagne deux par rapport à 2008 et cinq par rapport aux revenus 2007[29]. Lyon est le club français le plus riche à cette date-ci, suivi à 6 M€ près par l'Olympique de Marseille[28],[29]. On associe à ces revenus de solides profits sur la période 2005-2010 : en moyenne 15 millions d'Euro pour l’OL et 6 millions d'Euro pour l’OM[27].

S’ils n’ont guère de marge de manœuvre sur leurs 70 M€ de droits télé qui sont centralisés par la Ligue nationale ou l'UEFA, les deux clubs se livrent en revanche à une féroce dualité dans tous les autres secteurs du jeu, transferts, merchandising ou recettes de stade. Sur ces points, l'Olympique lyonnais s'est montré être le précurseur, grâce à son président et entrepreneur Jean-Michel Aulas qui a su démontrer qu’une équipe de football pouvait être une entreprise qui gagne de l'argent. Christophe Bouchet, patron de l’OM de 2002 à 2004, déclare : « L’OL a une côte de popularité inférieure à celle de l’OM, mais a su mieux l’exploiter. »[27].

Côté merchandising, le club lyonnais propose à ses fans des grenouillères pour bébé ou des eaux de toilette à leur effigie à côté des traditionnels écharpes ou maillots. Des concepts commerciaux tels que OL Voyage, OL Coiffure ou OL Saint-Marcellin sont créés. La chaîne du club OL TV permet de suivre les matchs des moins de quinze ans ou de connaître les plats préférés des joueurs. Ces diversifications rapportent en moyenne une trentaine de millions d’euros de chiffre d’affaires par saison sur la période 2005-2010, ce qui permet à Lyon de s'acheter des stars, d'avoir un effectif postulant pour le titre de champion de France et de vendre plus de produits à sa marque[27]. Dans le camp marseillais, une réaction merchandising mis du temps à se concrétiser. Ce n’est qu’à partir de 2005 que l’OM a commencé à revenir sur son concurrent économique, et le premier succès commercial d'envergure est le maillot third orange de la saison 2007-2008. Corinne Gensollen, directrice commerciale et marketing de l'OM déclare : « Adidas nous dessinait à l’époque des tenues assez standards [avant 2007]. Il les fabrique toujours, mais c’est nous qui les imaginons[27]. ». L’OM a écoulé 450 000 tuniques en 2009-2010, contre 270 000 lors de la saison 2006-2007. En 2010, le club bénéficie de 50 M€ de recettes pour 10 M€ de marge par le biais de son merchandising, soit deux fois plus que cinq ans auparavant, et bien plus que l’OL[27]. « Sur ce terrain, ils sont devenus le leader français, et même un grand d’Europe, devant Arsenal ou l’Inter Milan », analyse Peter Rohlmann, du cabinet allemand Sport + Markt[27]. En 2009, afin de ne pas se faire distancer par un Olympique de Marseille plus concurrentiel, le club lyonnais abandonne son équipementier Umbro pour choisir celui de l'OM : Adidas. Ce changement fait espérer une meilleure visibilité à l'étranger et un gain de recettes de l'ordre de 2 à 3 M€ selon les dirigeants lyonnais. Lyon signe aussi un partenariat de sponsoring avec la société de pari sportif BetClic, laquelle s'était déjà engagée avec le club marseillais en 2008. Depuis le 13 juillet 2010, les deux clubs ont ainsi deux mêmes sponsors (Groupama et BetClic) et le même équipementier (Adidas). Durant l'automne 2010, le club marseillais passe de quatre à six boutiques officielles dont une boutique OM qui ouvre à Paris[27].

Sur le plan des mutations, l'Olympique lyonnais domine totalement le club marseillais sur la période 2005-2010. L'OL affiche une plus-values moyenne de 23,9 M€ sur cette période, quand l'OM fait une perte moyenne de 1,1 M€. Le business-model lyonnais a pour principe de céder un joueur dès qu'une offre dépasse l'offre moyenne du marché ; les cas de Michael Essien (38 M€), Mahamadou Diarra (22 M€), Florent Malouda (21,5 M€) ou Karim Benzema (35 M€) étayent cette analyse. En 2008, Lyon a deboursé 4,6 M€ pour moderniser son centre de formation, suivi chronologiquement par l'OM avec une dépense de 3,8 M€. A ajouter aux mutations, les plus-values espérées par la revente de joueurs formés en leur sein constitue une autre rivalité[27].

Les stades des clubs respectifs sont un autre aspect de la rivalité économique. En 2010, la billetterie du stade de Gerland rapporte 22 M€ au club (40 000 places pour un prix moyen de 26€) et Lyon table sur une augmentation des revenus de 50 M€ grâce à la construction du stade des Lumières. L'Olympique de Marseille dispose en 2010 d'une recette de billetterie à peine supérieur (60 000 places pour un prix moyen de 19€) et table sur une augmentation de recettes de l'ordre de 12 M€. Cependant, les travaux de rénovation du stade Vélodrome sont susceptibles d'amputer les recettes du club de 8 M€ durant trois ans[27],[30] pour cause de fermeture des tribunes en travaux et donc une diminution temporaire de la capacité du stade.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Historique des confrontations[modifier | modifier le code]

Liste des rencontres officielles[31]
# Date Compétition Lieu Rencontre Résultat Buteur(s) OL Buteur(s) OM Affluence
1 11 novembre 1951 Division 1 (13e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 2 Flamion But inscrit après 28 minutes 28e, Dupraz But inscrit après 41 minutes 41e Alarcon But inscrit après 67 minutes 67e, Lanfranchi But inscrit après 71 minutes 71e 14 335
2 13 avril 1952 Division 1 (30e j.) Stade Vélodrome OM-OL 3 - 1 Juillard But inscrit après 76 minutes 76e Andersson But inscrit après 58 minutes 58e But inscrit après 71 minutes 71e, Mercurio But inscrit après 67 minutes 67e 8 464
3 26 septembre 1954 Division 1 (7e j.) Stade de Gerland OL-OM 3 - 0 Fatton But inscrit après 38 minutes 38e But inscrit après 62 minutes 62e, Hjalmarsson But inscrit après 55 minutes 55e - 22 482
4 30 janvier 1955 Division 1 (25e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 0 - Andersson But inscrit après 40 minutes 40e 18 262
5 6 novembre 1955 Division 1 (12e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 1 Kermali But inscrit après 41 minutes 41e Andersson But inscrit après 10 minutes 10e 20 458
6 20 mai 1956 Division 1 (33e j.) Stade Vélodrome OM-OL 5 - 1 Antonio But inscrit après 76 minutes 76e Durand But inscrit après 19 minutes 19e, Gransart But inscrit après 30 minutes 30e, Mercurio But inscrit après 69 minutes 69e,
Andersson But inscrit après 73 minutes 73e, Scotti But inscrit après 84 minutes 84e
13 303
7 9 décembre 1956 Division 1 (14e j.) Stade Vélodrome OM-OL 3 - 2 Cossou But inscrit après 73 minutes 73e, Schultz But inscrit après 83 minutes 83e Mercurio But inscrit après 28 minutes 28e, Andersson But inscrit après 77 minutes 77e, Scotti But inscrit après 85 minutes 85e 19 526
8 1er janvier 1957 Division 1 (19e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 0 Fatton But inscrit après 46 minutes 46e But inscrit après 86 minutes 86e - 6 032
9 19 septembre 1957 Division 1 (5e j.) Stade Vélodrome OM-OL 2 - 3 Moresco But inscrit après 04 minutes 04e, Cossou But inscrit après 67 minutes 67e, Kermali But inscrit après 80 minutes 80e Scotti But inscrit après 44 minutes 44e, Curyl But inscrit après 51 minutes 51e 13 727
10 30 mars 1958 Division 1 (29e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 1 Kermali But inscrit après 25 minutes 25e Jensen But inscrit après 52 minutes 52e 7 792
11 10 septembre 1958 Division 1 (6e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 1 Cossou Eschmann But inscrit après 66 minutes 66e 14 246
12 26 avril 1959 Division 1 (33e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 1 Levandowicz But inscrit après 54 minutes 54e Marcel But inscrit après 49 minutes 49e 4 102
13 4 avril 1962 Coupe Charles Drago
(1/4 f)
Stade Vélodrome OM-OL 0 - 1 Salem But inscrit après 60 minutes 60e - 14 000
14 18 août 1962 Division 1 (1re j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 1 Rambert But inscrit après 83 minutes 83e Stopyra But inscrit après 71 minutes 71e 7 894
15 10 mars 1963 Coupe de France (1/8 f) Stadium OL-OM 2 - 1 Polak But inscrit après 55 minutes 55e (pén.), Di Nallo But inscrit après 63 minutes 63e Milazzo But inscrit après 89 minutes 89e 7 389
16 7 avril 1963 Division 1 (33e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 2 Di Nallo But inscrit après 50 minutes 50e, Combin But inscrit après 74 minutes 74e S. Roy But inscrit après 83 minutes 83e 5 885
17 30 octobre 1966 Division 1 (13e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 2 Maison But inscrit après 35 minutes 35e (pén.), Rambert But inscrit après 81 minutes 81e Joseph But inscrit après 33 minutes 33e But inscrit après 43 minutes 43e 9 931
18 28 avril 1967 Division 1 (32e j.) Stade Vélodrome OM-OL 4 - 1 Di Nallo But inscrit après 10 minutes 10e Destrumelle But inscrit après 6 minutes 6e, Casolari But inscrit après 22 minutes 22e,
J. Djorkaeff But inscrit après 32 minutes 32e, Skoblar But inscrit après 81 minutes 81e
9 571
19 7 octobre 1967 Division 1 (9e j.) Stade Vélodrome OM-OL 2 - 1 Lekkak But inscrit après 60 minutes 60e Donnat But inscrit après 43 minutes 43e, Joseph But inscrit après 75 minutes 75e 14 263
20 2 mars 1968 Division 1 (26e j.) Stade de Gerland OL-OM 3 - 2 Di Nallo But inscrit après 15 minutes 15e But inscrit après 49 minutes 49e, Pin But inscrit après 31 minutes 31e Joseph But inscrit après 8 minutes 8e But inscrit après 44 minutes 44e 9 007
21 8 décembre 1968 Division 1 (15e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 3 An. Perrin But inscrit après 15 minutes 15e, A. Guy But inscrit après 57 minutes 57e Bonnel But inscrit après 26 minutes 26e, Joseph But inscrit après 41 minutes 41e, Magnusson But inscrit après 62 minutes 62e 12 214
22 20 mai 1969 Division 1 (31e j.) Stade Vélodrome OM-OL 2 - 2 Lekkak But inscrit après 2 minutes 2e But inscrit après 20 minutes 20e Bonnel But inscrit après 12 minutes 12e, Joseph But inscrit après 30 minutes 30e 18 920
23 16 novembre 1969 Division 1 (14e j.) Stade Vélodrome OM-OL 4 - 1 Rambert But inscrit après 72 minutes 72e J. Djorkaeff But inscrit après 10 minutes 10e (pén.), Skoblar But inscrit après 32 minutes 32e But inscrit après 54 minutes 54e,
Joseph But inscrit après 67 minutes 67e
28 630
24 13 mai 1970 Division 1 (29e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 0 A. Guy But inscrit après 53 minutes 53e - 7 524
25 25 octobre 1970 Division 1 (12e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 4 Di Nallo But inscrit après 67 minutes 67e Skoblar But inscrit après 15 minutes 15e But inscrit après 66 minutes 66e But inscrit après 76 minutes 76e, Loubet But inscrit après 81 minutes 81e 21918
26 8 mai 1971 Division 1 (31e j.) Stade Vélodrome OM-OL 2 - 2 Domenech But inscrit après 57 minutes 57e, Di Nallo But inscrit après 81 minutes 81e Loubet But inscrit après 37 minutes 37e, Couécou But inscrit après 59 minutes 59e 24 647
27 11 août 1971 Division 1 (1re j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 1 Lacombe But inscrit après 73 minutes 73e Gress But inscrit après 53 minutes 53e 34 530
28 26 mai 1972 Division 1 (38e j.) Stade de Gerland OL-OM 3 - 3 Di Nallo But inscrit après 42 minutes 42e, Lacombe But inscrit après 60 minutes 60e,
Baeza But inscrit après 67 minutes 67e
Bracci But inscrit après 9 minutes 9e, Skoblar But inscrit après 36 minutes 36e But inscrit après 63 minutes 63e 30 519
29 16 août 1972 Division 1 (2e j.) Stade Vélodrome OM-OL 5 - 2 Chiesa But inscrit après 30 minutes 30e, Di Nallo But inscrit après 72 minutes 72e Bonnel But inscrit après 2 minutes 2e But inscrit après 8 minutes 8e But inscrit après 49 minutes 49e,
Skoblar But inscrit après 56 minutes 56e But inscrit après 69 minutes 69e (pén.)
32 000
30 7 janvier 1973 Division 1 (20e j.) Stade de Gerland OL-OM 4 - 4 Di Nallo But inscrit après 15 minutes 15e But inscrit après 34 minutes 34e, Prost But inscrit après 44 minutes 44e,
Lacombe But inscrit après 52 minutes 52e
Di Caro But inscrit après 7 minutes 7e, Franceschetti But inscrit après 24 minutes 24e,
Skoblar But inscrit après 35 minutes 35e But inscrit après 39 minutes 39e
12 070
31 14 avril 1973 Coupe de France
(1/4 f aller)
Stade Vélodrome OM-OL 1 - 0 - Bonnel But inscrit après 16 minutes 16e 35 000
32 18 avril 1973 Coupe de France
(1/4 f retour)
Stade de Gerland OL-OM 4 - 0 Lacombe But inscrit après 23 minutes 23e But inscrit après 88 minutes 88e, Chiesa But inscrit après 52 minutes 52e,
Baeza But inscrit après 65 minutes 65e
- 37 219
33 6 octobre 1973 Division 1 (10e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 2 Lacombe But inscrit après 32 minutes 32e, Yves But inscrit après 82 minutes 82e Skoblar But inscrit après 51 minutes 51e, Bosquier But inscrit après 55 minutes 55e 19 101
34 13 mars 1974 Division 1 (28e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 1 Ravier But inscrit après 22 minutes 22e Couécou But inscrit après 50 minutes 50e (pén.) 11 687
35 24 septembre 1974 Division 1 (9e j.) Stade Vélodrome OM-OL 0 - 1 Domenech But inscrit après 47 minutes 47e - 22 912
36 16 février 1975 Division 1 (27e j.) Stade de Gerland OL-OM 0 - 1 - Troisi But inscrit après 69 minutes 69e 24 455
37 19 novembre 1975 Division 1 (14e j.) Stade Vélodrome OM-OL 2 - 0 - Boubacar But inscrit après 15 minutes 15e, Emon But inscrit après 85 minutes 85e 11 516
38 30 avril 1976 Division 1 (32e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 1 Lacombe But inscrit après 65 minutes 65e But inscrit après 79 minutes 79e Yazalde But inscrit après 90 minutes 90e (pén.) 13 352
39 12 juin 1976 Coupe de France (Finale) Parc des Princes OM-OL 2 - 0 - Noguès But inscrit après 66 minutes 66e, Boubacar But inscrit après 84 minutes 84e 45 661
40 6 novembre 1976 Division 1 (13e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 1 Lacombe But inscrit après 4 minutes 4e, Ferrigno But inscrit après 40 minutes 40e Noguès But inscrit après 75 minutes 75e 21 116
41 28 avril 1977 Division 1 (31e j.) Stade Vélodrome OM-OL 3 - 1 Domenech But inscrit après 3 minutes 3e Florès But inscrit après 11 minutes 11e But inscrit après 31 minutes 31e,
Noguès But inscrit après 74 minutes 74e
9 886
42 22 octobre 1977 Division 1 (13e j.) Stade de Gerland OL-OM 4 - 2 Lacombe But inscrit après 23 minutes 23e (pén.) But inscrit après 26 minutes 26e But inscrit après 71 minutes 71e (pén.),
Spiegel But inscrit après 43 minutes 43e
Boubacar But inscrit après 33 minutes 33e, Trésor But inscrit après 80 minutes 80e 17 462
43 11 mars 1978 Division 1 (31e j.) Stade Vélodrome OM-OL 4 - 0 - Berdoll But inscrit après 9 minutes 9e But inscrit après 73 minutes 73e, Florès But inscrit après 59 minutes 59e,
Boubacar But inscrit après 85 minutes 85e (pén.)
18 722
44 14 octobre 1978 Division 1 (15e j.) Stade Vélodrome OM-OL 2 - 2 Bracci But inscrit après 6 minutes 6e (csc), Chiesa But inscrit après 28 minutes 28e Florès But inscrit après 32 minutes 32e, Buigues But inscrit après 67 minutes 67e 12 182
45 27 avril 1979 Division 1 (33e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 1 Chiesa But inscrit après 43 minutes 43e Berdoll But inscrit après 45 minutes 45e 5 812
46 2 novembre 1979 Division 1 (15e j.) Stade Vélodrome OM-OL 3 - 1 Xuereb But inscrit après 21 minutes 21e Temime But inscrit après 7 minutes 7e, N'Gom But inscrit après 40 minutes 40e, Six But inscrit après 44 minutes 44e 9 438
47 18 avril 1980 Division 1 (33e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 0 Olio But inscrit après 6 minutes 6e (pén.) - 25 000
48 29 octobre 1983 Division 2 (18e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 0 - Lopez But inscrit après 85 minutes 85e 37 043
49 7 avril 1984 Division 2 (36e j.) Stade de Gerland OL-OM 0 - 1 - Rubio But inscrit après 89 minutes 89e 31 030
50 21 avril 1987 Coupe de France
(1/8 f aller)
Stade Vélodrome OM-OL 3 - 0 - Cubaynes But inscrit après 37 minutes 37e But inscrit après 82 minutes 82e, Papin But inscrit après 48 minutes 48e (pén.) 16 666
51 6 mai 1987 Coupe de France
(1/8 f retour)
Stade de Gerland OL-OM 2 - 2 Remark But inscrit après 27 minutes 27e, N'Domba But inscrit après 76 minutes 76e Genghini But inscrit après 35 minutes 35e, Förster But inscrit après 45 minutes 45e 18 000
52 21 juillet 1989 Division 1 (1re j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 4 Génésio But inscrit après 60 minutes 60e Papin But inscrit après 05 minutes 05e, Sauzée But inscrit après 08 minutes 08e, Eyraud But inscrit après 14 minutes 14e,
Mozer But inscrit après 51 minutes 51e
24 551
53 19 mai 1990 Division 1 (38e j.) Stade Vélodrome OM-OL 0 - 1 Kabongo But inscrit après 87 minutes 87e - 23 400
54 11 août 1990 Division 1 (4e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 2 Cabañas But inscrit après 32 minutes 32e (pén.), Bouderbala But inscrit après 77 minutes 77e Cantona But inscrit après 18 minutes 18e, Papin But inscrit après 25 minutes 25e 36 151
55 13 janvier 1991 Division 1 (22e j.) Stade Vélodrome OM-OL 7 - 0 - Vercruysse But inscrit après 31 minutes 31e, Papin But inscrit après 36 minutes 36e But inscrit après 50 minutes 50e But inscrit après 68 minutes 68e But inscrit après 89 minutes 89e,
Germain But inscrit après 56 minutes 56e But inscrit après 70 minutes 70e
26 808
56 27 juillet 1991 Division 1 (2e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 1 Bouafia But inscrit après 8 minutes 8e Papin But inscrit après 46 minutes 46e 35 000
57 30 novembre 1991 Division 1 (20e j.) Stade Vélodrome OM-OL 0 - 0 - - 23 295
58 29 août 1992 Division 1 (4e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 2 Debbah But inscrit après 13 minutes 13e But inscrit après 89 minutes 89e Sauzée But inscrit après 9 minutes 9e, Boli But inscrit après 90 minutes 90e 25 000
59 23 janvier 1993 Division 1 (22e j.) Stade Vélodrome OM-OL 2 - 1 Billong But inscrit après 23 minutes 23e Völler But inscrit après 3 minutes 3e But inscrit après 80 minutes 80e 20 000
60 9 novembre 1993 Division 1 (17e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 0 Roche But inscrit après 80 minutes 80e - 22 000
61 26 avril 1994 Division 1 (35e j.) Stade Vélodrome OM-OL 3 - 0 - Anderson But inscrit après 07 minutes 07e But inscrit après 88 minutes 88e (pén.),
Stojković But inscrit après 47 minutes 47e
28 000
62 10 août 1996 Division 1 (1re j.) Stade Vélodrome OM-OL 3 - 1 Caveglia But inscrit après 6 minutes 6e Roy But inscrit après 35 minutes 35e, Gravelaine But inscrit après 68 minutes 68e, Libbra But inscrit après 80 minutes 80e 19 500
63 24 mai 1997 Division 1 (38e j.) Stade de Gerland OL-OM 8 - 0 Caveglia But inscrit après 1 minutes 1e But inscrit après 35 minutes 35e, Maurice But inscrit après 8 minutes 8e But inscrit après 29 minutes 29e,
Gava But inscrit après 15 minutes 15e, Giuly But inscrit après 20 minutes 20e But inscrit après 25 minutes 25e But inscrit après 54 minutes 54e
- 28 250
64 4 septembre 1997 Division 1 (6e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 0 - Gravelaine But inscrit après 56 minutes 56e 21 983
65 10 janvier 1998 Division 1 (22e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 1 Caveglia But inscrit après 62 minutes 62e But inscrit après 81 minutes 81e Blanc But inscrit après 4 minutes 4e 29 416
66 19 novembre 1998 Division 1 (15e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 1 Linarès But inscrit après 17 minutes 17e, Violeau But inscrit après 55 minutes 55e Maurice But inscrit après 76 minutes 76e 39 871
67 30 avril 1999 Division 1 (31e j.) Stade Vélodrome OM-OL 0 - 0 - - 57 414
68 15 octobre 1999 Division 1 (11re j.) Stade Vélodrome OM-OL 0 - 1 Anderson But inscrit après 37 minutes 37e - 52 892
69 26 février 2000 Division 1 (27e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 0 Vairelles But inscrit après 28 minutes 28e, Anderson But inscrit après 53 minutes 53e - 39 758
70 1er octobre 2000 Division 1 (10e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 1 Anderson But inscrit après 53 minutes 53e (pén.) Belmadi But inscrit après 7 minutes 7e 48 729
71 6 février 2001 Division 1 (26e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 1 Anderson But inscrit après 52 minutes 52e (pén.) Leroy But inscrit après 76 minutes 76e 37 093
72 8 septembre 2001 Division 1 (6e j.) Stade Vélodrome OM-OL 0 - 0 - - 52 559
73 23 janvier 2002 Division 1 (22e j.) Stade de Gerland OL-OM 4 - 0 Anderson But inscrit après 24 minutes 24e (pén.), Laigle But inscrit après 29 minutes 29e, But inscrit après 35 minutes 35e, Govou But inscrit après 32 minutes 32e - 38 378
74 16 août 2002 Ligue 1 (3e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 1 Govou But inscrit après 14 minutes 14e Bakayoko But inscrit après 29 minutes 29e 56 529
75 10 janvier 2003 Ligue 1 (21e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 0 Luyindula But inscrit après 41 minutes 41e - 38 775
76 9 novembre 2003 Ligue 1 (13e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 4 Élber But inscrit après 19 minutes 19e, Luyindula But inscrit après 39 minutes 39e But inscrit après 57 minutes 57e,
Juninho But inscrit après 90 minutes 90e
Van Buyten But inscrit après 20 minutes 20e 56 207
77 3 avril 2004 Ligue 1 (31e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 2 Luyindula But inscrit après 16 minutes 16e Drogba But inscrit après 4 minutes 4e, Meriem But inscrit après 84 minutes 84e 38 602
78 17 décembre 2004 Ligue 1 (19e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 1 Govou But inscrit après 38 minutes 38e Luyindula But inscrit après 3 minutes 3e 38 728
79 21 mai 2005 Ligue 1 (37re j.) Stade Vélodrome OM-OL 0 - 1 Juninho But inscrit après 56 minutes 56e - 57 041
80 14 août 2005 Ligue 1 (3e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 1 Carew But inscrit après 35 minutes 35e Taiwo But inscrit après 7 minutes 7e 57 609
81 11 janvier 2006 Ligue 1 (21e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 1 Tiago But inscrit après 54 minutes 54e, Govou But inscrit après 83 minutes 83e Lamouchi But inscrit après 19 minutes 19e 38 912
82 11 avril 2006 Coupe de France (1/4 f ) Stade de Gerland OL-OM 1 - 2 Fred But inscrit après 22 minutes 22e Maoulida But inscrit après 17 minutes 17e, Niang But inscrit après 64 minutes 64e 38 885
83 22 octobre 2006 Ligue 1 (10e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 4 Juninho But inscrit après 20 minutes 20e But inscrit après 78 minutes 78e, Benzema But inscrit après 48 minutes 48e,
Källström But inscrit après 87 minutes 87e
Bamogo But inscrit après 70 minutes 70e 57 376
84 31 janvier 2007 Coupe de France (1/8 f ) Stade Vélodrome OM-OL 2 - 1 Cris But inscrit après 18 minutes 18e Pagis But inscrit après 88 minutes 88e, Niang But inscrit après 90 minutes 90e 58 000
85 11 mars 2007 Ligue 1 (28e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 1 Baroš But inscrit après 20 minutes 20e Niang But inscrit après 87 minutes 87e 38 930
86 11 novembre 2007 Ligue 1 (14e j.) Stade de Gerland OL-OM 1 - 2 Juninho But inscrit après 7 minutes 7e Niang But inscrit après 10 minutes 10e (pén.), But inscrit après 42 minutes 42e 38 811
87 6 avril 2008 Ligue 1 (32e j.) Stade Vélodrome OM-OL 3 - 1 Cana But inscrit après 45+2 minutes 45+2e (csc) Cissé But inscrit après 26 minutes 26e, Niang But inscrit après 28 minutes 28e But inscrit après 54 minutes 54e 56 271
88 14 décembre 2008 Ligue 1 (18e j.) Stade de Gerland OL-OM 0 - 0 - - 39 638
89 28 janvier 2009 Coupe de France (1/16 f ) Stade de Gerland OL-OM 1 - 0 Benzema But inscrit après 2 minutes 2e - 28 308
90 17 mai 2009 Ligue 1 (36e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 3 Benzema But inscrit après 31 minutes 31e (pén.) But inscrit après 42 minutes 42e, Juninho But inscrit après 90 minutes 90e Wiltord But inscrit après 80 minutes 80e 56 498
91 8 novembre 2009 Ligue 1 (13e j.) Stade de Gerland OL-OM 5 - 5 Pjanić But inscrit après 3 minutes 3e, Govou But inscrit après 14 minutes 14e,
Lisandro But inscrit après 81 minutes 81e But inscrit après 84 minutes 84e (pén.), Bastos But inscrit après 89 minutes 89e
Diawara But inscrit après 11 minutes 11e, Cheyrou But inscrit après 44 minutes 44e, Koné But inscrit après 47 minutes 47e,
Brandão But inscrit après 79 minutes 79e, Toulalan But inscrit après 90 minutes 90e (csc)
38 018
92 21 mars 2010 Ligue 1 (29e j.) Stade Vélodrome OM-OL 2 - 1 Gomis But inscrit après 80 minutes 80e Kaboré But inscrit après 67 minutes 67e, Taiwo But inscrit après 81 minutes 81e 52 557
93 19 décembre 2010 Ligue 1 (18e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 1 Lisandro But inscrit après 35 minutes 35e Valbuena But inscrit après 51 minutes 51e 54 290
94 8 mai 2011 Ligue 1 (34e j.) Stade de Gerland OL-OM 3 - 2 Lisandro But inscrit après 25 minutes 25e (pén.), Delgado But inscrit après 69 minutes 69e,
Cris But inscrit après 84 minutes 84e
Lucho But inscrit après 70 minutes 70e, Rémy But inscrit après 78 minutes 78e 39 548
95 18 septembre 2011 Ligue 1 (6e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 0 Gomis But inscrit après 17 minutes 17e, Michel Bastos But inscrit après 29 minutes 29e - 38 010
96 5 février 2012 Ligue 1 (22e j.) Stade Vélodrome OM-OL 2 - 2 Gomis But inscrit après 34 minutes 34e, Diawara But inscrit après 43 minutes 43e (csc) Cheyrou But inscrit après 15 minutes 15e, Brandão But inscrit après 32 minutes 32e 41 474
97 14 avril 2012 Coupe de la Ligue (Finale) Stade de France OL-OM 0 - 1 (a.p.) - Brandão But inscrit après 105 minutes 105e 78 877
98 28 novembre 2012 Ligue 1 (10e j.) Stade Vélodrome OM-OL 1 - 4 Gomis But inscrit après 3 minutes 3e (pén.) But inscrit après 34 minutes 34e But inscrit après 72 minutes 72e,
Malbranque But inscrit après 48 minutes 48e
Rémy But inscrit après 77 minutes 77e 35 359
99 10 mars 2013 Ligue 1 (28e j.) Stade de Gerland OL-OM 0 - 0 - - 38 819
100 15 décembre 2013 Ligue 1 (18e j.) Stade de Gerland OL-OM 2 - 2 Lacazette But inscrit après 17 minutes 17e, Gomis But inscrit après 44 minutes 44e Gignac But inscrit après 45 minutes 45e, Thauvin But inscrit après 79 minutes 79e 34 218
101 15 janvier 2014 Coupe de la Ligue (1/4 f) Stade de Gerland OL-OM 2 - 1 Gourcuff But inscrit après 24 minutes 24e, Gomis But inscrit après 74 minutes 74e Gignac But inscrit après 89 minutes 89e (pén.) 27 338
102 4 mai 2014 Ligue 1 (36e j.) Stade Vélodrome OM-OL
  •      Victoire de Lyon
  •      Victoire de Marseille

Bilan des confrontations[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 15 janvier 2014

Bilan des confrontations
Matchs Victoires de l'OL Matchs nuls Victoires de l'OM Buts pour OL Buts pour OM
Ligue 1 87 28 34 25 136 139
Ligue 2 2 0 0 2 0 2
Coupe de France 9 3 1 5 11 13
Coupe de la Ligue 2 1 0 1 2 2
Coupe Charles Drago 1 1 0 0 1 0
Total 101 33 35 33 152 156

Palmarès des équipes[modifier | modifier le code]

Palmarès des équipes
Équipe Champion de France Coupe de France Coupe de la Ligue Trophée des champions Ligue des champions Coupe Intertoto Champion de France de deuxième division
OL[32] 7 5 1 7 0 1 3
OM[33] 9 10 3 2 1 1 1

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Bafétimbi Gomis a inscrit sept buts pour l'Olympique lyonnais depuis 2010.

Les décennies 1960 et 1970 ont été propices pour les buteurs de ces Choc puisque quatre des cinq meilleurs buteurs en sont issus : Josip Skoblar, Bernard Lacombe, Fleury Di Nallo et Joseph Yegba Maya.

Meilleurs buteurs
Joueur Nb. de buts Club Période
1 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Josip Skoblar 13 Marseille 1967-1973
2 Drapeau de la France Bernard Lacombe 12 Lyon 1971-1977
3 Drapeau de la France Fleury Di Nallo 11 Lyon 1963-1973
4 Drapeau du Cameroun Joseph Yegba Maya 8 Marseille 1966-1969
Drapeau de la France Jean-Pierre Papin 8 Marseille 1987-1991
Drapeau de la France Bafétimbi Gomis 8 Lyon 2010-
7 Drapeau : Sénégal Mamadou Niang 7 Marseille 2006-2008
7 Drapeau de la Suède Gunnar Andersson 6 Marseille 1952-1956
Drapeau de la France Joseph Bonnel 6 Marseille 1968-1973
Drapeau du Brésil Sonny Anderson 6 Lyon 1999-2002
Drapeau du Brésil Juninho 6 Lyon 2003-2009

Série d'invincibilité[modifier | modifier le code]

Le plus grand nombre de victoires consécutives a été établi par l'OM avec trois succès lors des confrontations 48, 49 et 50. Les deux clubs ont de multiples fois enchainé deux victoires de rang. En termes de série d'invincibilité, Lyon a réalisé une performance de douze matchs sans défaites entre 1998 et 2003, la meilleure série pour Marseille étant de sept matchs entre 1970 et 1973.

Série d'invincibilité
Club Du Au Série
Lyon 10 janvier 1998
OL 2-1 OM
9 novembre 2003
OM 1-4 OL
12 matchs (7V - 5N)
Lyon 1er janvier 1957
OL 2-0 OM
30 octobre 1966
OL 2-2 OM
10 matchs (5V - 5N)
Marseille 25 octobre 1970
OL 1-4 OM
14 avril 1973
OM 1-0 OL
7 matchs (3V - 4N)
Marseille 11 août 1990
OL 2-2 OM
23 janvier 1993
OM 2-1 OL
6 matchs (2V - 4N)
Marseille 29 octobre 1983
OM 1-0 OL
21 juillet 1989
OL 1-4 OM
5 matchs (4V - 1N)
Marseille 31 janvier 2007
OM 2-1 OL
14 décembre 2008
OL 0-0 OM
5 matchs (3V - 2N)

D'un club à l'autre[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 28 novembre 2012

L'OL, puis l'OM[modifier | modifier le code]

Nom Poste OL OM
Carrière Apps Buts Carrière Apps Buts
Drapeau : France Loïc Rémy Attaquant 2004-2008 19 0 2010-2013 105 42
Drapeau : France Alou Diarra Milieu 2006-2007 24 3 2011-2012 50 2
Drapeau : France Hatem Ben Arfa Attaquant 2002-2008 92 12 2008-2010 91 15
Drapeau : France Sylvain Wiltord Attaquant 2004-2007 114 32 2009-2009 14 1
Drapeau : France Peguy Luyindula Attaquant 2001-2004 126 46 2004-2005 42 10
Drapeau : France Fabrice Fiorèse Attaquant 1995-1997 2 0 2004-2005 18 2
Drapeau : France Steve Marlet Attaquant 2000-2001 49 18 2003-2005 64 17
Drapeau : France Florian Maurice Attaquant 1991-1997 126 44 1998-2001 62 23
Drapeau : France Daniel Bravo Milieu 1997-1998 14 4 1998-1999 20 1
Drapeau : France Éric Roy Milieu 1993-1996 111 9 1996-1999 87 10
Drapeau : France Manuel Amoros Défenseur 1993-1995 66 3 1995-1996 16 0
Drapeau : France Bruno N'Gotty Défenseur 1988-1995 237 13 2000-2001 32 0
Drapeau : France François Lemasson Gardien 1987-1990 101 0 1998-1999 5 0
Drapeau : France J-F Domergue Défenseur 1982-1983 - - 1986-1988 80 6
Drapeau : France Daniel Xuereb Milieu 1977-1981 - - 1991-1992 21 5
Drapeau : France Jean Tigana Milieu 1978-1981 104 15 1989-1991 76 1
Drapeau : France Jean Djorkaeff Défenseur 1958-1966 - - 1966-1970 139 12

L'OM, puis l'OL[modifier | modifier le code]

Nom Poste OM OL
Carrière Apps Buts Carrière Apps Buts
Drapeau : France Benoît Pedretti Milieu 2004-2005 31 3 2005-2006 26 2
Drapeau : France Reynald Pedros Milieu 1996-1999 21 1 1997-1998 15 2
Drapeau : Brésil Sonny Anderson Attaquant 1993-1994 24 16 1999-2003 154 91
Drapeau : France Pascal Olmeta Gardien 1990-1993 98 0 1993-1996 146 0
Drapeau : France Manuel Amoros Milieu 1989-1993 108 2 1993-1995 66 3
Drapeau : Ghana Abedi Pelé Milieu 1987-1993 138 29 1993-1994 31 3
Drapeau : Algérie Ali Bouafia Milieu 1987-1988 12 1 1988-1992 126 24
Drapeau : France François Brisson Attaquant 1986-1988 31 1 1989-1990 28 7
Drapeau : France Albert Emon Attaquant 1968-1977 133 37 1981-1986 60 17

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le choc des Olympiques », sur http://rhone-alpes-auvergne.france3.fr/ (consulté le 7 mai 2010)
  2. « Marseille et Lyon rejouent le choc des Olympiques », sur http://www.libelyon.fr/ (consulté le 7 mai 2010)
  3. « Origine de l'Olympico », sur http://www.sofoot.com/,‎ 14 decembre 2010 (consulté le 18 mars 2011)
  4. « France 3 : 7,2 millions de télésp. pour Marseille/Lyon », sur http://www.ozap.com/,‎ 1er février 2007 (consulté le 13 février 2013)
  5. « OM-OL, record d'audience pour Canal + », sur http://www.football.fr/,‎ 18 mai 2009 (consulté le 15 avril 2010)
  6. « OM-Lyon a-t-il supplanté PSG-OM ? », sur http://www.om.net/ (consulté le 14 mai 2011)
  7. « Fiche compétition : Coupe de France 1975/1976 », sur http://www.footballdatabase.eu/ (consulté le 13 mai 2011)
  8. « Championnat de France 1975/1976 », sur http://www.sportvox.fr/ (consulté le 13 mai 2011)
  9. « Classement du championnat de France 2006-2007 », sur http://www.lfp.fr/ (consulté le 13 mai 2011)
  10. « Classement du championnat de France 2009-2010 », sur http://www.lfp.fr/ (consulté le 13 mai 2011)
  11. « Saison 1951/1952 - 13e journée - OL-OM », sur http://www.lfp.fr/ (consulté le 13 mai 2011)
  12. « Saison 1951/1952 - 30e journée - OM-OL », sur http://www.lfp.fr/ (consulté le 13 mai 2011)
  13. « 20 mai 1956 l'OM bat Lyon 5 à 1 au Vélodrome », sur http://om4ever.com/ (consulté le 13 mai 2011)
  14. « L'OM bat Lyon 2 à 0 en finale de la Coupe de France 1976 », sur http://om4ever.com/ (consulté le 14 mai 2011)
  15. a et b « OM-Lyon : les records », sur http://www.omplanete.com/ (consulté le 15 avril 2010)
  16. « Marseille 1-4 Lyon - Championnat de Ligue 1 2003/2004 », sur http://www.omplanete.com/ (consulté le 14 mai 2011)
  17. « Et un régal pour finir », sur http://www.lequipe.fr/,‎ 8 novembre 2009 (consulté le 15 avril 2010)
  18. « Lyon - Marseille, la match de l'année », sur http://www.football365.fr/,‎ 8 novembre 2009 (consulté le 15 avril 2010)
  19. OL-OM, du jamais vu depuis 1957
  20. « Clubs européens sur Facebook au 3 mai 2011 », sur http://www.sportune.fr/,‎ 3 mai 2011 (consulté le 12 mai 2011)
  21. « Clubs français sur Facebook au 22 avril 2011 », sur http://www.sportune.fr/,‎ 22 avril 2011 (consulté le 12 mai 2011)
  22. « L'OM le plus populaire en France », sur http://www.le10sport.com/,‎ 22 septembre 2010 (consulté le 18 mars 2011)
  23. « L’OM détient le record d’affluence dans 14 stades de Ligue 1 ! », sur http://www.sportune.fr/ (consulté le 15 mai 2011)
  24. « Lille outsider des affluences », sur http://www.lequipe.fr/ (consulté le 15 mai 2011)
  25. « L’OM, champion des affluences », sur http://www.om.net/ (consulté le 15 mai 2011)
  26. « Lyon est-elle la grande équipe que le foot français attend ? », sur http://www.ladepeche.fr/ (consulté le 15 mai 2011)
  27. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k « OL-OM : qui gagnera le ballon d’or du business ? », sur www.scan-player.com,‎ août 2010 (consulté le 17 mai 2010)
  28. a, b et c « Les 20 clubs de football les plus riches du monde de 2009 », sur www.sportune.fr,‎ 1er mars 2010 (consulté le 17 mai 2010)
  29. a et b « L’OM bientôt aussi riche que l’OL », sur www.sportune.fr,‎ 1er mars 2010 (consulté le 17 mai 2010)
  30. « Les abonnés, «une priorité absolue» », sur www.lequipe.fr,‎ 19 mai 2011 (consulté le 19 mai 2011)
  31. « Historique des confrontations entre les deux clubs », sur www.om-passion.com (consulté le 13 mars 2013)
  32. « Olympique lyonnais - palmarès », sur http://www.lfp.fr/ (consulté le 14 mai 2011)
  33. « Olympique de Marseille - palmarès », sur http://www.lfp.fr/ (consulté le 14 mai 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]