Olympique (rugby à XV)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Olympique (rugby))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Olympique.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Olympique de Paris ni Olympique de Pantin.

Olympique

Généralités
Fondation 1895
Disparition 1902
Couleurs ciel et blanc
Stade Bezons
Parc des Princes
Siège 24, rue du Commandant Guilbaud
75016 Paris
Président Jean-Baptiste Charcot
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat de France (1)

L'Olympique est un club parisien de rugby à XV actif depuis sa fondation en 1895 jusqu'à sa fusion au sein du Racing club de France en 1902. Durant sa courte période d'existence, il participe au Championnat de France de rugby à XV qu'il remporte une fois en 1896 pour deux finales perdues en 1895 et 1897.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Olympique (surnommé l'O.) est fondé en 1895 à l'initiative de Jean-Baptiste Charcot et plusieurs dissidents du Racing club de France et des élèves du lycée Michelet de Vanves[1]. Initialement, le club réside à Bezons dans le Val-d'Oise. Finaliste du Championnat de France dès sa première participation en 1895, il devient champion de France en 1896. Il dispute le championnat de Paris de 1re série jusqu'en 1899. Il termine second en 1897, 3e en 1898 et 1899.

Le club devient progressivement un organisateur d'évènements sportifs et organise la Coupe de l'Olympique de la saison 1899-1900 à la saison 1901-1902. L'Olympique' reprend la compétition en 1901-1902 dans les séries inférieures. En février 1902, le club devient le locataire exclusif du Parc des Princes[2], le Racing club de France devant se trouver pour la saison suivante un autre terrain. En septembre 1902, à l'initiative de Frantz Reichel, alors vice-président du club, et de Paul Lejeune, président du RCF, l'Olympique et le Racing club de France fusionnent, ce qui permet à ce dernier de disposer de nouveau du Parc des Princes[3]. De fait, le Racing rachetant l'Olympique, les dissidents retrouvent leur club doyen[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Les finales de l'Olympique
Date Vainqueur Score Finaliste Lieu Spectateurs
17 mars 1895 Stade français Paris 16-0 Olympique Vélodrome, Courbevoie ...
5 avril 1896 Olympique 12-0 Stade français Paris Vélodrome, Courbevoie ...
1897 Stade français Paris [Note 2] Olympique ... ...

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Le titre est décerné à l'issue d'une poule finale comprenant 5 clubs. Le Stade français a 10 points, l'Olympique 8.
  3. Il devient par la suite arbitre, en particulier lors de la finale de 1908.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Olympique », sur www.finalesrugby.com (consulté le 13 juin 2012)
  2. G. de L., « L'athlétisme aux Princes », La Presse, no 3542,‎ 8 février 1902, p. 4 (lire en ligne)
  3. a et b « Fusion O.-R.C.F. », La Presse, no 3775,‎ 30 septembre 1902, p. 4 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]