Olympiade d'échecs de 1960

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Olympiade d'échecs de 1960 est une compétition mondiale par équipes et par pays organisée par la FIDE. Les pays s'affrontent sur 4 échiquiers. Chaque équipe peut présenter 6 joueurs (4 titulaires et 2 suppléants).

Cette 14e Olympiade s'est déroulée du 26 octobre au 9 novembre 1960 à Leipzig (RDA).

Les points ne sont pas attribués au regard des résultats des matches inter-nations, mais en fonction des résultats individuels sur chaque échiquier (un point par partie gagnée, un demi-point pour une nulle, zéro point pour une défaite).

Tournoi masculin[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Cette olympiade réunit 40 nations.

La compétition se déroule sur deux tours. Les équipes sont réparties en 4 groupes éliminatoires, les trois premiers de chaque groupe se disputant la finale A, les trois suivants la finale B, le reste étant versé dans la finale C. La finale C ayant plus de 12 participants se déroule selon le système suisse.

Résultats[modifier | modifier le code]

Classement final
1er Drapeau de l'URSS Union soviétique 34
2e Drapeau des États-Unis États-Unis 29
3e Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 27
4e Drapeau de la Hongrie Hongrie 22,5
5e Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie 21,5

La France est reversée en finale C et finit 31e de l'olympiade.

Participants individuels[modifier | modifier le code]

Bobby Fischer opposé à Mikhaïl Tal lors du match USA-URSS
Bobby Fischer opposé à Mikhaïl Tal au premier échiquier du match USA-URSS.

L'URSS gagna ses 20 matches et ses joueurs n'enregistrèrent qu'une seule défaite en 80 parties : celle de Tal face à l'Anglais Penrose. Côté américain, Bobby Fischer participait à sa première olympiade, mais perdit deux parties, dont celle qui l'opposait à Gligoric.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]