Olymel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Olymel (S.E.C. Supraliment) est une entreprise québécoise, propriété de La Coop fédérée spécialisée dans la transformation de la viande, notammant du porc, de la charcuterie, et de la volaille.

Dans le cadre de ses opérations, Supraliment vend ses produits sous différentes marques de commerces;

  1. Olymel;
  2. Flamingo (pour la volaille);
  3. Lafleur.

Elle possède également une compagnie de transport, Transbo. Cette dernière transite les produits entre les installations d'Olymel (inter-usines) et ses clients.

Cette compagnie respecte les normes HACCP, SQF et biosécurité de niveau 2, en plus des normes sanitaires canadiennes, américaines et européennes.[réf. nécessaire]

Elle opère des usines de transformation et d'abattage et a des installations au Québec, en Ontario et en Alberta. La plus vaste est situé à Vallée-Jonction au Québec, avec plus de 800 employés.

Conflits de travail[modifier | modifier le code]

En 2006 la compagnie tente de forcer les syndicats affiliés à la fédération du commerce Confédération des syndicats nationaux à renégocier leurs conventions collectives. La compagnie annonça, en septembre 2006, la fermeture d'une première prévue pour le 30 mars 2007 dans la ville de Saint-Simon mettant à pied 646 travailleurs[1]. Par la suite, le 30 janvier 2007 la firme annonce la fermeture de son usine de la ville de Vallée-Jonction, la plus grande usine de transformation de porc du Québec, pour le 26 mai 2007, à la suite du refus du syndicat et des travailleurs (à 99 %) de voir leur rémunération globale amputée de 30 %. 1100 travailleurs supplémentaires sont alors placés en situation de mise à pied prochaine[2].

Une autre assemblée syndicale se tint le 11 février où les travailleurs rejetèrent à 52,9 % la dernière offre d'Olymel qui était exactement la même que celle proposé avant l'annonce de fermeture. Devant ce constat, le conciliateur nommé par le gouvernement convoqua immédiatement les parties à une rencontre. Au terme des échanges qui se sont poursuivis toute la nuit, le conciliateur a formulé une recommandation instituant un réaménagement de la proposition patronale avec de très légères bonifications, que les deux parties ont accepté de soumettre à leurs mandants. L'assemblée générale s'est tenue le 13 février 2007 après-midi à l'Hôtel National de Tring-Jonction. Les travailleurs ont alors accepté à 62 % la proposition du conciliateur.

C'est l'avocat patronal Lucien Bouchard qui mena cette négociation pour Olymel.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]