Olu Dara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dara.

Olu Dara (né Charles Jones III à Louisville dans le Mississippi en 1941) est un trompettiste, cornetiste, guitariste et chanteur américain. Il fut d'abord connu comme musicien de jazz jouant avec des musiciens d'avant-garde comme David Murray et Henry Threadgill.

Avec son premier album solo In the World: From Natchez to New York, sorti 1998, Dara a révélé un autre aspect de sa personnalité musicale : leader et chanteur d'un orchestre immergé dans la tradition afro-américaine, jouant un mélange éclectique de blues de jazz et de folk, avec des ajouts de funk, de musique populaire africaine et de reggae. L'album Neighborhoods a suivi en 2001 dans une veine similaire (avec des invités comme Dr. John et Cassandra Wilson).

Le rappeur Nas (Nasir Jones) est le fils de Dara. Il a encouragé son père à enregistrer la musique qu'il jouait avec son orchestre et il est invité sur une piste de l'album In the World. Dara joue du cornet sur le morceau "Life's A Bitch" de l'album des débuts de Nas Illmatic en 1994. En 2004, il chante et joue de la trompette sur "Bridging the Gap" de l'album Street's Disciple.

Olu Dara a voyagé en Afrique et en Europe. Il a reçu le nom "Olu Dara" d'un prêtre Yoruba lors de son retour aux États-Unis.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • In the World: From Natchez to New York (1998)
  • Neighborhoods (2001)