Olovo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Olovo (Kupres)
Olovo
Олово
Administration
Pays Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Entité Drapeau de la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine Fédération de Bosnie-et-Herzégovine
Canton Zenica-Doboj
Municipalité Olovo
Code postal 71 340
Démographie
Population 2 586 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 44° 07′ 40″ N 18° 34′ 51″ E / 44.1277, 18.580744° 07′ 40″ Nord 18° 34′ 51″ Est / 44.1277, 18.5807  
Altitude 764 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine

Voir la carte administrative de Bosnie-Herzégovine
City locator 15.svg
Olovo

Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine

Voir la carte topographique de Bosnie-Herzégovine
City locator 15.svg
Olovo
Municipalité de Olovo
Administration
Maire
Mandat
Đemal Memagić (SDA)
2012-2016
Démographie
Population 10 578 hab. (2013)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Superficie 40 780 ha = 407,8 km2
Liens
Site web Site officiel

Olovo (en cyrillique : Олово) est une ville et une municipalité de Bosnie-Herzégovine située dans le canton de Zenica-Doboj et dans la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine. Selon les premiers résultats du recensement bosnien de 2013, la ville intra muros compte 2 586 habitants et la municipalité 10 578[1].

Le nom de la ville, Olovo, signifie le « plomb ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Olovo se trouve sur la route qui conduit de Sarajevo à Tuzla. La ville est entourée de trois rivières, la Stupčanica, la Bioštica et la Krivaja (un affluent de la rivière Bosna). La municipalité est entourée par celles de Zavidovići et Banovići au nord, Vareš à l'ouest, Ilijaš au sud, Sokolac et Han Pijesak au sud-est et Kladanj à l'est et au nord-est.

Vue générale d'Olovo

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Olovo est mentionnée pour la première fois en 1382 sous le nom de Plumbum (en latin, le « plomb ») et, de fait, aux XIVe et XVe siècles, la ville est connue comme un centre de production du plomb, mais aussi comme un important centre commerçant. Dans la seconde moitié du XIVe siècle av. J.-C., est construit le monastère de Sveta Gospa (Notre-Dame), un monastère catholique qui, avec des transformations, existe encore aujourd'hui. Après la conquête ottomane, une mosquée y est bâtie au début du XVIe siècle et, dès le XVIIe siècle, la ville était déjà composée d'environ 75 % de Musulmans[réf. nécessaire].

Après la guerre de Bosnie-Herzégovine et à la suite des accords de Dayton (1995), la plus grande partie de la municipalité d'Olovo a été rattachée à la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine. En revanche, quelques localités ont été entièrement ou partiellement intégrées à la République serbe de Bosnie.

Localités[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité d'Olovo en Bosnie-Herzégovine

La municipalité d'Olovo compte 45 localités :

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville intra muros[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la ville intra muros[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2013
- - 1 366 2 055 2 602 3 311[2] 2 586[1]


Évolution de la population

Répartition de la population par nationalités dans la ville intra muros (1991)[modifier | modifier le code]

Nationalité Nombre %
Musulmans 2 143 64,72
Serbes 820 24,76
Yougoslaves 202 6,10
Croates 94 2,83
Inconnus/Autres 52 1,57[3]

Municipalité[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la municipalité[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1961 1971 1981 1991 2013
13 687 15 203 16 341 16 956 10 578


Répartition de la population dans la municipalité (1991)[modifier | modifier le code]

En 1991, sur un total de 16 956 habitants, la population se répartissait de la manière suivante[4] :

Nationalité Nombre %
Musulmans 12 699 74,89
Serbes 3 193 18,83
Croates 642 3,78
Yougoslaves 285 1,68
Inconnus/Autres 137 0,82

Politique[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales de 2012, les 17 sièges de l'assemblée municipale se répartissaient de la manière suivante[5] :

Parti Sièges
Parti d'action démocratique (SDA) 7
Parti social-démocrate (SDP) 4
Parti pour la Bosnie-Herzégovine (SBiH) 3
Alliance pour un meilleur avenir de la Bosnie-Herzégovine (SBB BiH) 1
Parti pour la municipalité d'Olovo 1
Union sociale-démocrate de Bosnie-Herzégovine (SDU BiH) 1

Đemal Memagić, membre du Parti d'action démocratique (SDA), a été élu maire de la municipalité[6],[7].

Culture[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

L'industrie la plus développée d'Olovo est celle du bois, avec la société SIP Stupcanica. L'industrie textile y est également représentée, avec de petites entreprises dont la plus importante est la société AlmaRas.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Monuments nationaux d'Olovo.

Sur le territoire de la municipalité se trouvent plusieurs monuments culturels inscrits sur la liste des monuments nationaux, parmi lesquels plusieurs nécropoles abritant des stećci, un type particulier de tombes médiévales, dont la nécropole de Mramor, près de Klinčići, qui contient 80 monuments funéraires de ce genre[8] ; cette nécropole fait parallèlement partie des 22 sites avec des stećci proposés par le pays pour une inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO[9]. Les autres nécropoles classées sont celles de Mramorje-Moguš avec 6 stećci[10], de Navitak avec 37 stećci[11], de Mramorje-Lavšići[12],

Deux vieilles mosquées en bois sont également inscrites : celle de Solun, édifiée en 1546[13], et celle de Miljevići, qui remonte au XVIIIe siècle[14].

L'église Notre-Dame d'Olovo est elle aussi inscrite sur la liste des monuments nationaux, en même temps que les biens mobiliers qu'elle contient[15].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr+en) « Census of population - Preliminary results by municipalities and settlements in the Federation of Bosnia and Herzégovine » [PDF], sur http://fzs.ba, Institut de statistiques de la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine (consulté le 6 mai 2015)
  2. (bs) « Population 1961-1991 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 2 mai 2015)
  3. (bs)(hr)(sr) Livre : Composition nationale de la population - Résultats de la République par municipalités et localités 1991, Bulletin statistique n°234, Publication de l'Institut national de statistique de Bosnie-Herzégovine, Sarajevo.
  4. (bs+hr+sr) « Recensement par communautés locales » [PDF], sur http://www.fzs.ba, Bosnie-Herzégovine - Fédération de Bosnie-et-Herzégovine - Institut fédéral de statistiques (consulté le 11 octobre 2014)
  5. (bs) « Olovo », sur http://www.izbori.ba, Commission électorale centrale de Bosnie-Herzégovine (consulté le 6 mai 2015)
  6. (bs) « Olovo », sur http://www.izbori.ba, Commission électorale centrale de Bosnie-Herzégovine (consulté le 6 mai 2015)
  7. (bs) « Načelnik », sur http://www.olovo.gov.ba, Site de la municipalité d'Olovo (consulté le 6 mai 2015)
  8. (bs) « Nekropola sa stećcima „Mramor“ u Musićima », sur http://kons.gov.ba (consulté le 6 mai 2015)
  9. (en) « Stećaks - Mediaeval Tombstones », sur http://whc.unesco.org, Site de l'UNESCO (consulté le 6 mai 2015)
  10. (en) « Necropolis with stećak tombstones at Mramorje in the village of Moguš », sur http://kons.gov.ba (consulté le 6 mai 2015)
  11. (en) « Navitak necropolis with stećak tombstones in the village of Boganovići », sur http://kons.gov.ba (consulté le 6 mai 2015)
  12. (en) « Mramorje necropolis with stećak tombstones and old nišan tombstones in Lavšići », sur http://kons.gov.ba (consulté le 6 mai 2015)
  13. (en) « Wooden mosque in Solun », sur http://kons.gov.ba (consulté le 6 mai 2015)
  14. (en) « Old wooden mosque in Miljevići », sur http://kons.gov.ba (consulté le 6 mai 2016)
  15. (en) « Church of Our Lady with movable heritage », sur http://kons.gov.ba (consulté le 6 mai 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]