Olocau del Rey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Olocau.
Olocau del Rey
Blason de Olocau del Rey
Héraldique
Vue générale
Vue générale
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Communauté valencienne
Province Castellón
Comarque Els Ports
Code postal 12312
Démographie
Population 136 hab. (2009)
Densité 3,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 38′ 00″ N 0° 20′ 00″ O / 40.633333, -0.333333 ()40° 38′ 00″ Nord 0° 20′ 00″ Ouest / 40.633333, -0.333333 ()  
Altitude 1 042 m
Superficie 4 400 ha = 44 km2
Localisation
Localisation de Olocau del Rey

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Olocau del Rey

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Olocau del Rey

Olocau del Rey, dénomination officielle, en castillan, traditionnellement Olocau del Rei en valencien[1], est une commune espagnole située dans la communauté valencienne, comarque de Ports dans la Province de Castellón. Elle appartient à la Mancomunidad Comarcal Els Ports.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monuments religieux[modifier | modifier le code]

Façade de l'église de de Nuestra Señora del Pópulo
Intérieur de l'église de Nuestra Señora del Pópulo


Ermitage de San Marcos, à environ 4 km du village


Ermitage de san Blas, en ville; au fond on devine le parc éolien



Ermitage de la Virgen de la Naranja situé sur une colline


Petit ermitage de San Roque


Monuments civils[modifier | modifier le code]

Écu de la municipalité
Mairie (XVIe siècle)
Castillo
Château. Connu sous les noms de Olcaf et Olocaf, il se trouve à environ 800 m à l'ouest du village, sur une montagne de 1 203 m de hauteur. Il est d'origine arabe et certains supposent qu'il a été fortifié par le Cid en 1084. Il a trois enceintes échelonnées, non concentriques et un plan irrégulier. Aujourd'hui, il est totalement ruiné. Il a été donné par Alphonse II d'Aragon aux Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem représentés par Fray Armengol d'Aspa. Il a participé activament aux luttes entre le Comte d'Urgell et Ferdinand, el de Antequera, à la mort du roi Martin Ier l'Humain.
Palacio Figuera Palais du marquis de Figuera.
Prison Prison (XVIe siècle)
Confrérie Cofradía o Lonja de la lana (XVIe siècle)
Four Four public (XIIIe siècle). Actuellement (2007) en train d'être restauré.

Images de la localité[modifier | modifier le code]

Panoramiques[modifier | modifier le code]

Hameaux[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ca) Empar Minguet i Tomàs, Els processos de normalització lingüística en l'àmbit municipal valencià, Valence, Universitat de València,‎ 2005, 1199 p. (ISBN 84-370-6368-X), p. 388

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]