Olivier Peyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peyon.
Olivier Peyon en 2007, lors d'une conférence de presse pour Les Petites vacances.

Olivier Peyon est un réalisateur et scénariste français, né en 1969 à L'Haÿ-les-Roses dans le Val-de-Marne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olivier Peyon est né et a grandi dans la région parisienne. Il suit des études de Sciences économiques à Nantes avant de revenir à Paris pour travailler comme assistant de production, notamment sur les films d'Idrissa Ouedraogo[1].

Après avoir travaillé au Centre national de la cinématographie, il réalise quatre courts métrages : Promis, juré (1996), primé à Rennes, Jingle Bells (1997), sélectionné à la 54e Mostra de Venise et primé à Brest, Sarlat et Rennes, Claquage après étirements (2000), et À tes amours (2001), primé à New York, Gardanne, Luchon et La Ciotat[2]. Ces deux derniers films sont aussi nommés aux Lutins du court métrage.

Parallèlement, il traduit plus de cent cinquante films anglophones pour leur distribution française, dont ceux de Joel et Ethan Coen[3](Fargo, The Big Lebowski, O'Brother, Intolérable Cruauté), Ken Loach (Le vent se lève), Stephen Frears (High Fidelity, The Hi-Lo Country), Danny Boyle (Trainspotting, Petits meurtres entre amis, Une vie moins ordinaire) ou encore Quatre mariages et un enterrement, Dans la peau de John Malkovich, Coup de foudre à Notting Hill, Usual Suspects et la série Les Experts.

En 2007 sort son premier long métrage pour le cinéma, Les Petites Vacances, avec Bernadette Lafont et Claude Brasseur.

Il a réalisé deux documentaires pour la collection Empreintes : Élisabeth Badinter, à contre-courant (2009) et Michel Onfray, philosophe citoyen (2011)[4].

Il réalise ensuite un long métrage documentaire, Comment j'ai détesté les maths, sur la place qu’ont prise les mathématiques dans nos sociétés contemporaines (2013)[5] Le film a été nommé aux César 2014 du meilleur documentaire.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Promis, juré (court métrage)
  • 1997 : Jingle Bells (court métrage)
  • 2001 : Claquage après étirements (court métrage)
  • 2001 : À tes amours (court métrage)
  • 2007 : Les Petites Vacances (long métrage)
  • 2009 : Élisabeth Badinter, à contre-courant (documentaire, Collection Empreintes, France 5)
  • 2011 : Michel Onfray, philosophe citoyen (documentaire, Collection Empreintes, France 5)
  • 2013 : Comment j'ai détesté les maths (long métrage documentaire)

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Jingle Bells, court métrage sélectionné à la 54e Mostra de Venise
  • 2006 : meilleur film au Festival international de Mannheim-Heidelberg, pour Les Petites Vacances
  • 2014 : Comment j'ai détesté les maths : nommé aux César 2014 du meilleur film documentaire

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]