Olivier Monterrubio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olivier Monterrubio
FC Lorient 2010-2011 - Olivier Monterrubio.jpg
Monterrubio en 2010, sous le maillot du FC Lorient.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 8 août 1976 (38 ans)
Lieu Gaillac, (Tarn)
Taille 1,71 m (5 7)
Poste Milieu offensif gauche
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1996-2001 Drapeau : France FC Nantes 91 (28)
2001-2006 Drapeau : France Stade rennais 215 (41)
2007-2008 Drapeau : France RC Lens 67 (12)
2008-2009 Drapeau : Suisse FC Sion 40 (12)
2009-2011 Drapeau : France FC Lorient 23 (4)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1999-2007 Drapeau : France France A' 3 (3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Olivier Monterrubio est un ancien footballeur professionnel français né le 8 août 1976 à Gaillac et formé au FC Nantes. Son poste de prédilection était milieu offensif gauche. Monterrubio a été sélectionné à trois reprises dans l'équipe de France A' alors confiée à Guy Stéphan. Il y inscrit trois buts durant l'année 1999. Depuis le mois d'Aout 2014, il est chargé, avec Bernard Blanchet et William Ayache, du recrutement au sein du FC Nantes.

Biographie[modifier | modifier le code]

FC Nantes[modifier | modifier le code]

Après avoir découvert le football à Albi, puis à Rodez, Monterrubio débute sa carrière pro au FC Nantes en 1996. La même année, il fait partie des Nantais finalistes malheureux de la coupe Gambardella avec Sébastien Piocelle et Mickaël Landreau. Il s'impose dans l'effectif nantais lors de la saison 1998-1999 et remporte l'édition 1999 de la coupe de France, inscrivant un pénalty lors de la finale qui opposa Nantes à Sedan. Cette victoire lui donne l'occasion de participer à ses premiers matchs européens avec le FCNA. Il inscrit deux buts face à Ionikos lors du premier tour de la Coupe UEFA, compétition que les Nantais quittent en 16èmes de finale, éliminés par Arsenal. Une blessure freine sa progression en 2000. Il remporte tout de même le championnat de France 2000-2001 avec Nantes, sous la conduite de Raynald Denoueix.

Stade rennais[modifier | modifier le code]

Olivier Monterrubio prend ensuite la direction du Stade rennais. Les débuts d'Olivier Monterrubio à Rennes sont très difficiles. Venu du FC Nantes, grand rival du Stade rennais, il reçoit des insultes et ses performances sont moyennes lors son arrivée. Malgré tout, Olivier Monterrubio réussit à devenir un joueur très apprécié du Stade rennais.

Durant les 5 ans et demi qu'il passe dans la capitale de la Bretagne, Monterrubio inscrit 38 buts en 199 matchs, et surtout il termine meilleur passeur de Ligue 1 pendant 3 saisons consécutives. Il s'affirme ainsi comme un joueur cadre de l'équipe, formant avec son ami Alexander Frei, le buteur suisse, un duo très prolifique. Il hérite même du brassard de capitaine durant la saison 2005/2006, saison au cours de laquelle il participe à la Coupe de l'UEFA, grâce à une 4e place obtenue la saison précédente.

Son contrat avec le club breton est prolongé jusqu'en 2009, afin de participer au projet des dirigeants rennais de fonder un club de dimension européenne. Mais après quelques matches, Pierre Dréossi ne le titularise plus. Joueur au pied gauche magique, Monterrubio quitte alors le club durant les dernières heures du mercato d'hiver, et signe au RC Lens, pour y remplacer Olivier Thomert, qui fait le chemin inverse.

RC Lens[modifier | modifier le code]

Le 31 janvier 2007, Olivier Monterrubio se lance donc dans un nouveau défi en rejoignant le RC Lens. Il parvient à s'y imposer, notamment en inscrivant un très beau but face au Bayer Leverkusen.

Cependant, avec l'arrivée de Kanga Akalé sur le côté gauche, Rubio est annoncé sur le départ, vers Rennes ou Bordeaux. Malgré cela, il relève le défi en prolongeant son contrat d'une année, et se plie à la concurrence pour s'imposer dans le groupe de Jean-Pierre Papin. Olivier réussit à renvoyer l'Ivoirien sur le banc, et s'impose progressivement comme un titulaire indiscutable des sang et or. L'arrivée de Nadir Belhadj au poste d'arrière gauche en janvier 2008, lui permet de retrouver tout son football et de redevenir l'un des meilleurs passeurs du championnat de France. Malheureusement cela ne suffira pas à éviter la descente en Ligue 2 des sang et or à la fin de la saison 2007-08.

Le 3 juin, le RC Lens annonce qu'il laisse Monterrubio ainsi qu'Éric Carrière libre de leur engagement contractuel envers le club[1]. Cette décision répond donc au vœu formulé par le joueur quelques jours plus tôt[2].

FC Sion[modifier | modifier le code]

Le 12 juillet 2008, il quitte comme prévu le RC Lens, pour rejoindre la Suisse et le FC Sion[3]. Au club sédunois, Monterrubio devient tout de suite un titulaire indiscutable et un joueur clé de l'équipe, dont il devient même le capitaine. Lors de la saison 2008-2009, le joueur et l'équipe vivent plutôt une mauvaise saison en championnat, mais il gagnent la Coupe de Suisse : victoire 3-2 face aux Young Boys de Berne, après avoir été mené 2-0.

FC Lorient[modifier | modifier le code]

Après une saison au FC Sion, Olivier Monterrubio revient en Ligue 1 en signant un contrat de deux ans avec le FC Lorient. Il y retrouve Christian Gourcuff, avec qui il avait déjà travaillé lors de son passage au Stade rennais en 2001.

Le jeudi 14 avril 2011, il annonce qu'il met un terme à sa carrière à la fin de la saison 2010-2011[4].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant récapitule les statistiques d'Olivier Monterrubio durant sa carrière professionnelle[5],[6],[7].

Statistiques d'Olivier Monterrubio
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B M B C M B M B
1996 - 1997 Drapeau de la France FC Nantes 1 4 0 3 0 0 0 - - C4 5 0 12 0
1997 - 1998 Drapeau de la France FC Nantes 1 9 0 1 1 0 0 - - C3 1 0 11 1
1998 - 1999 Drapeau de la France FC Nantes 1 30 8 6 4 1 0 - - - - - 37 12
1999 - 2000 Drapeau de la France FC Nantes 1 17 3 1 0 0 0 1 1 C3 4 3 23 7
2000 - 2001 Drapeau de la France FC Nantes 1 22 12 4 1 4 0 1 0 C3 4 2 35 15
2001 - 2002 Drapeau de la France Stade rennais 1 32 8 2 0 3 1 - - C4 4 2 41 11
2002 - 2003 Drapeau de la France Stade rennais 1 36 6 3 0 1 0 - - - - - 40 6
2003 - 2004 Drapeau de la France Stade rennais 1 33 3 4 1 0 0 - - - - - 37 4
2004 - 2005 Drapeau de la France Stade rennais 1 37 9 2 1 0 0 - - - - - 39 10
2005 - 2006 Drapeau de la France Stade rennais 1 32 5 5 2 0 0 - - C3 5 0 42 7
2006 - 2007 Drapeau de la France Stade rennais 1 13 3 1 0 2 0 - - - - - 16 3
2006 - 2007 Drapeau de la France RC Lens 1 16 0 1 0 0 0 - - C3 4 1 21 1
2007 - 2008 Drapeau de la France RC Lens 1 34 9 1 0 5 1 - - C4+C3 6 1 46 11
2008 - 2009 Drapeau de la Suisse FC Sion 1 34 11 6 4 - - - - - - - 40 15
2009 - 2010 Drapeau de la France FC Lorient 1 19 4 0 0 3 0 - - - - - 22 4
2010 - 2011 Drapeau de la France FC Lorient 1 1 0 0 0 0 0 - - - - - 1 0
Total sur la carrière 369 81 40 14 19 2 2 1 - 33 9 463 107

Palmarès[modifier | modifier le code]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Carrière et Monterrubio retrouvent leur liberté", footmercato.net
  2. Entretien avec... Olivier Monterrubio : « Ma priorité c’est de partir », footmercato.net
  3. "Olivier Monterrubio vers Sion", rclens.fr
  4. Monterrubio : «J'arrête le 29 mai» sur FranceFootball.fr, article publié le 14 avril 2011, consulté le 14 avril 2011
  5. « Olivier Monterrubio », sur footballdatabase.eu (consulté le 15 novembre 2012)
  6. « Olivier Monterrubio », sur lfp.fr (consulté le 15 novembre 2012)
  7. (de) « Olivier Monterrubio », sur transfermarkt.de (consulté le 15 novembre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]