Olivetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Olivetti est une société italienne fondée par Camillo Olivetti en 1908 à Ivrée[1]. Sous l'égide de la famille Olivetti, la société est devenue un des leaders mondiaux dans la fabrication de machines à écrire mécaniques, puis électriques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Machine à écrire Valentine (1969) de Ettore Sottsass

En 1908, Camillo Olivetti ouvre la première fabrication de machines à écrire d'Italie. Trois ans plus tard, Olivetti lance sa première machine : la M1. Le fils de Camillo, Adriano Olivetti, nommé directeur général en 1933 développe la société jusqu'à sa mort en 1960[1].

La société se développe ensuite dans l'informatique, après une première alliance avortée avec Bull, l'un des constructeurs proposant une informatique plus décentralisée.

Olivetti est l’inventeur du premier Ordinateur de bureau, le « Programma 101 »[2], paru en 1965 et utilisée même par la National Aeronautics and Space Administration en occasion de la mission Apollo 11[3].

Elle est alors l'une des plus grandes multinationales de la péninsule, jusqu'à sa reconversion dans les télécommunications au début des années 1990. En effet, la crise informatique mondiale a entraîné de lourdes restructurations de son outil industriel (lequel avait employé jusqu'à 20 000 salariés dans la région d'Ivrea).

En 2003, l'opérateur national Telecom Italia a lancé une OPA sur Olivetti, devenant ainsi le plus grand opérateur de télécommunication de la péninsule.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Charlotte Fiell, Peter Fiell, Design of the 20th Century, Cologne, Tashen,‎ 1999 (ISBN 3-8228-5873-0)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]