Olivénite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olivénite
Catégorie VIII : phosphates, arséniates, vanadates[1]
Olivénite, Špania Dolina, Slovaquie.

Olivénite, Špania Dolina, Slovaquie.
Général
Classe de Strunz 8.BB.30
Formule brute HAsCu2O5Cu2AsO4(OH)
Identification
Masse formulaire[2] 283,019 ± 0,008 uma
H 0,36 %, As 26,47 %, Cu 44,91 %, O 28,27 %,
Couleur vert olive, vert-brun, jaune ou blanchâtre
Système cristallin orthorhombique
Clivage indistinct
Cassure conchoïdale à irrégulière
Faciès prismatique, tabulaire
Échelle de Mohs 3
Trait vert à brun
Éclat adamantin
Propriétés optiques
Transparence transparent à opaque
Propriétés chimiques
Densité 3,9 - 4,5
Comportement chimique soluble dans les acides et l'ammoniac
Propriétés physiques
Radioactivité aucune
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L’olivénite est un minéral composé d'arséniate de cuivre de formule Cu2AsO4(OH), cristallisant dans le système cristallin orthorhombique.
Elle est classée de dureté 3 dans l'échelle de Mohs et sa densité est de 4,2.
Sa dénomination fait allusion à sa couleur vert olive.

Gisement[modifier | modifier le code]

Minerai assez rare, de la famille des arséniates.

Principaux gisements[modifier | modifier le code]

En Europe, elle se trouve au Royaume-Uni dans les Cornouailles, en Slovaquie (Lubietova), en Russie (Nijnij Taghil), en Grèce (Lavrion)[3] ou en Allemagne (Oberwolfach)[4], en France (mine de Cap Garonne)[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. (de) Wendel W., Holzen K. et al., « Laurion: liste complête des espèces minérales », Lapis, vol. 24, no 7/8,‎ 1999, p. 61-64
  4. (de) Bayerl R., « Liste complète des minéraux de la mine Clara », Lapis, vol. 26, no 7/8,‎ 2001, p. 60-77
  5. AAMCG / AFM, Cap Garonne, 34170 Castelnau-le-Lez, Association Française de Microminéralogie,‎ mai 2014, 310 p. (ISBN 978-2-95266-011-5[à vérifier : ISBN invalide])