Oleksandr Tourtchynov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oleksandr Tourtchynov
Олександр Турчинов
Image illustrative de l'article Oleksandr Tourtchynov
Fonctions
12e président de la Rada
En fonction depuis le 22 février 2014
(&&&&&&&&&&&&01424 mois et 22 jours)
Législature VIIe
Prédécesseur Volodymyr Rybak
Président d'Ukraine
(intérim)
23 février7 juin 2014
(&&&&&&&&&&&&01043 mois et 14 jours)
Premier ministre Lui-même (intérim)
Arseni Iatseniouk
Prédécesseur Viktor Ianoukovytch
Successeur Petro Porochenko
Premier ministre ukrainien
(intérim)
2227 février 2014
(&&&&&&&&&&&&&&055 jours)
Président Lui-même (intérim)
Législature VIIe
Prédécesseur Serhi Arbouzov (intérim)
Mykola Azarov
Successeur Arseni Iatseniouk
3 mars 201011 mars 2010
(&&&&&&&&&&&&&&088 jours)
Président Viktor Ianoukovytch
Législature VIe
Prédécesseur Ioulia Tymochenko
Successeur Mykola Azarov
Vice-Premier ministre ukrainien
18 décembre 200711 mars 2010
(&&&&&&&&&&&&08142 ans, 2 mois et 23 jours)
Président Viktor Ianoukovytch
Premier ministre Ioulia Tymochenko
Législature VIe
Prédécesseur Mykola Azarov
Successeur Andriy Klyuyev
Biographie
Date de naissance 31 mars 1964 (50 ans)
Lieu de naissance Dnipropetrovsk, RSS d'Ukraine (Union soviétique)
Nationalité ukrainienne
Parti politique Union panukrainienne « Patrie »
Conjoint Hanna Volodymyrivna

Oleksandr Tourtchynov
Présidents du Conseil suprême d'Ukraine
Premiers ministres ukrainiens
Présidents d'Ukraine

Oleksandr Valentinovitch Tourtchynov[1] retranscrit en Alexandre Tourtchinov (rarement Tourchinov) dans les médias francophones (en ukrainien : Олександр Валентинович Турчинов), né le 31 mars 1964 à Dnipropetrovsk (URSS), est un homme d'État ukrainien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Oleksandr Tourtchynov est diplômé de l'école de métallurgie de Dnipropetrovsk[2]. Il est brièvement chef du Service de sécurité d'Ukraine (SBU). Il a été vice-Premier ministre du gouvernement de Ioulia Tymochenko de 2007 à 2010 puis Premier ministre par intérim du 3 au 11 mars 2010.

Le 22 février 2014, il devient président de la Rada par intérim puis président et Premier ministre par intérim à la suite de la destitution de Viktor Ianoukovytch. Il désigne Arseni Iatseniouk comme son Premier ministre le 26 février 2014.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Alors qu'il est vice-Premier ministre du second cabinet Tymochenko, Oleksandr Tourtchynov déclare à propos d'attaques à son encontre concernant sa position conservatrice sur le mariage homosexuel que « pour beaucoup, si un homme a des vues “normales” sur une femme, c'est un conservateur. Mais ceux qui utilisent les médicaments, ou qui sont pour la promotion de la sodomie, nous les définissons comme des progressistes. Eh bien je ne suis pas d'accord. » Sommé de s'excuser, Tourtchynov déclarera ensuite que ses propos n'étaient pas de nature homophobe[3].

Le 3 mars 2010, la Première ministre d'Ukraine, Ioulia Tymochenko démissionne de son poste de chef de gouvernement, après des tensions avec le nouveau chef de l'État Viktor Ianoukovytch, rival de l'ex-chef du gouvernement, Ioulia Tymochenko. En tant que premier vice-Premier ministre, Tourtchynov assume la fonction intérimaire de chef du gouvernement pendant huit jours, jusqu'à ce que l'économiste Mykola Azarov, proche du président Ianoukovytch, soit élu Premier ministre par la Verkhovna Rada Oukraïny, le Parlement ukrainien.

Peu après avoir quitté la direction du gouvernement de l'Ukraine, Tourtchynov est nommé premier vice-président du Bloc Ioulia Tymochenko, restant fidèle à l'ex-candidate à la présidentielle de février 2010.

Le 22 février 2014, il est élu à la présidence de la Rada, le Parlement ukrainien[4]. À ce titre, il assure l'intérim du poste de chef de l'État[5]. Un peu plus tard, 314 députés sur 450 l'élisent Premier ministre par intérim[6]. Viktor Ianoukovytch, refusant sa destitution, dénonce un coup d'État. Tourtchynov promet alors un « retour à la normale » des institutions[réf. souhaitée].

Le 14 avril 2014, il envoie un ultimatum aux séparatistes pro-russes dans l'est du pays leur demandant de déposer les armes[7]. Avant de prendre cette décision, il avait essayé de négocier avec les insurgés et même proposé de tenir un référendum le même jour que les élections prévues pour le 25 mai. Sa proposition a été remise en cause par les journalistes qui craignent que le référendum puisse être saboté par les insurgés pro-russes[réf. souhaitée].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Son épouse, Anna Volodymyrivna, et lui ont un enfant, Kyrylo (Kirill).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parfois transcrit Olexandr ou Olexandre (voire Alexandre).
  2. La langue d'État était déjà l'ukrainien du temps de l'URSS.
  3. « Overview of Lesbian and Gay rights in Eastern Europe », The Lesbian & Gay Foundation.
  4. « Ukraine. Le Parlement vote la libération de Ioulia Timochenko », sur tempsreel.nouvelobs.com,‎ 22 février 2014 (consulté le 22 février 2014)
  5. Constitution de 1996 (amendée en 2004). Intérim du président d'Ukraine (chapitre V, article 112) : « En cas de vacance de l'autorité du président d'Ukraine, conformément aux dispositions des articles 108, 109, 110 et 111 de la présente Constitution, l'exécution des fonctions du président d'Ukraine, pour la période en attendant des élections et l'accession au pouvoir du nouveau président d'Ukraine, sont dévolus au président du Conseil suprême d'Ukraine. »
  6. (en) « Ukraine's Parliament Appoints Opposition Leader Acting PM », sur www.novinite.com
  7. (en) Separatists Ignore Ultimatum, Tighten Grip on East Ukraine, The New York Times, 14 avril 2014