Oleg (croiseur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oleg (Олег)
Image illustrative de l'article Oleg (croiseur)

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine impériale russe Marine impériale de Russie, flotte de la Baltique, 2ème escadre du Pacifique
Quille posée 19 juillet 1902
Lancement 17 janvier 1903
Armé 24 juin 1904
Statut torpillé le 17 juin 1919, démantelé en 1939
Caractéristiques techniques
Type Croiseur protégé
Longueur 134,19 mètres
Maître-bau 16,61 m
Tirant d'eau 6,91 m (lège), 9,63 m (standard), 11,03 m (max)
Déplacement 9 975 tonnes
Propulsion 2 machines à vapeur à triple expansion verticale (TEV), 16 chaudières, 2 hélices
Puissance 17 000 ch
Vitesse 20,45 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture en acier

Ponts : 35 mm Tourelles : 90 à 125 mm

  • Kiosque : 140 mm
  • Casemates : 80 mm
Armement En 1904 :
  • 12 × 152 mm
  • 12 × 75 mm
  • 8 × 47 mm
  • 2 × 37 mm
  • 2 × 7,62 mm (mitrailleuses)
  • 2 tubes lance-torpilles d'un diamètre de 381 mm

en 1916 :

  • 16 × 130 mm
  • 1 × 75 mm
  • 2 × 47 mm
  • 2 × 7,62 mm
  • 2 tubes lance-torpilles d'un diamètre de 457 mm
  • 150 mines
Autres caractéristiques
Équipage 576 officiers et hommes d'équipage
Chantier naval Nouvelle Amirauté Saint-Pétersbourg
Coordonnées 60° 01′ 30″ N 29° 32′ 00″ E / 60.025, 29.53333333 ()60° 01′ 30″ Nord 29° 32′ 00″ Est / 60.025, 29.53333333 ()  

L’Oleg (en russe : Олег), est un croiseur protégé de la classe Bogatyr[1] en service dans la Marine impériale de Russie. Ce bâtiment de guerre prit part à la Guerre russo-japonaise de 1904-1905, à la Première Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Ses sister-ships furent

Carrière dans la Marine impériale de Russie[modifier | modifier le code]

Naval Ensign of Russia.svg

L’Oleg débuta sa carrière dans la flotte de la Baltique, le 18 novembre 1901. Les relations diplomatiques entre le Japon et la Russie se détériorant, le croiseur fut transféré en Extrême-Orient, il intégra la 2e escadre du Pacifique. Placé sous le commandement de l'amiral Enkvist (1849-1912), ce bâtiment de guerre prit part à la bataille de Tsushima, le 27 mai 1905, où il fut attaqué par des croiseurs de la flotte japonaise. Avec l’Aurore l’Oleg parvint à quitter le combat et mit le cap sur Manille, où il fut interné par les Américains.

De retour en mer Baltique, le 29 décembre 1907, l’Oleg subit quelques rénovations, particulièrement les machines et la structure du navire.

L’Oleg endommagé au cours de la Bataille de Tsushima

Au cours de la Première Guerre mondiale, l’Oleg appartint à la 1re brigade de croiseurs, placés sous le commandement de Mikhaïl Koronatovitch Bakhirev (1868-1920). L’Oleg , l’Amiral Makarov, le Bayan et le Bogatyr prirent part à la bataille de l'île de Gotland, le 2 juillet 1915. Ils engagèrent le combat contre les croiseurs allemands SMS Albatross, SMS Roon, SMS Augsburg, SMS Lübeck et sept torpilleurs. Le SMS Albatross fut gravement endommagé, plusieurs navires russes et allemands furent également touchés.

À l'hiver 1916, l’Oleg fut converti en navire de la Croix-Rouge de la flotte de la Baltique. Du 5 avril au 10 avril 1918, l’Oleg prit part à la croisière de glace de la flotte de la Baltique et quitta le port d'Helsingfors pour se rendre à Kronstadt.

Les 6 novembre et 7 novembre 1917, les membres d'équipage de l’Oleg prirent une part active dans la Révolution d'Octobre. Après la Révolution russe, le croiseur resta en service dans la flotte de la mer Baltique.

L’Oleg fut torpillé par la vedette britannique CMB-4 à Brasov, le 17 juillet 1919 lors de la guerre d'indépendance de l'Estonie. En 1919, certaines armes du croiseur furent conservées (canons de 130 mm), d'autres furent détruites en 1933. L’Oleg fut démantelé en 1938.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bogatyr class

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bogatyr class

Sources[modifier | modifier le code]