Olea chimanimani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Olea chimanimani Kupicha est un taxon d'olivier appartenant au genre Olea. Il a été reconnu dans la révision du genre Olea publiée en 2002 par P.S. Green. C'est une espèce très localisée sur des sols inhospitaliers, dans les Monts Chimanimani situés à cheval sur la frontière séparant la Tanzanie du Zimbabwe, .

Description botanique[modifier | modifier le code]

Référence taxonomique[modifier | modifier le code]

Ce taxon est décrit, selon P.S. Green [1], dans : Kew Bull. 34 : 71, fig. 1 (1979) & in Laumert, Fl. Zambez. 7 : 327 (1983). Type Zimbabwe, Goodier & Phipps 308 (holotype K ; isotypes PRE & SRGH, n.v.).

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

C'est un buisson ou un arbre pouvant atteindre 2 à 6 m de haut.

  • Jeunes pousses : glabres.
  • Feuilles glabres, pétioles de 3 à 6 mm de long, le limbe est étroitement elliptique, de 3 ou 4 à 6 ou 7 cm de long et 0,5 ou 0,7 à 1 ou 1,5 cm de large, la base aigüe, l'apex aigü parfois obtus, l'extrémité mucronée.
  • Nervures : nervuration sombre.

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

  • Inflorescences : terminales, en panicules, glabres, pédoncules et pédicelles minces de 2 ou 3,5 mm de long.
  • Calice : en tube, 0,25 mm de long, lobes triangulaires, 0,25 mm de long.
  • Corolle : blanche ou crème, tube de 0,25 à 3 mm de long, lobes de 1,5 mm de long.
  • Etamines : anthères largement ellipsoïdes-sphéroïdes, de 1 à 1,5 mm de long, filets de 1 mm de long.
  • Ovaire : en forme de bouteille, 1,5 mm de long, incluant un stigmate globuleux capité.
  • Fruits : drupes ellipsoïdes-globuleuses, 6 à 8 mm par 5 à 6 mm.
Inflorescence d'Olea en panicule terminal.

Localisation[modifier | modifier le code]

Cette espèce très localisée est caractéristique de sols inhospitaliers dérivés de roches métamorphiques (serpentines ou quartzites). Bien que traitée comme une espèce séparée, elle est très proche d'O. lancea de laquelle elle pourrait être classée comme sous-espèce.

District de Chimanimani : vue du Parc National derrière les magasins du village
Chutes d'eau et végétation dans les collines au-dessus du village de Chimanimani

Sources[modifier | modifier le code]

Article général Pour des articles plus généraux, voir Oleaceae, Olea et Ligustroides sect..

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Green, P. S. 2002. A revision of Olea L. Kew Bull. 57:pp. 104. Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. P.S. Green (2002) p. 104

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :