Olayinka Sanni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olayinka Sanni Portail du basket-ball
20131005 - Open LFB - Villeneuve d'Ascq-Basket Landes 095.jpg
Lors de l'Open LFB 2013 avec Villeneuve-d'Ascq.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau du Nigeria Nigeria
Naissance 21 août 1986 (27 ans)
Chicago Heights
Taille 1,88 m (6 2)
Poids 90 kg (198 lb)
Surnom Yinka
Situation en club
Club actuel Flammes Carolo basket
Poste pivot
Carrière universitaire ou amateur
 ?-2004
2004-2008
Homewood-Flossmoor HS
Mountaineers de West Virginia
Draft WNBA
Année 2008
Position 18e
Franchise Shock de Détroit
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2008
2009
2011

2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
Shock de Détroit
Shock
Mercury de Phoenix

COB Calais
Raanana Hertzlya
ESB Villeneuve-d'Ascq
ESB Villeneuve-d'Ascq
ESB Villeneuve-d'Ascq
ESB Villeneuve-d'Ascq
Flammes Carolo
3,4
3,8
1,6[1]

13,2
22,3
14,9
16,0
14,8
10,8[2],[3]
en c.
Sélection en équipe nationale **
2006-2007 Drapeau : Nigeria Nigeria

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Olayinka Sanni, née le 21 août 1986 à Chicago Heights (Illinois) est une joueuse américano-nigériane de basket-ball. Elle joue au poste de pivot.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formée à l'Université de Virginie-Occidentale, Sanni y avait dans son année senior 16,2 pts et 7,1 rebonds de moyenne, qui lui ont permis d'être draftée en 18e choix de la Draft WNBA 2008 par le Shock de Détroit. Dans son année rookie, elle débute 9 des 31 rencontres qu'elle dispute réussissant 41 tir sur 82 (50 %) en 10 minutes de jeu; son équipe remporte le championnat. Elle retrouve un rôle comparable la saison suivante[1].

En 2008-2009, elle fait un premier séjour en LFB à Calais[4], puis la saison suivante en Israël à Raanana Hertzeliya[2].

Après une saison 2010 sans participer à la saison régulière ligue d'été nord-américaine, elle retrouve la WNBA en 2011 avec le Mercury de Phoenix, mais est coupée le 12 août 2011 pour être remplacée le lendemain par sa future adversaire en LFB Krystal Thomas[5]. Elle s'engage en LFB pour la saison 2010-2011 avec Villeneuve-d'Ascq[6]. Elle est une des joueuses les plus constantes d'une équipe qui effectue une de ses plus mauvaises saisons dans l'élite française, notamment en raison de plusieurs blessures. Elle resigne avec la même équipe pour 2011-2012.

Après quatre années dans le Nord, la dernière étant la moins consistante sur le plan statistique (10,6 points avec une adresse de 46,7 % à deux points, 4,5 rebonds et 1,8 passe décisive ), elle rejoint les Flammes Carolo pour la saison LFB 2014-2015 pour succéder à Jacinta Monroe[7].

Engagements[modifier | modifier le code]

Avec ses frères et sœurs, elle a créé "The Sanni Foundation", qui a pour but d'aider les enfants et adolescents à grandir de manière responsable et les aider à accomplir leurs rêves grâce au sport : « J’ai toujours voulu travailler avec des enfants et je me suis dit que comme je jouais au basket, je pouvais utiliser le sport comme un outil afin de donner en retour grâce à ma propre fondation[8]. »

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • All Big East Firt Team 2007 et 2008[6]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Olayinka Sanni », WNBA (consulté le 7 juin 2011)
  2. a et b « Olayinka Sanni », Free players (consulté le 7 juin 2011)
  3. « Olayinka Sanni », Ligue féminine de basket (consulté le 18 avril 2014)
  4. « LFB/Calais : Sanni signe », Sports365.fr,‎ 17 octobre 2008 (consulté le 7 juin 2011)
  5. « Transactions 2011 », WNBA (consulté le 18 août 2011)
  6. a, b, c et d « Olayinka Sanni », WNBA (consulté le 7 juin 2011)
  7. Amaury Boulay, « Pour remplacer Jacinta Monroe, les Flammes Carolo recrutent Olayinka Sanni », Catch & Shoot,‎ 3 juin 2014 (consulté le 3 juin 2014)
  8. « LadyCares : Olayinka Sanni s’engage », Ladyhoop,‎ 26 janvier 2001 (consulté le 7 juin 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :