Oklahoma Panhandle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

36° 45′ N 101° 30′ O / 36.75, -101.5 ()

L'Oklahoma Panhandle

L’Oklahoma Panhandle constitue l’extrémité occidentale de l’État américain de l'Oklahoma. Cette panhandle (« queue de poêle ») comprend les comtés de Cimarron, de Texas et de Beaver. Située à l’ouest du 100e méridien jusqu'au 103e, entre le 36,5e et 37e parallèle nord, elle forme la partie oklahomane des Hautes Plaines, une vaste région semi-aride et peu peuplée. L'Oklahoma Panhandle ne compte que 28 751 habitants[1] pour 14 728 km², soit 0,77 % de la population de l’État sur 8,28 % du territoire.

L’Oklahoma Panhandle est bordée de nos jours par les États du Kansas et du Colorado au nord, du Nouveau-Mexique à l’ouest et du Texas au sud. La principale ville est Guymon, dans le comté de Texas. Le plus haut point de l’Oklahoma, Black Mesa, se trouve également dans la Panhandle.

L'Oklahoma Panhandle est née lors du compromis de 1850 qui fixait notamment les frontières du Texas. Cependant les Texans, mécontents de ce découpage, revendiquèrent cette bande de territoire durant les 40 années qui suivirent. Ce litige ne sera finalement réglé que le 2 mai 1890, date de la création du Territoire de l'Oklahoma auquel l'Oklahoma Panhandle fut intégré.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. U.S. Census Bureau, « Population de l'Oklahoma par comtés », sur factfinder2.census.gov,‎ 2010 (consulté le 10 avril 2011)