Okitsu-juku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Okitsu-juku dans les années 1830, estampe d'Hiroshige de la série Les Cinquante-trois Stations du Tōkaidō

Okitsu-juku (興津宿, Okitsu-juku?) était la dix-septième des cinquante-trois station du Tōkaidō. Elle est à présent située dans l'arrondissement de Shimizu-ku à Shizuoka, préfecture de Shizuoka au Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Okitsu-juku fut créée en 1601, juste avant le début de la période Edo. Au plus fort de sa prospérité, la station comptait 316 bâtiments dont deux honjin, deux honjin secondaires et 34 hatago ainsi que 1 668 résidents. Il y avait un peu plus de 11km de Yui-shuku, la station précédente.

L'estampe ukiyoe d'Ando Hiroshige (édition Hoeido) de 1831-1834 représente deux lutteurs de sumo portés sur la rivière Okitsu, l'un à dos de cheval, l'autre dans un kago.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Carey, Patrick. Rediscovering the Old Tokaido:In the Footsteps of Hiroshige. Global Books UK (2000). ISBN 1901903109
  • Chiba, Reiko. Hiroshige's Tokaido in Prints and Poetry. Tuttle. (1982) ISBN 0804802467
  • Taganau, Jilly. The Tokaido Road: Travelling and Representation in Edo and Meiji Japan. RoutledgeCurzon (2004). ISBN 0415310911

Notes et références[modifier | modifier le code]