Oiseaux du lac Stymphale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Héraclès et les oiseaux du lac Stymphale, détail de la mosaïque des douze travaux de Liria (Espagne), première moitié du IIIe siècle.

Dans la mythologie grecque, les oiseaux du lac Stymphale (en grec ancien Στυμφαλίδες όρνιθες / Stumphalídes órnithes) dressés par Arès, étaient des oiseaux carnassiers, se nourrissant de chair humaine[1]. Tuer les oiseaux du lac Stymphale constituait pour Héraclès le sixième des Douze travaux.

Le mythe[modifier | modifier le code]

Des oiseaux infestaient les bois près du lac Stymphale, en Arcadie. Ils tuaient leurs proies grâce à la pointe acérée de leurs plumes, qu'ils utilisaient comme des flèches. D'autres légendes racontent qu'ils étaient simplement munis de griffes et d'un bec d'airain.

Héraclès les effraya au moyen de crotales de bronze [2] qu'Athéna lui avait offertes, en tua un certain nombre, puis chassa le reste. Une autre légende raconte qu'Héraclès commença d'abord par les tuer à l'aide de ses flèches, mais ils étaient tellement nombreux et se reproduisaient si vite, qu'à la fin de la journée Héraclès n'avait plus de flèches et que les oiseaux étaient plus nombreux que dans la matinée. Héraclès, dans un mouvement de rage, frappa alors son épée contre son bouclier, ce qui fit fuir les oiseaux. Il continua jusqu'à ce que tous les oiseaux tombent dans le lac et se noient.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir page 396 in A Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology, William Smith, Little, Borwn & Co, 1867 ; voir aussi page 36 in Latin: A Fresh Approach, Mike Seigel, Anthem Press, 1999
  2. Les 12 travaux d'Héraclès (Hercule) le super héros de la mythologie greco-romaine

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]