Oglalas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Indien Oglala, 1899.

Les Oglalas sont l'un des sept clans indiens qui forment la tribu Lakota du peuple sioux. Cette entité est apparue au XVIIIe siècle[1]. Au début du XIXe siècle les Oglalas se séparent des autres Sioux Lakotas : vers 1830, ils rassemblent quelque 3 000 membres.

Oglala signifie « ils se dispersent » en langue lakota. Tashunca-Uitco (Crazy Horse) était l'un des chefs de ce clan au XIXe siècle.

Les Oglalas ont participé à la bataille de Little Big Horn.

Les Oglalas vivent désormais dans la réserve de Pine Ridge (Dakota du Sud, aux États-Unis), à la frontière avec le Nebraska et à moins de 100 kilomètres du Wyoming. C'est la deuxième plus grande réserve indienne des États-Unis. Au recensement de 2000, 15 221 Oglalas y résident et en 2008, on compte 42 357 membres de cette tribu.

Hommage[modifier | modifier le code]

  • USS Oglala (CM-4), un mouilleur de mines.
  • Lance Crow Dog, héros de la série de bande-dessinée éponyme créé par Serge Perrotin, est un agent du FBI attitré aux affaires indiennes. C'est un métis dont le père est un Oglala de Pine Ridge[2] .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. William K. Powers, La religion des Sioux Oglala, Éditions du Rocher.
  2. Présentation du personnage par les auteurs sur le site de la maison d'édition Sandawé

Voir aussi[modifier | modifier le code]