Oglalas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Indien Oglala, 1899.

Les Oglalas sont l'un des sept clans indiens qui forment la tribu des Lakotas. Cette entité est apparue au XVIIIe siècle[1]. Au début du XIXe siècle les Oglalas se séparent des autres Sioux Lakotas : vers 1830, ils rassemblent quelque 3 000 membres.

Oglala signifie « ils se dispersent » en langue lakota. Tashunca-Uitco (Crazy Horse) était l'un des chefs de ce clan au XIXe siècle.

Les Oglalas ont participé à la bataille de Little Big Horn.

Les Oglalas vivent désormais dans la réserve de Pine Ridge (Dakota du Sud, aux États-Unis), à la frontière avec le Nebraska et à moins de 100 kilomètres du Wyoming. C'est la deuxième plus grande réserve indienne des États-Unis. Au recensement de 2000, 15 221 Oglalas y résident et en 2008, on compte 42 357 membres de cette tribu.

Hommage[modifier | modifier le code]

  • USS Oglala (CM-4), un mouilleur de mines.
  • Lance Crow Dog, héros de la série de bande-dessinée éponyme créé par Serge Perrotin, est un agent du FBI attitré aux affaires indiennes. C'est un métis dont le père est un Oglala de Pine Ridge[2] .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • William K. Powers (trad. Marie-Alix Solages), La religion des Sioux Oglala [« Oglala religion »], Monaco, Éditions du Rocher, coll. « Nuage Rouge »,‎ 1994, 294 p. (ISBN 978-2-268-01742-6, OCLC 31233847)
Un compte-rendu de lecture de l'édition originale est proposé par Louis-Vincent Thomas dans les Archives des sciences sociales de religions, année 1980, numéro 49-2, page 298 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1980_num_49_2_1217_t1_0298_0000_2?
  • William K. Powers (trad. Marie-Alix Solages), Yuwipi, rituel des Indiens Oglala [« Yuwipi: Vision and Experience in Oglala Ritual »], Monaco, Éditions du Rocher, coll. « Nuage Rouge »,‎ 1994, 183 p. (ISBN 978-2-268-01745-7, OCLC 31233848)
Un compte-rendu de lecture de l'édition originale est proposé par Claude Lévi-Strauss dans L'Homme, 1983, volume 23, numéro 2, pages 126-7 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/hom_0439-4216_1983_num_23_2_368384?l

Voir aussi[modifier | modifier le code]