Ogün Samast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ogün Samast (né le 28 juin 1990[1],[2] à Uskudar dans la région d'Istanbul), est un Turc d'origine Pontique [3] originaire de la ville de Trabzon, Düzköy[4] meurtrier du journaliste turc d'origine arménienne Hrant Dink, le 19 janvier 2007, devant le siège de sa revue Agos, en Turquie.

Il a été arrêté par la police 36 heures après l'assassinat à Samsun dans le bus qui l'emmenait à Trabzon, la ville dans laquelle il réside avec ses parents.

Ogün Samast a déclaré que ses sentiments nationalistes et une phrase prononcée par Hrant Dink lors d'une interview : "vider un jour ce sang turc empoisonné et de remplir avec le sang neuf de l’Arménie qui après l’indépendance paraît comme l’avenir des Arméniens du monde entier" avaient motivé son acte. Il risquait de 18 à 24 ans de prison pour assassinat.

Le 25 juillet 2011, Ogün Samast a été condamné à 22 ans et 10 mois d'emprisonnement [5],[6],[7] pour meurtre avec préméditation et possession illégale d'une arme à feu par la cour criminelle pour enfants d'Istanbul. Il pourra être libéré sur parole en 2021, après avoir purgé une peine correspondant à 2/3 de la condamnation.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (tr) Katil zanlısı yakalandı, Hürriyet, 20 janvier 2007.
  2. (en) Hrant Dink murder suspect caught, BBC News, 20 janvier 2007.
  3. (tr) Les villages de Xaçga "Düzköy"
  4. (tr)Caught by the parents' notice
  5. « En Bref : Turquie - Un tribunal d’Istanbul a condamné à vingt-trois ans de prison le meurtrier du journaliste turc d’origine arménienne Hrant Dink », Libération,‎ 26 juillet 2011 (lire en ligne)
  6. (en) « Turkey: Sentence in Editor’s Death », BBC News,‎ 25 juillet 2011 (lire en ligne)
  7. (en) Sebnem Arsu, « Hrant Dink murder: Turk Ogun Samast jailed », The New York Times,‎ 25 juillet 2011 (lire en ligne)