Delcredere Ducroire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Office national du ducroire)
Aller à : navigation, rechercher

Ducroire

Création 1921 : Commission du ducroire
Dates clés 1939 : Office national du ducroire - Nationale Delcrederedienst (ONDD)
Forme juridique Institution publique
Siège social Drapeau de Belgique Bruxelles (Belgique)
Direction Dirk Terweduwe (CEO), Frank Vanwingh (Deputy CEO), Nabil Jijakli (Secretary General)
Produits Couverture des préfinancements à l'importation, assurance crédit domestique pour des projets d'entreprises exportatrices, assurance des investissements directs à l'étrangers, couverture des garanties contractuelles (cautions), des garanties financières, des financements directs pour des montants réduits et réassurance acceptée pour les crédits aux entreprises, les cautions et le risque politique
Filiales Credimundi (Belgique, Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie), KUPEG (République Tchèque et Slovaquie), Garant AG (Autriche, Suisse), INGO-ONDD (Russie), Trade Credit (Belgique, Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Grand-Duché de Luxembourg, Pays-Bas, Espagne)
Effectif 160 (Ducroire) 423 (Groupe Credendo)
Site web http://www.credendogroup.com

Le Ducroire est l'assureur-crédit à l'exportation public belge. Garanti par l’État, sa mission consiste à promouvoir les relations commerciales internationales en proposant aux entreprises et banques une couverture d’assurance-crédit à moyen et long termes contre les risques politiques et commerciaux dans le monde entier. Les transactions assurées concernent surtout les biens d'équipement, projets industriels, travaux et services aux entreprises.

Le Ducroire est à la tête du Groupe Credendo, groupe d'assurance-crédit présent sur tout le continent européen, actif dans tous les segments de l'assurance-crédit et offrant une gamme de produits qui couvrent les risques dans le monde entier.

Historique et dénomination[modifier | modifier le code]

Le Ducroire trouve son origine dans la Commission du ducroire créée en 1921 au sein du Ministère belge des Affaires économiques. Cette commission a pour but de stimuler les exportations belges en offrant aux exportateurs belges des garanties ainsi qu'une couverture contre le non-paiement de leurs créances pour des motifs politiques lorsqu'ils exportent vers des marchés lointains et à risque. En 1939, la Commission du ducroire est réorganisée et devient une société d'assurance-crédit à part entière bénéficiant de la garantie de l'État. Comme c'est l'usage en Belgique, la nouvelle institution publique se voit attribuer un nom en français et en néerlandais : l’Office national du ducroire | de Nationale Delcrederedienst. La contraction de ces deux noms donne Delcredere | Ducroire.

Le Ducroire dispose d'une capacité de couverture de 27 milliards EUR. En 2007, le Ducroire s'est vu attribuer pour la première fois un rating par l’agence de notation Standard & Poor's. Le Ducroire a reçu alors le deuxième meilleur rating pour le long terme, c’est-à-dire ‘AA+’, et le meilleur pour le court terme, ‘A-1+’[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Outre l'assurance-crédit à l'exportation traditionnelle, l'institution propose également la couverture des préfinancements à l'importation, l'assurance-crédit domestique pour des projets d'entreprises exportatrices, l'assurance des investissements directs à l'étranger, la couverture des garanties contractuelles (cautions), des garanties financières, des financements directs pour des montants réduits et de la réassurance acceptée pour les crédits aux entreprises, les cautions et le risque politique. Afin de se conformer aux règles de concurrence européennes et à l'instar de tous les assureurs-crédit publics, Le Ducroire doit cependant faire une distinction nette entre les risques cessibles et non cessibles[2] pour la couverture des risques à court terme. C'est pourquoi le Ducroire crée une filiale de droit privé : Credimundi. Credimundi est établie à Bruxelles et possède des succursales à Londres, Paris, Wiesbaden et Milan ainsi qu'une filiale à Prague: KUPEG (qui a elle-même une succursale à Bratislava).

Le Groupe Credendo[modifier | modifier le code]

En créant sa filiale de droit privé Credimundi en 2004, le Ducroire entame la construction d'un groupe d'assurance-crédit dont il est la société mère. La même année, le Ducroire acquiert une participation dans Trade Credit, une société d'assurance-crédit belge spécialisée dans les couvertures en "excess of loss" et "top up".

En 2006, le Ducroire fait de même avec l'assureur "single risk" autrichien Garant et donne ainsi au groupe une dimension internationale.

En 2007, sa filiale Credimundi acquiert une participation dans l'assureur-crédit tchèque KUPEG, filiale d'EGAP. Cette participation deviendra majoritaire en 2009. La même année, le Ducroire crée une joint venture avec l'assureur russe Ingosstrakh : INGO-ONDD, dont le siège se trouve à Moscou.

En 2013, un rebranding de la société sous le nom de Groupe Credendo met en avant l'internationalisation et l'extension de la gamme de produits communes aux différentes entités du Groupe, dont le Ducroire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Filiales[modifier | modifier le code]