Offensive Lublin-Brest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Opération Bagration.
Offensive Lublin-Brest
Carte des opérations : l'offensive Lublin‐Brest est couverte au centrede la zone pourpre (notez les villes de Brest, Lublin et Varsovie
Carte des opérations : l'offensive Lublin‐Brest est couverte au centrede la zone pourpre (notez les villes de Brest, Lublin et Varsovie
Informations générales
Date 18 juillet - 2 août 1944
Lieu Biélorussie
Casus belli Opération Bagration
Issue Victoire de l'Armée rouge
Belligérants
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand Flag of the Soviet Union (1923-1955).svg Union soviétique
Seconde guerre mondiale
Batailles
Front de l’Est

Campagne de Pologne · Guerre d’Hiver · Opération Barbarossa · Guerre de Continuation · Bataille de Białystok–Minsk · Opération Silberfuchs · 1re bataille de Smolensk · Bataille de Kiev · Siège d'Odessa · Siège de Léningrad · Offensive de Siniavino · Campagne de Crimée · Bataille de Moscou · Seconde bataille de Kharkov · Bataille du Caucase (Opération Fall Blau) · Poche de Demiansk · Poche de Kholm · Bataille de Stalingrad · Opération Uranus · Opération Mars · Opération Saturne · Opération Iskra · Offensive Ostrogojsk-Rossoch · Offensive Voronej-Kastornoe · Bataille de Krasny Bor · Troisième bataille de Kharkov · Bataille de Koursk · 2e bataille de Smolensk · Bataille du Dniepr · Offensive Dniepr-Carpates · Offensive de Crimée · Opération Bagration · Offensive Lvov-Sandomierz · Insurrection de Varsovie · Soulèvement national slovaque · Guerre de Laponie · Bataille de Budapest · Offensive de Poméranie orientale · Siège de Breslau · Offensive de Prusse-Orientale · Offensive Vistule-Oder · Bataille de Königsberg · Offensive Vienne · Bataille de Seelow · Bataille de Bautzen · Bataille de Berlin · Insurrection de Prague · Offensive Prague · Bataille de Slivice · Capitulation allemande


Front d’Europe de l’Ouest


Campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Bataille de l’Atlantique


Guerre du Pacifique


Guerre sino-japonaise


Théâtre américain

L’offensive Lublin-Brest (en russe : Люблин‐Брестская наступательная операция, 18 juillet – 2 août 1944) fait partie de la troisième phase de l'Opération Bagration, offensive stratégique des l'Armée soviétique pour éradiquer les forces de la Wehrmacht du centre-est de la Pologne. L'offensive fut exécutée par le premier front biélorusse et prit place en juillet 1944. Elle opposa le Groupe d'armées Nord Ukraine et Groupe d'armées Centre.

Rôle dans le conflit[modifier | modifier le code]

L'opération fut accompagnée par plusieurs autres offensives, en particulier l'offensive Lvov–Sandomierz du premier front ukrainien dans le sud. Les deux offensives furent lancées plusieurs semaines après le début de l'Opération Bagration au nord pour éradiquer les forces allemandes de Biélorussie.

Plan d'opérations[modifier | modifier le code]

L'offensive avait pour objectif principal de sécuriser les villes de Lublin et de Brest.

Objectifs opérationnels[modifier | modifier le code]

Compréhension soviétique[modifier | modifier le code]

Forces en présence[modifier | modifier le code]

Wehrmacht[modifier | modifier le code]

Le 15 juin, le Groupe d'armées Sud Ukraine sous le commandement de Ferdinand Schorner était composé de forces allemandes et roumaines, 2 armées fortes chacune : 3e Armée roumaine, 4e Armée roumaine, VIe armée allemande (récemment reconstituée après la destruction de la précédente VIe Armée dans la bataille de Stalingrad), 8e armée allemande[1]. Le Groupe d'armées Centre avait la IIe Armée allemande, la IVe armée allemande, la IXe armée allemande et la IIIe Panzer Armee.

Armée rouge[modifier | modifier le code]

Le premier front biélorusse était commandée par Konstantin Rokossovsky et comprenait le 8e Gardes, 41e, 47e, 61e, 69e et 70e armées, la 2e armée blindée de la Garde, la 6e et la 16e armées de l'air, le 11 corps blindé, la 1re armée polonaise, le 2e cavalerie et le 7e corps de cavalerie de la Garde.

L'offensive[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Composantes de l'Opération Bagration :

et

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Cet article a été traduit depuis un certain nombre d'articles de la wikipédia en anglais ; c'est pourquoi la plupart des références sont en anglais. Il serait évidemment souhaitable de les remplacer par des références en français, quand elles existent.

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]