Off-Broadway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Off Broadway est un terme désignant les pièces de théâtre, les comédies musicales et les revues jouées à New York mais qui ne rentrent pas dans la définition du théâtre Broadway.

Le terme est apparu durant la seconde moitié du XXe siècle pour désigner les productions théâtrales qui désiraient se libérer de l'orientation jugée trop commerciale des théâtres de Broadway[1].

D'après L'Histoire de New York, Off-Broadway désigne les salles entre 99 et 499 places, par opposition à Broadway qui désignerait les salles de plus de 500 places, et Off-Off-Broadway les salles de moins de 99 places, où sont présentées les oeuvres du théâtre plus expérimental[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Daniela Peslin, Le Théâtre des Nations : une aventure théâtrale à redécouvrir, éd. L'Harmattan, 2009, pp. 305-306, (ISBN 2-296-07316-6).
  2. L'Histoire de New York, Sarah M. Henry, 2011 (ISBN 978-2324-000393) p. 60

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]