Oddantonio II de Montefeltro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Oddantonio II de Montefeltro (né en 1428 et mort le 22 juillet 1444) fut duc d'Urbino et comte de Montefeltro.

Biographie[modifier | modifier le code]

Oddantonio II de Montefeltro succéda à son père Guidantonio da Montefeltro, vicaire pontifical et seigneur d'Urbino, en février 1443. Sa mère était Catherine Colonna, fille de Laurent Colonna, comte d'Albe.

Blason familial : bandé d'or et d'azur, au chef d'or chargé d'une aigle bicéphale de sable, becquée, membrée et couronnée d'or

Le 25 avril de cette même année, le pape lui concéda le titre de duc lorsque le jeune homme qui n'avait que seize ans se rangea ouvertement contre les Sforza.

Oddantonio mit à dure épreuve les caisses du petit État avec son train de vie nettement trop élevé pour être supporté par les finances du duché.

Il épousa, le 10 mars 1444 Iseut d’Este (1425-1456), fille naturelle du marquis Nicolas III d'Este, seigneur de Ferrare, de Modène et de Reggio d'Émilie, et de Stella Tolomea dell’Assassino. Ils n'eurent pas de succession.

Dans la nuit du 21 au 22 juillet 1444, un médecin, un certain Serafino Serafini, s'introduisit dans le Palais ducal d'Urbino à la tête de quelques conjurés qui pénétrèrent dans la chambre d'Oddantonio et l'assassinèrent[1]. En même temps que lui moururent ses deux conseillers, Manfredo dei Pii da Carpi et Tommaso di Guido dell'Agnello.

La succession d'Oddantonio fut assurée par son demi-frère Frédéric plus sage et meilleur gestionnaire qui donnera au duché grandeur et magnificence. Des doutes concernant la possible implication de Frédéric dans le meurtre de son demi-frère ont été élevés mais aucune preuve n'est arrivée jusqu'à nous.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une autre version attribue le meurtre à deux Urbinati dont il aurait séduit les épouses.

Voir aussi[modifier | modifier le code]


nota : les couleurs or et azur sont celles de la ville d'Urbino.