Octave Merlier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Merlier.

Octave Merlier, né en 1897 à Roubaix et mort en 1976 à Athènes, est un helléniste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études supérieures à la Sorbonne et suit des cours à l'École pratique des hautes études.

En 1923 il épouse Melpo Logothéti, musicologue et folkloriste.

Devenu spécialiste de la langue grecque, il est directeur de l'Institut français d'Athènes de 1938 à 1961. En 1946, il contribue à la venue en France de plusieurs étudiants grecs, notamment Cornelius Castoriadis, Kostas Axelos et Kostas Papaioannou.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Athènes moderne, Les Belles Lettres, coll. « Le monde hellénique », 1930
  • Itinéraires de Jésus et chronologie dans le Quatrième Évangile, 1961
  • Ο τελευταίος ελληνισμός της Μικράς Ασίας. Έκθεση του έργου του Κέντρου Μικρασιατικών Σπουδών, 1930-1973. Κατάλογος (« Dernier hellénisme de l'Asie Mineure : exposition de l'œuvre du Centre de Recherches Micro-asiatiques, 1930-1973 : catalogue »), 1974 (en collaboration avec Melpo Merlier)
Traductions, éditions
  • Angelos Sikélianos, Poèmes akritiques ; La mort de Digénis : tragédie, adaptation d'Octave Merlier, 1960
  • Dionysios Solomos, La vision prophétique du moine Dionysios, ou La femme de Zante, édition d'Octave Merlier, 1987

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Octave Merlier. Un grand Français, un ami de la Grèce, textes réunis par Octavie Merlier, Les Belles Lettres, coll. « Connaissance de la Grèce », 1983 [ISBN 2-251-68007-1]

Liens externes[modifier | modifier le code]