Ocosingo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ocosingo
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État du Chiapas
Municipalité Ocosingo
Maire M.V Z. Carlos Leonel Solórzano Arcia
Code postal 29950
Fuseau horaire UTC -6
Démographie
Population 146 696 hab.
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 16° 54′ 26″ N 92° 05′ 46″ O / 16.9072, -92.096116° 54′ 26″ Nord 92° 05′ 46″ Ouest / 16.9072, -92.0961  
Altitude 900 m
Superficie 861 749 ha = 8 617,49 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Ocosingo

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Ocosingo
Liens
Site web http://www.ocosingo.gob.mx/
Rue à Ocosingo

Ocosingo est une ville et un chef-lieu de canton du Mexique, située dans la région du Chiapas. Elle se trouve sur la route qui relie la ville de Palenque à celle de San Cristóbal de las Casas.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ocosingo signifie en náhuatl « endroit de l'homme noir ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'arrivée des conquistadors espagnol, Ocosingo est une ville tzeltal importante, comme en témoigne le fait que les premiers missionnaires visitant la région s'y intéressent. Au cours du XVIe nombre de peuplades des forêts viennent habiter Ocosingo. En 1554, la population de Pochutla y émigre, et forme un quartier indépendant[1]. En 1768, lors de la première division territoriale, Ocosingo est rattaché à la municipalité de Ciudad real (San Crisobal de las casa) En 1829 le gouverneur de l'État du Chiapas, Don Emeterio Pineda,lui accorde la catégorie de ville. En 1883 lors d'une autre division du territoire, la ville est fusionnée à celle de Chilón En 1918 la ville est occupée par les forces rebelles du général contre-insurrectioniste Alberto Pineda. En 1989 elle est rattachée à Cancuc pour former le nouveau municipio libre de San Juan Cancuc. En 1994, lors de l'insurrection zapatiste, est mené un combat intense et meurtrier entre l'EZLN et l'armée mexicaine[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ocosingo est située dans les montagnes, à une altitude moyenne de 900m. Elle est aussi sur la route San Cristóbal de Las Casas et Palenque.

Au nord, elle est limitée par la municipalité de Palenque, à l'est et au sud par la république du Guatemala, au sud-est par las Margaritas, au nord-est par Chilón, Oxchuc, Altamirano et San Juan Cancuc[2].

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat du municipio varie avec l'altitude mais celui prédominant est le chaud-humide. La température moyenne annuelle est de 24,3°C avec une précipitation de 1,804 millimètres par an.

Niveau de vie, et état des services publics[modifier | modifier le code]

Selon les statistiques publiées par le gouvernement[3], en 2005 dans la ville d'Ocosingo :

  • 56,51 % de la population vit sur un sol de terre
  • 40,13 % ont un sol dur

De plus,

  • 18 % n'ont pas accès à l'énergie électrique (dans le municipio : 23 % )
  • 18 % n'ont pas accès à l'eau courante. (dans le municipio : 31 %)
  • 65 % n'ont pas de tout à l'égout. (dans le municipio : 64 %)

35 % des hommes et 65 % des femmes sont analphabètes[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

La population totale du chef-lieu est de 146 696 habitants, dont 101 617 parlent une langue indigène.

Monuments[modifier | modifier le code]

Les principaux monuments connus du municipio d'Ocosingo sont les temples de Yaxchilan et Bonampak ainsi que celui de Toniná. En outre, il y a le temple de San jacinto (1569) et le palais municipal (1912).

Fêtes traditionnelles[modifier | modifier le code]

La fête la plus importante est la celle de la Candelaria. Il y a aussi la fête du Saint Patron, qui a lieu du 13 au 15 août.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :