Ocimum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le genre Ocimum fait partie de la famille des Lamiaceae (lamiacées), sous-famille des Nepetoideae (népétoïdés), tribu des Ocimeae (ocimées).

Il compte environ 150 espèces de plantes herbacées ou buissonnantes, annuelles ou vivaces, généralement aromatiques, dont la plus connue est le basilic commun (Ocimum basilicum).

Description botanique[modifier | modifier le code]

Tiges quadrangulaires, en général ligneuses à leur base et très ramifiées.

Feuilles pétiolées, opposées, membraneuses, marges entières ou serratées.

Inflorescence terminale simple ou ramifiée à sa base. Verticilles nettement interrompus. cymes sessiles, non ramifiés, portant 3 fleurs.

Calice ovoïde ou campanulé, bilabié.

Corolle sub-égale ou saillant du tube du calice.

4 étamines en deux paires de longueur inégale, déclinantes, saillantes.

Anthères synthèques (présence de deux thèques fusionnant dans un espace central), ovaire glabre, style déclinant, bifide.

Nucelles ovoïdes, lisses ou quelquefois finement verruqueuses, souvent mucilagineuses.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

La taxonomie de ce genre a subi des bouleversements fréquents, aussi les synonymies sont nombreuses, et il n'est pas rare qu'un même nom désigne, suivant l'auteur, deux espèces différentes.

  • Ocimum americanum L. Plante herbacée. 10 à 50 cm. Fleurs 5 mm blanches ou pourpre clair. Présent à Madagascar, Afrique tropicale, Péninsule Arabique, Asie du Sud, du niveau de la mer à 450 m. Aromatique souvent cultivée.

Synonymes : O. stamineum Sims, O. brachiatum Blume, O. fluminense Vell., O. hispidiculum Schumach. & Thonn., O. incanescens Mart., O. pilosum Willd., O. citratum Rumph, O. hispidum Lam., O. africanum Lour., O. graveolens A., O. dichotomum Hochst. ex Benth. Au Cambodge et en Thaïlande, les feuilles repoussent les moustiques et le mucilage des graines sert à épaissir les soupes et les desserts.

  • Ocimum basilicum L. Plante herbacée. 30 cm à 1 m. Fleurs blanches à pourpres. Aromatique largement utilisée. Synonymes : O. thyrsiflorum L., O. album L., O. medium Mill., O. bullatum Lam., O. integerrimum Willd., O. ciliatum Hornem., O. barrelieri Roth., Plectranthus barrelieri (Roth) Spreng., O. caryophyllatum Roxb., O. citrodorum Blanco. Plante condimentaire largement utilisée partout.
  • Ocimum canum
  • Ocimum filamentosum Forssk. Plante herbacée. 30 à 50 cm. Fleurs 10-12 mm, blanc rosé. Présent en Afrique, Péninsule Arabique, Inde, Sri Lanka et Birmanie sur sols sablonneux en espace ouvert.Onosmodium

Synonymes : Becium filamentosum (Forssk.) Chiov., Ocimum adscendens Willd., Ocimum indicum Roth., Plectranthrus indicus (Roth.) Spreng., Ocimum cristatum Roxb., Ocimum exsul Collet & Helmsl.

  • Ocimum gratissimum L. (en) Buissons jusqu'à 2 mètres. Fleurs 4 mm blanc verdâtre. Présent en Amérique tropicale, Afrique tropicale, Inde et Asie du Sud-Est.

cultivé à des fins médicinales. Synonymes : O. petiolare Lam., O. urticifolium Roth, O. viridiflorum Roth, O. viride Willd., O. suave Willd., O. febrifugum Lindl., O. guineense Schumach. & Thonn., O. cillosum Weinm., O. paniculum Boj., O. anosurum Fenzl.

  • Ocimum hispidus (Benth) Murata En Thaïlande, une bouillie de feuilles broyées et d'eau soigne les brûlures.
  • Ocimum kilimandscharicum Baker ex Gürke. Fleurs 4 mm, blanches teintées de pourpre. Plante herbacée vivace. Atteint 1 m de haut. Afrique. importée en Inde en 1953, cultivée en Thaïlande.
  • Ocimum menthaefolium Benth.
  • Ocimum tenuiflorum L. Plante herbacée vivace. Fleurs 5 mm rouge pourpre. Atteint 1 m de haut. Présent en Afrique, Asie du Sud, du niveau de la mer à 1 200 m. Souvent cultivée.

Synonymes : O. sanctum L., O. monachorum L., O. inodorum Burm., O. tomentosum Lam., Lumnitzera tenuiflora (L.) Spreng., Plectranthus monoachorum (L.) Spreng., O. hirsutum Benth., O. villosum Roxb., O. album Blanco, Moschosma tenuiflora (L.) Heynh., O. nelsonii Zipp., O. virgatum Blanco. Utilisé au Cambodge et au Viêt Nam pour soigner l'asthme et la toux. Plante médicinale (maux d'estomac) et condimentaire en Thaïlande. En Inde, il est dédié à Vishnou et Krishna et une tige de basilic placée sur la poitrine du mort le protège des esprits malveillants. Les grecs orthodoxes en parfument l'eau bénite.

  • Ocimum ternifolius (D. Don) Kudo. La décoction de racines est utilisée en Thaïlande contre l'ictère. En Birmanie, les racines soulagent le prurit.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Le genre Ocimum contient une soixantaine d’espèces dont :

Selon Kew Garden World Checklist (10 sept. 2012)[1] :

Espèces aux noms synonymes, obsolètes et leurs taxons de référence[modifier | modifier le code]

Selon Kew Garden World Checklist (10 sept. 2012)[1] :

EN COURS

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :