Ochiai-juku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ochiai-juku sur une estampe de Hiroshige, partie de la série des 69 Stations de la Nakasendō.

Ochiai-juku (落合宿, Ochiai-juku?) était la quarante-quatrième des 69 Stations du Nakasendō. Elle est située dans la ville actuelle de Nakatsugawa, préfecture de Gifu, Japon. Le honjin et le sous-honjin, de même que quelques lampadaires de vieilles rues, proviennent de la période Edo[1]. Les Honjin étaient les principales aires de repos dans les anciennes villes relais et très peu subsistent aujourd'hui[1]. Il y a dix collines qu'il faut traverser pour atteindre Ochiai-juku à partir de la précédente ville relais de Magome-juku[2].

Villes relais proches[modifier | modifier le code]

Nakasendō
Magome-juku - Ochiai-juku - Nakatsugawa-juku

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gifu Sightseeing Guide: Promenade dans l'Histoire et la nature. Fédération de tourisme de la préfecture de Gifu
  2. Nakasendo Journal: Ochiai. Siroihana

35° 30′ 41.7″ N 137° 31′ 51.6″ E / 35.511583, 137.531 ()