Océanographie chimique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'océanographie chimique est une branche de l'océanographie qui s'intéresse à la chimie des eaux marines.

Étudiée depuis plus de 100 ans, la chimie des océans s'est particulièrement développée à partir des années 1970, notamment du fait du développement des techniques chimiques comme la spectroscopie de masse. Elle cherche donc à découvrir l'origine et le devenir des espèces chimiques au sein des différentes réactions chimiques qui se produisent en milieu marin.

Le caractère unique de cette discipline réside dans le fait que l'eau de mer contient - en plus ou moins grande quantité - l'ensemble de la Table périodique des éléments.

Fondamentalement, il existe divers secteurs d'études dont l'étude des sels minéraux, des gaz, l'étude des molécules organiques et des polluants (organiques ou non), ainsi que leur distribution dans toutes les dimensions de la tranche d'eau.

L'essentiel des travaux d'océanographie chimique décrivent les cycles bio-géochimiques des nombreux éléments, comme le carbone, le chlore ou le soufre, mais aussi le rôle des éléments chimiques dans l'écologie marine.

Utilisés comme traceur, des isotopes radioactifs permettent de suivre l'itinéraire des eaux océaniques profondes et de surface. Par exemple, la mesure de l'oxygène 18 (isotope de l'oxygène) peut servir à évaluer l'apport de l'eau de fonte des neiges, tandis que le carbone 14 (isotope du carbone) permet d'évaluer l'âge des eaux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]