Océanite de Monteiro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Océanite de Monteiro (Oceanodroma monteiroi) est un oiseau de mer dont la reconnaissance en tant qu'espèce à part entière ne date que de 2008. Il était jusqu'alors confondu avec l'océanite de Castro dont il est l'espèce jumelle : il s'agit là d'un exemple remarquable de spéciation sympatrique par allochronie[1]. Ce pétrel-tempête n'est pour l'instant connu qu'aux Açores.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en 1996 que, pour la première fois, fut mise en évidence la coexistence de deux populations d'océanites aux Açores, rapportées toutes deux à l'espèce Oceanodroma castro : les deux populations se différencient par leur période de nidification, l'une se reproduisant pendant la « saison chaude », l'autre pendant la « saison froide »[2], avec une différence de quatre à cinq mois dans les dates de reproduction[3].

En 1998, sur la base d'une comparaison des cycles annuels de présence et de reproduction des deux populations ainsi que de leurs caractéristiques morphométriques, une étude évoque l'hypothèse d'un cas de spéciation sympatrique et recommande de les traiter comme des espèces distinctes[3].

En 2007, une étude expérimentale sur les vocalisations de l'océanite de Castro confirme l'isolement de la population se reproduisant en saison chaude par rapport à d'autres populations de l'espèce : les oiseaux des Açores ne réagissent pas, ou peu, aux vocalisations d'océanites de Castro des Îles Galápagos et du Cap-Vert ainsi que des représentants de la population qui, aux Açores, niche au cours de la saison froide[4]. La même année, deux analyses de phylogéographie et de phylogénie moléculaire démontrent l'isolement génétique de la population se reproduisant aux Açores en saison chaude[5],[6].

En 2008, la population se reproduisant en saison chaude est décrite comme espèce à part entière, Oceanodroma monteiroi ; le nom d'espèce fait référence à Luis Monteiro, océanographe des Açores, qui le premier a mis en évidence l'hétérogénéité des populations d'océanites de cet archipel[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le terme « allochronie » est utilisé pour faire référence à la situation où deux espèces occupent le même espace et le même milieu (sympatrie), mais pas simultanément.
  2. (en) Monteiro, L.R., Ramos, J.A., Furness, R.W. & del Nevo, A.J. 1996. Movements, morphology, breeding, molt, diet and feeding of seabirds in the Azores. Colonial Waterbirds, 19 (1), 82-97. Résumé
  3. a et b (en) Monteiro, L.R. & Furness, R.W. (1998). Speciation through temporal segregation of Madeiran storm-petrel (Oceanodroma castro) populations in Azores? Philosophical Transactions of the Royal Society London, B 353 : 845–953. Article (193 ko) ; Résumé en ligne : DOI:10.1098/rstb.1998.0259
  4. (en) Bolton, M., 2007. Playback experiments indicate absence of vocal recognition among temporally and geographically separated populations of Madeiran Storm-petrels Oceanodroma castro. Ibis, 149, 255–263. Résumé en ligne : DOI:10.1111/j.1474-919X.2006.00624.x
  5. (en) Smith, A.L., Monteiro, L., Hasegawa, O. & Friesen, V.L., 2007. Global phylogeography of the band-rumped storm-petrel (Oceanodroma castro; Procellariiformes: Hydrobatidae). Molecular Phylogenetics and Evolution, 43, 755–773. Résumé en ligne : DOI:10.1016/j.ympev.2007.02.012
  6. (en) Friesen, V.L., Smith, A.L., Gomez-Diaz, E., Bolton, M., Furness, R.W., Gonzalez-Solis, j. & Monteiro, L.R., 2007. Sympatric speciation by allochrony in a seabird. Proceedings of the National Academy of Sciences USA, 104:18589-18594. Article
  7. (en) Bolton, M., Smith, A.L., Gomez-Diaz, E., Friesen, V.L., Medeiros, R., Bried, J., Roscales, J.L. & Furness, R.W., 2008. Monteiro’s Storm-petrel Oceanodroma monteiroi: a new species from the Azores. Ibis, 150, 717–727. Résumé en ligne : DOI:10.1111/j.1474-919X.2008.00854.x, Article (2 Mo)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]