Obusier 122 mm M1938

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
M30 howitzer nn 1.jpg

L'Obusier 122 mm M1938 (M30) est un obusier soviétique de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre froide. Fabriqué en série de 1939 à 1955, il a été jusqu'à aujourd'hui utilisé dans de nombreuses guerres importantes et autres conflits militaires de la moitié à la fin du XXe siècle. Il a été le premier canon fabriqué en série pour être monté sur le canon automoteur SU-122 durant la Seconde Guerre mondiale. Selon certains experts en artillerie, le M30 fait partie des meilleurs canons soviétiques du milieu du XXe siècle. L'équipement de l'artillerie de l'Armée rouge avec les canons M30 a joué un rôle majeur dans la défaite du Troisième Reich[réf. nécessaire].

Canon automoteur SU-122 équipé de l'obusier 122 mm M1938.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Pays : URSS
  • Portée : 12 000 m
  • Poids de l'obus : 22 kg
  • Vitesse : 515m/secs

Production[modifier | modifier le code]

Un des sites de production est l'usine Ouralmach de Iekaterinbourg.

Production du M-30
Année 1940 1941 1942 1943 1944 1945 1946 1947 Total
Production 639 2762 4240 3770 3485 2630 210 200 19 266
Année 1948 1949 1950 1951 1952 1953 1954 1955
Production 200 250 300 100 100 280 100

Utilisation[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Les Allemands ont vu de nombreux obusiers M30 tomber entre leurs mains après les premières victoires de l'opération Barbarossa. Ils ont tôt fait de le retourner contre les Soviétiques, les rebaptisant simplement pour le service « 12.2-cm schwere Feldhaubitze 396 (r) », le « (r) » indiquant l'origine russe du canon. Les stocks sont tels que des usines d'armement allemandes sont employées pour fabriquer des munitions spécialement destinées aux batteries équipées de ce canon, le calibre 122 mm n'étant pas un standard dans l'armée allemande. De plus, au moins un exemplaire d'une conversion de la chenillette française Lorraine 37L intégrant ce canon a vu le jour, la « 12.2-cm schwere Feldhaubitze 396 (r) auf Geschützwagen Lorraine Schlepper (f) » voit ainsi le jour. Le véhicule a pris part aux combats durant l'été 1944 en France, monté sur un train blindé[1].

Autres usages[modifier | modifier le code]

[Quand ?]

Galerie[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Tirone, « 12,2cm s.FH. 396(r) auf Geschützwagen Lorraine-S(f) », Trucks & Tanks Magazine, no 12 (hors-série),‎ novembre/décembre 2012, p. 26-27 (ISSN 2100-9414)
  2. (en) Christopher Langton, The military balance 2007, Routledge,‎ 2007, 450 p. (ISBN 1857434374)