Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (ONPES) est une institution gouvernementale d'observation de la pauvreté en France, créé par la loi d’orientation n° 98-657 du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions. L'ONPES a pour mission de superviser des études confiées à divers organismes et de fournir chaque année un rapport au gouvernement sur les évolutions de la pauvreté en France[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

La création de l'ONPES répondait à une demande des associations œuvrant dans le champ de la lutte contre les exclusions.

L'Observatoire promeut la connaissance des phénomènes de pauvreté et d’exclusion. Il ne réalise lui-même aucune étude, mais discute et hiérarchise les travaux à mener, qu’il confie ensuite à des organismes choisis sur appel d’offres. Ces études sont pilotées et évaluées avant diffusion.

Il utilise également les informations des administrations statistiques telles que l'INSEE, la DREES ou la DARES.

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Conseil[modifier | modifier le code]

Son conseil de 28 membres nommé pour trois ans est composé de trois collèges, où siègent des représentants des administrations économiques et sociales, des universitaires et des chercheurs, et des personnalités qualifiées de la lutte contre la pauvreté.

Présidents[modifier | modifier le code]

Période Nom
5 mai 1999[2] - 25 février 2005 Marie-Thérèse Join-Lambert
25 février 2005[3] - 19 mars 2010 Agnès Claret de Fleurieu
19 mars[4] - 15 octobre 2010 Julien Damon
Depuis le 15 octobre 2010[5] Jérôme Vignon

Travaux[modifier | modifier le code]

Rapports[modifier | modifier le code]

Recueil de travaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]